Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ABONNÉS
  • Le sourire communicatif d’Huguette ThabaretLe sourire communicatif d’Huguette Thabaret
    Le sourire communicatif d’Huguette Thabaret (photoDR).

Publié le  , mis à jour 

Huguette Thabaret, membre du conseil d’administration de l’ASA (Arbas Salat Association) de Salies du Salat nous a quitté brutalement.

Sa famille éparpillée aux quatre coins du monde, ainsi que tous ses amis, étaient présents pour lui rendre un dernier hommage à Cassagne. Tous réunis, sous le plus grand arbre de son jardin, dans une grande chaîne d’union.

Puis au rythme du glas, tous l’accompagnèrent à sa dernière demeure.

De nombreux messages de sympathie évoquèrent ses talents, sa générosité et son empathie. Dans le cimetière, des chants Gospel se sont élevés, accompagnés par des battements de mains qui scandaient et animaient le rythme ancestral.

Texte de Pierre Havaux

Un baobab est tombé…

On a grandi dans tes branches pour nous protéger, sous l’ombre de tes feuilles pour nous abriter, et mangé tes fruits pour nous développer.

Un baobab est tombé…

Pilier de la famille dont tu es leader, fédératrice de nos instants de bonheur, ton sourire est gravé dans nos cœurs

Un baobab est tombé…

Ta bonne humeur constante, qui même sous l’orage est présente, nous a construit sans même qu’on le sente

Notre baobab est tombé…

La maladie t’a consumé sans que tu la vois s’installer, entourée de tout notre amour tu t’en est allée, mais c’est sûr qu’un jour on va se retrouver

Notre baobab est tombé…

Doit-on se réjouir de tous ces bons moments partagés, ou pleurer ton départ bien trop prématuré

Notre baobab est tombé…

Notre baobab est tombé, mais juste à ses pieds, c’est toute une forêt qui est en train d’émerger.

Notre foret va pousser…

 Plein d’enfants et petits-enfants qui vont grandir, en multipliant tout l’amour que tu as pu leur offrir, ta forêt c’est sûr qu’elle va s’épanouir.

Notre forêt va pousser…

A nos côtés en toute circonstance, on a reçu depuis notre enfance, du bonheur et de la joie en abondance

Notre forêt va pousser…

Ces graines et ces pousses que tu laisses, sont gorgées de toute ta tendresse, de là où tu es, tu verras qu’on tient nos promesses.

Notre forêt, tu vas l’aimer !

texte co-écrit par David (Togbé au Togo) et Fabien (leur fils)

Daniel,

 

Le conseil d’administration de l’ASA, s’associe à ton immense peine.

Huguette depuis des années était une des chevilles ouvrières de l’association.

Combien de soirées pleinement abouties, sont  le résultat de ses efforts consentis pour leur réussite.

Combien de voyages a t’elle  concoctés  et dirigés avec  bonne humeur à la satisfaction de tous.

Avec sa gentillesse permanente, elle a permis à tous les participants de vivre des moments exceptionnels, pourtant, son sourire masquait bien  des difficultés de dernière minute,

 Elle a été un soutien permanent dans toutes les prises de décisions.

La remplacer ne sera pas facile, son présence était si forte.

Daniel, je voudrais paraphraser saint Exupéry pour la définir, « 'L'essentiel est invisible pour les yeux, on ne voit bien qu'avec le cœur.’ »

Nous sommes de tout cœur avec toi et toute ta famille.

 

 

Huguette au sein du théâtre du Sel, a joué  « Les saumons de Garonne »

Huguette s’attachait à fixer les images du monde, toujours guidée par  le  culte de la beauté.

Son visage reflétait une expression vibrante.

Huguette, était fondatrice dans toutes les variations de la vie.

Huguette prête à tous les voyages, prête à aider ses amis, prête à les traiter comme des princes.

Huguette d’une profonde bonté.

Huguette était imprégnée de toutes les nuances de la société.

Huguette, très disciplinée, parfois rebelle, très organisée, passait de l’humour à la rigueur, de la farce à la réalité, de la cuisine à la couture, du dessin pastel à l’acrylique, solidaire avec tous. Huguette était imprégnée  de poésie, amusée par la chanson française et le chant populaire, trépidante, toujours agissante, et même dansante.

L’harmonie et le bonheur des gens étaient son bien le plus précieux.

Sage ou folle ou vice versa.

Langage parlé, écrit, chanté, peu importe, elle était le ciment de tous les âges, qui permet de découvrir ensemble les paysages  qui nous entourent.

Elle était une force de plaisir, de cohésion et de générosité.

 

 

Huguette nous dira:

Si tu aimes une fleur qui se trouve dans une étoile, la nuit est douce, c'est doux, la nuit, de regarder le ciel.

Toutes les étoiles sont fleuries...

Lorsque je serai partie, tu regarderas, la nuit, les étoiles.

Mon étoile, ca sera pour toi, une des étoiles du ciel.

Alors, toutes les étoiles, tu aimeras les regarder...

Elles seront  tes amies.

Quand tu regarderas le ciel, la nuit, puisque j'habiterai dans l'une d’elles, puisque je rirai dans l'une d'elles, alors ce sera comme toutes les étoiles riaient.

Tu auras des étoiles qui savent rire!

Et quand tu seras consolé, tu seras content de m'avoir connue.

Tu auras envie de rire avec moi.

Et tu ouvriras parfois la fenêtre, comme ca, pour le plaisir... Et tu riras en regardant le ciel.

Cette nuit... tu sais... ne viens pas.

J'aurai l'air d'avoir mal... J'aurai un peu l'air de mourir... Tu auras de la peine.

J'aurai l'air d'être mort et ce ne sera pas vrai...

Tu comprends.

Là où je vais, c'est trop loin.

Je ne peux pas emporter ce corps.

 C'est trop lourd.

Mais ce sera comme une vieille écorce abandonnée.

Ce n'est pas triste les vieilles écorces...

 texte de Pierre et Colette inspiré du petit prince de St Exupery.

Tag(s) : #Cassagne, #Associations, #Comminges

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :