Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 



Toulouse le 28 août 2020


COMMUNIQUE DE PRESSE
Les français n'ont pas renoncé à leurs vacances !
 
"Nous avons eu un été particulier tout autant que la situation que nous vivons confie Didier Cujives, Président de Haute-Garonne Tourisme. Après un démarrage timide en juillet, comme à l'accoutumée, août nous confirme que les français n'ont pas renoncé à leurs vacances
Ils ont été attirés par notre destination campagne & montagne. Troublée par le Coronavirus, cette saison estivale fait ressortir de nouveaux modes de comportement : les loisirs en pleine nature sont plébiscités alors que les sites clos sont boudés. La randonnée pédestre, le cyclotourisme, les activités sur l'eau et les parcs de loisirs ouverts ont explosé. L'été a donc permis de sauver un grand nombre d'entreprises, même si les pertes subies au printemps ne sont pas rattrapées.
Je constate l'efficacité du plan de relance initié par le Conseil départemental en faveur du tourisme. Des entrées gratuites dans les parcs de loisirs et les activités de pleine nature, des nuits offertes et des bons d'achat ont permis d'aider nos acteurs touristiques tout en donnant un coup de pouce au pouvoir d'achat des haut-garonnais en cette période bien singulière. Cette clientèle loco-régionale s'est réappropriée le département.
À ce titre, j'observe que bon nombre de vacanciers ont opté cet été pour des "achats-plaisir" en boutiques, restaurants, espaces culturels et souvenirs.
En conclusion, l’activité estivale a été bonne pour la majorité des acteurs touristiques ouverts, mais cela ne comblera pas le manque à gagner de la période de confinement.
Beaucoup d’espoirs sont placés pour l’automne et les vacances scolaires de la Toussaint afin de préparer la prochaine saison 2021 qui sera vitale pour l’ensemble des entreprises touristiques."



 Dans le village classé de Saint-Bertrand-de-Comminges, les Olivétains (Haute-Garonne Tourisme) notent une nette augmentation du chiffre d'affaires (+42% sur le mois d'août) malgré une baisse de la fréquentation. Les touristes ont plus dépensé que les étés précédents.

La fréquentation des bâtiments patrimoniaux (cathédrale et basilique) du site Saint-Bertrand-de-Comminges/ Valcabrère progresse. Conséquence de la diffusion TV de nombreuses émissions : Le village préféré des français 2020, La Maison France 5,  Au bout c’est la mer.

→ À la Maison de la Haute-Garonne / Maison du Tourisme sur l'aire de Port-Lauragais (A61), le chiffre d'affaires se maintient malgré une nette baisse de fréquentation. Ici, la location de vélos a bien fonctionné comme pour l'ensemble des loueurs du département. Tendance satisfaisante pour les loueurs de bateaux habitables sur le canal du Midi.

→ Au Château de Laréole, la baisse de fréquentation se confirme, principalement dûe à l'absence de programmations d'évènements (COVID oblige). Rappelons que les années passées, le Festival 31 Notes d'été générait une forte affluence.

→ Pour l'hôtellerie haut-garonnaise, le bilan confirme la tendance générale. Un été sensiblement identique à 2019 en zone rurale contrebalancé par un recul sur l'agglomération toulousaine en espérant une reprise pour la rentrée de septembre. "Nous accusons une baisse de fréquentation de -30% cet été, confie Emmanuel Hilaire (Hôtel Albert 1er et Hôtel d'Orsay à Toulouse). L'absence des clientèles étrangères nous a touché de plein fouet. Mais je ne me plains pas car certains de mes collègues hôteliers subissent une perte atteignant parfois -50% sur la métropole toulousaine". 
 Saison mitigée pour les campings. "Une perte de -60% sur les emplacements nus qui ont été désertés, explique Hugo Sladden (Camping Le Moulin à Martres-Tolosane) mais le locatif se maintient et les dernières minutes ont bien fonctionnées. La clientèle étrangère du nord (Grande-Bretagne, Pays-Bas et Allemagne) a été remplacée par quelques locaux. Les français ont soif d'espace de liberté et de nature, ce que le camping peut leur offrir".

→ Dans les Offices de tourisme, on constate une baisse moyenne de -25% sur l'ensemble du département. Pour Frédéric, conseiller en séjour à Revel-Saint-Ferréol/Sources du canal du midi, les raisons sont multiples ; "Cet été, les touristes hésitent à franchir la porte de notre Office de Tourisme ; ils préfèrent le contact par téléphone ou par mail ; ces demandes ont d'ailleurs nettement progressé par rapport aux années passées. De plus, l'absence d'animation et de festival pour cause de Covid-19 nous a pénalisé, car c'est habituellement la première demande des vacanciers".

Ce qui a marché cet été en Haute-Garonne

​→ L'attractivité pour la montagne (randonnées, lacs, parapente, VTT...). Pour Laurence Soncourt (Conseillère en séjours aux Olivétains), c'est "du jamais vu !
 
→​ Les restaurants avec terrasse et les guinguettes.

→ Le besoin de nature et de fraîcheur ont naturellement conduit aux envies d'activités d'eaux-vives. Ludovic Daviau (Granhota canoë-kayak) nous explique : "C'est de loin la meilleure saison que nous avons réalisée grâce aux locaux ! Cela ne rattrapera pas la perte des groupes ou des étrangers en basse saison, mais de nombreux clients ont été surpris de redécouvrir la multitude d'activités proposées en Haute-Garonne et nous l'ont exprimé !"

→ Record absolu pour les parcs et activités de loisirs. Un été comme jamais !
Jean-Luc Blanchard (Village Gaulois) nous précise avoir réalisé une augmentation de +30% de fréquentation. "Les gaulois sont envahis !" nous dit-il avec humour.

→ Le tourisme à vélo, notamment le long du Canal des 2 Mers / Canal du Midi. Olivier Naude (Maison d'Hôtes "Accueil Vélo" à Toulouse) constate une augmentation de 15% de sa clientèle.
La mise en place d'un service [+ vélo] (nuit avec repas du soir & pique-nique fourni) a boosté son activité. "J'ai l'impression que tout le monde est à vélo cet été !" nous dit-il amusé. Pour lui, septembre se présente plutôt bien.

→ Le séjour chez les amis, dans la famille et en résidence secondaire : l'émergence de la COVID a conduit les français à plébisciter les vacances chez les proches. Ce qu'ils ont économisé dans un hébergement non marchand, ils l'ont dépensé en loisirs, restauration et achats en boutique.
 
 Les lieux de baignade et aquaparcs (lac de Saint-Ferréol, lac de la Thésauque près de Nailloux, Muret plage...) sont toujours prisés en période de canicule et fortes chaleurs. Leur fréquentation a explosé cet été comme à la base de loisirs de Montréjeau, unique espace aquatique labellisé Pavillon Bleu du département, proposant un aquaparc, la baignade surveillée et la location de pédalos.

De nouveaux comportements

 
L'Espace Tourisme (Haute-Garonne Tourisme), connait une forte affluence soit +87 % de contacts utiles. On compte +32 % par téléphone, +53 % au guichet et +44% par web-courriel. Cette progression est liée en grande partie au Plan de solidarité mis en place par le Conseil départemental; l’Espace renseignant, diffusant les carnets et les bons de réductions de 31€.
Les Haut-garonnais restent davantage chez eux et rayonnent à la journée ou au week-end. Les visiteurs sont principalement à la recherche d’espaces naturels, de randonnées et de plans d’eau avec baignade surveillée. Le département de la Haute-Garonne (hors Métropole) est la destination la plus plébiscitée : 86 % des demandes soit +115 % par rapport à l’an passé.


 Focus sur la Centrale de réservation Haute-Garonne Tourisme
Après la période difficile de confinement, les réservations ont bien redémarré sur la partie hébergement pour l’été. Les résultats sont en légère augmentation pour les mois de juillet et août : +5 % sur le volume d’affaire.
Pour la 1ère fois, plus de la moitié des réservations pour le mois d’août ont été réalisées entre 3 et 14 jours avant le début du séjour. Cela confirme la tendance des réservations d’extrême dernière limite.
Les résultats auraient pu être meilleurs si tous les hébergements avaient été ouverts cet été. Certains propriétaires âgés ont préféré fermer leurs locations et d’autres ont refusé des courts séjours car le nettoyage des hébergements entre deux locataires étaient trop lourds à gérer (contraintes sanitaires).
En privilégiant les locations par le biais de la centrale de réservation, les clients ont été rassurés par les mesures sanitaires mises en place dans les hébergements bien expliquées et détaillées.

En majorité, la durée de séjour est d’une semaine.

Les 3 premiers bassins de clientèle sont :
      - Paris et Ile de France    
      - Les départements de l’Ouest de la France   
      - L’Occitanie, plus loin derrière en 3ème position


Les Réseaux sociaux et le web de Haute-Garonne Tourisme en hyper activité !

 Site Mobile visitehautegaronne.com 
       - 9.000 utilisateurs (1.200 pour l’été 2019 [+650%])
       - 9.300 sessions (1.500 pour l’été 2019 [+520%])
       - 21.500 pages vues (4.700 pour l’été 2019 [+350%])


La très forte augmentation de l’audience du site mobile s’explique par une conjonction de plusieurs facteurs. Les moteurs de recherche se basent sur la recherche effectuée, corrélée à la géolocalisation de l’internaute. La période épidémique a engendré un tourisme plus "local", avec pour conséquence une augmentation de recherches d’activités locales.

→  Page Facebook https://www.facebook.com/TourismeHG
      - 68.000 abonnés (58.000 pour l’été 2019 [+17%])
      - 1.100.000 vues des publications (1.000.000 été 2019 [+10%])
      - 53.000 interactions (47.000 été 2019 [+13%])
      - 6,5% d’engagement (5,5% pour l’été 2019 [+1%])


La page Facebook est depuis longtemps ancrée comme page de référence sur le tourisme en Haute-Garonne. Le nombre de vues et d’interactions a augmenté cet été. 6,5% d’engagement pour une page de près de 70.000 abonnés est un excellent taux !
Les rendez-vous récurrents (quiz, "bon dimanche"…) sont ceux qui fonctionnent le mieux en termes d’interactions. 7 publications sur le plan de relance touristique départemental ont été faites cet été. Elles ont été vues par près de 120.000 personnes et ont généré plus de 6.000 clics sur la page dédiée du site http://www.hautegaronnetourisme.com/nos-bons-plans-de-vacances-solidaires (+ de la moitié du trafic généré sur cette page via Facebook).
Mention spéciale pour la publication sur le tournage de la Carte aux Trésors qui a été vue plus de 100.000 fois et généré plus de 10.000 interactions !


 Compte Instagram https://www.instagram.com/tourismehg :
      - 11.700 abonnés (7.700 pour l’été 2019 [+52%])
      - 160.000 vues des publications (230.000 pour l’été 2019 [-30%])
      - 12.000 interactions (6.000 pour l’été 2019 [+100%])
      - 12% d’engagement (11% pour l’été 2019 [+1%])


Le nombre d’abonnés est en forte augmentation (+52%). Avec 12% d’engagement, pour un compte de près de 12.000 abonnés, le compte Instagram de Haute-Garonne Tourisme est très au-delà de la moyenne d’engagement sur Instagram (3%). L’hashtag #TourismeHG a été utilisé 45.000 fois sur Instagram. Toulouse, les Pyrénées et le Canal du Midi restent les publications qui obtiennent le plus d’audience et d’engagement.

Quelques chiffres du tourisme en Haute-Garonne

* 7ème département le plus haut de France
* 6 sites classés au Patrimoine Mondial de l'Unesco
* Site touristique le plus fréquenté :  la Cité de l'espace avec plus de 400 000 visiteurs/an
* Le plus long réseau souterrain de France avec 116 km de galeries autour d'Arbas  (Réseau Felix Trombe Henne Morte)
* 18 sommets de plus de 3000 mètres
* 29 sites labellisés Tourisme & Handicap
* 54 établissements labellisés Accueil Vélo
* 600 hébergements labellisés Gîtes de France et Clévacances
* 13 communes labellisées Villes et Villages Fleuris
* 10 communes classées Stations Vertes

 
 
Contact Presse :
Nathalie Lacomme
05 61 99 44 03  nlacomme@tourismehg.com

Jean Micoud, Directeur Général
06 78 53 18 57 jmicoud@tourismehg.com
Tag(s) : #Tourisme, #Haute-Garonne

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :