Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Figarol, Mazères, Montsaunes - Le Bois du Bernet par Daniel Pons (5/5)
Figarol, Mazères, Montsaunes - Le Bois du Bernet par Daniel Pons (5/5)
Figarol, Mazères, Montsaunes - Le Bois du Bernet par Daniel Pons (5/5)
Figarol, Mazères, Montsaunes - Le Bois du Bernet par Daniel Pons (5/5)
Figarol, Mazères, Montsaunes - Le Bois du Bernet par Daniel Pons (5/5)
Figarol, Mazères, Montsaunes - Le Bois du Bernet par Daniel Pons (5/5)

Se balader dans la forêt du bois de Bernet ?

Ce massif avec les vicissitudes de sa longue histoire,  conserve une certaine  « naturalité » figurée par une mosaïque d’ambiances forestières assez différentes les unes des autres et qui peuvent être même assez déroutantes pour le profane…

Des balades en forme de boucles:

Les 2 routes forestières empierrées permettent de pénétrer dans le massif à pied  en deux entrées différenciées , voies auxquelles sont arrimés  un ensemble de chemins en terrain naturel qui permettent de découvrir par de petites boucles les trois massifs.

 Ces itinéraires  de « pleine forêt » permettent de rayonner en partant du stade de Figarol  soit depuis la route forestière du massif de  Montsaunès  qui se trouve  le long de la lisière en partant du stade. La plus longue boucle qui comprend les trois massifs peut se faire en 2 heures.

Des signalisations naturelles pour se repérer:

Un bon  repère « pour se situer »  est le ruisseau qui traverse la forêt et sépare en deux le massif avec côté Ouest le massif de Figarol et côté Est  les massifs de Montsaunès et Mazères. La plantation en chêne rouge de Montsaunès peut également servir de repère. Au loin l’on peut aussi entendre la Garonne.

Une naturalité à conserver:

Cette forêt  a comme vocation sociale  souhaitable que de simples balades de détente ce qui permettra de  garder  une « naturalité » en cours…  

Il serait vain ainsi de vouloir créer d’autres itinéraires en dehors de ceux existants car ils seraient des contraintes pour l’exploitation forestière déjà difficile, ici en raison d’un sol fragile.

Ces trois forêts communales publiques  restent donc ouvertes à un public désireux de calme. Il n’est nul besoin d’autorisation pour entreprendre une sortie sur le Bois de Figarol. La précaution essentielle est de se  protéger des morsures des tiques.

Tag(s) : #Comminges, #Canton de Salies, #Forêt, #Environnement

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :