Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Réunion de rentrée avec le personnel soignant et administratif.

  • Réunion de rentrée avec le personnel soignant et administratif. Photo DDM
  • L’établissement thermal (photoDDM.ZG)
    L’établissement thermal (photoDDM.ZG)

Publié le  , mis à jour 

La saison thermale 2020 est bien une "saison particulière", selon Evelyne Marigo, adjointe au maire de Salies-du-Salat et responsable des Thermes et du SPA. Depuis mars jusqu’à aujourd’hui, récit des péripéties de cette "saison particulière".

Avant l’ouverture de l’établissement thermal le 13 juillet dernier, beaucoup d’hésitations ?

Depuis le mois de mars, nous avons dû être en constante adaptation. Pendant deux mois, nous avons attendu les textes définitifs d’application des normes imposées dans le cadre de la covid. Le Comité national des Établissements thermaux a monté dès le début une cellule de crise avec des responsables de la Santé publique, de la Commission nationale d’Assurance maladie, des responsables des médecins thermaux et des professionnels de santé (virologues, gérontologues, etc..). A la mi-juin, l’Agence régionale de Santé a envoyé aux établissements thermaux un relevé des 96 mesures sanitaires à mettre en place. Nous avons obtenu l’ouverture de l’établissement après avoir signé un engagement sur la mise en place des mesures.

L’ouverture accordée n’était pas signe de démarrage instantané ?

Non, nous avons évalué l’intérêt d’une ouverture ou non cette année. Les charges fixes étant d’un coût très important, nous avons pris la décision d’ouvrir espérant diminuer le déficit. Nous avons eu à cœur également de "sauver" des emplois et de préserver l’impact économique sur notre territoire avec l’arrivée de quelques curistes.

Une gestion qui se fait sur "des sables mouvants", dites-vous ?

Les curistes sont en majorité une population à risque. Beaucoup ont annulé leurs soins cette année. Les médecins ont également préféré différer la cure pour leurs patients fragiles. Rien n’est sûr. Les services administratifs ont dû annuler toutes les cures commençant avant le 13 juillet et surtout ont dû faire face à la multitude d’interrogations de la part de nos curistes et de leur famille qui souhaitaient avoir des réponses quand nous n’en n’avions pas… Beaucoup de travail et de fatigue !

Vous travaillez dans quelles conditions ?

Les personnels soignants ont accepté de travailler dans ce contexte plus difficile. Port du masque et de la visière dans une atmosphère chaude et humide ; désinfection quasi permanente, réassurance des curistes.

Du côté des curistes, des réactions ?

A ce jour, nous constatons une grande satisfaction de tous et cela nous met du baume au cœur. De nombreuses phrases reconnaissantes sur la qualité de notre travail et la bonne prise en compte du problème remplissent le livre d’or.

Financièrement, ça va se passer comment ?

L’établissement est géré sous forme d’une régie municipale. Il ne peut bénéficier à ce jour des aides dont bénéficient les établissements privés (prise en charge de dépenses liées au covid à 50 %, prise en charge d’une partie de la charge salariale et des impôts fonciers). Face à "cette injustice" nous avons alerté notre député, Joël Aviragnet, pour qu’il rejoigne le groupe des députés qui défendent les intérêts des 16 stations thermales françaises dans le même cas. Joël Aviragnet a accepté de s’impliquer pour nous et nous l’en remercions.

Arenadour : les discussions reprendront à la rentrée

Les négociations avec le gestionnaire souhaité qu’est Arenadour, candidat à la reprise, se sont malheureusement beaucoup retardées. Après une première rencontre au mois de juin, elles vont reprendre à la rentrée.

Évelyne Marigo se dit optimiste, "même si les saisons thermales sont toujours difficiles dans cet établissement très vieux et qui n’a pas suivi les impératifs de remise à niveau permanente et nécessaire depuis 30 ans et que, cette année, cela dépasse tout!".

L’établissement a besoin de soutien et qu’y a-t-il de mieux que de venir faire une cure cette année. L’établissement est ouvert jusqu’au 14novembre.

Renseignements et réservations: 0561905641

Z. G.

Tag(s) : #Thermalisme, #Salies du Salat, #Canton de Salies, #Comminges

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :