Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Niouzes de l'Ariège

Publié le 12 Août 2020, 07:27am

Catégories : #Ariège#Couserans#politique#Ste Croix et Vous

Place de l'Europe

 

Situé à 400 mètres d’altitude, sur la crête qui sépare les vallées de l’Arize et de la Lèze, le Carla Bayle est une ancienne place forte moyenâgeuse.

Farouche bastion huguenot, la citadelle du Carla-le-Comte (comme elle s’appelait alors) fut un haut lieu des Guerres de Religion dans le Comté de Foix.

Assiégée et démolie à trois reprises, elle était reconstruite aussitôt, jusqu’à destruction du château comtal et de ses remparts en 1629.

Carla-le-Comte prit aussi une part importante à la Révolution de 1789 et devint Carla-le-Peuple puis Carla Bayle, en 1879, en l’honneur de son célèbre philosophe, Pierre Bayle.

Rencontre avec Pierre Bayle

Son patrimoine témoigne de ce passé prestigieux avec ses remparts illuminés la nuit qui sont un lieu de promenade privilégié pour qui sait apprécier le charme des ruelles pittoresques, des maisons à colombages….

Le village surplombe aussi le lac, situé en contre-bas et offre un point de vue incomparable sur la chaîne des Pyrénées.

L’actuelle église du Carla est relativement récente, puisque édifiée en 1687, sur les ruines du château comtal. L’église primitive qui s’élevait sur la place centrale de la ville fût brûlée en 1556.


Histoire
Il semblerait que le lieu hébergeait déjà un oppidum gallo-romain.

Les premières traces écrites ne remontent cependant qu’à 960 apr. J.-C. et concernent le don de Carla au comte de Carcassonne par l'évêque de Toulouse.

Au xie siècle, le village fait partie du comté de Foix dont le comte est Roger-Bernard Ier, époux de Cécile Trencavel. Il décide d'y faire construire un château au xiie siècle.

Au xiiie siècle, le village s'entoure de remparts et l'église est construite au centre afin de devenir une bastide.

L'église restaurée

Après la croisade contre les Albigeois, le village devient propriété du roi de France.

Au xvie siècle, Carla-le-Comte est une forteresse dépendant du comte de Foix, dont l'influence est importante dans la région. Une communauté protestante apparaît au Carla et le village devient un centre de résistance protestant durant les guerres de religion.

En 1663, une partie des remparts est détruite. Catholiques et protestants vivent alors ensemble en relative paix dans le village.

Entre 1790 et 1794, Carla-le-Comte absorbe Martignac, Marens et Niac.

Restauration picturale à l'intérieur de l'église

Le Carla a été chef-lieu de canton durant la Révolution française (de 1790 au 8 pluviôse an IX (28 janvier 1801)).

Récemment, le village a réalisé de gros travaux de restauration mettant en valeur ses rues, ses bâtiments municipaux ou religieux et les bâtiments des particuliers arborant de belles couleurs. Une partie des remparts a également été restaurée.

Les remparts

La participation financière de Laurent Fabius, qui possède une résidence sur la commune, sur sa réserve parlementaire a permis de financer la réhabilitation des Flots Bleus, la salle des fêtes du complexe touristique et la réfection des façades de la maison Couloumiès, sur la place de la mairie.
L'association Rue des Arts a refondu son emprunte web pour vous permettre une meilleur expérience internet et vous faciliter la lecture de nos informations.

Vous trouverez désormais toutes les informations liées à votre chère Citée des Arts sur le nouveau site web carlabaylecitedesarts.fr
Ce site a été développé pour donner la part belle aux arts plastiques au Carla-Bayle. Les artistes et artisans d'art y sont représentés aux travers des lieux d'expositions du village, des ateliers et des galeries. Le patrimoine culturel y est aussi inventorié. Une carte interactive vous guidera dans la citée fortifiée et au deal de ses remparts.

Le gymnase fief du basket carlanais


N'hésitez pas à nous suivre sur facebook avec la page Carla-Bayle - Cité des Arts
Vous utilisez aussi instagram ? Taggez la citée des arts et abonnez vous à #carlabaylecitedesarts

La Galerie du Philosophe, siège de l'association Rue des Arts, a aussi maintenant sont site dédié. Découvrez notre programmation vouée à la création émergente sur galerieduphilosophe.fr

Chez Gepetto

À très vite au Carla-Bayle et sur la toile !

Tag(s) : #Ariège, #Tourisme

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :