Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

ABONNÉS
  • CAP non-validé : ça coince
    CAP non-validé : ça coince

Publié le  , mis à jour 

Elles et ils sont une trentaine de candidats de l’académie de Toulouse qui montent au créneau depuis le mois de juillet pour réclamer justice. La non-validité du contrôle continu pour le CAP AEPE a été décidée sans motif valable par l’académie de Toulouse, selon les candidats à ce diplôme d’accompagnant éducatif Petite enfance. La plupart d’entre eux sont des apprenants en reconversion professionnelle qui se sont investis tout au long de leur formation de "manière sérieuse et assidue". Une pétition sur internet a réuni près de 400 signatures, d’autres académies en France connaissent les mêmes litiges avec leurs candidats cette année.

"Visiblement, les livrets scolaires ont été jugés insuffisants pour valider les acquis et compétences des candidats, rend compte la pétition. Comment est-ce possible que la plupart des candidats auront ou ont leur CAP via le contrôle continu cette semaine [début juillet, NDLR] et que nous, candidats de Toulouse, nous allons devoir attendre septembre pour passer les épreuves en présentiel ?" "Notre organisme de formation Ascor communication SAS est bien déclaré comme organisme de formation professionnelle, explique Johanna, une candidate de la communauté de communes Cagire Garonne Salat. Celui-ci entre dans le cadre permettant de positionner ses apprenants en contrôle continu avec livret de formation".

Pour sa part, le rectorat de Toulouse entend réétudier les dossiers. "Dès sa prise de fonction fin juillet, le nouveau recteur de l’académie de Toulouse Mostafa Fourar a été interpellé sur le sujet, indique le service communication. Les services du rectorat travaillent actuellement pour trouver des solutions".    

Gérald Camier avec Zoé Gauthier

Tag(s) : #Education, #Jeunesse, #Haute-Garonne, #3CGS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :