Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

  • Après l’hommage rendu à l’école primaire une gerbe a été déposée au monument aux Morts
    Après l’hommage rendu à l’école primaire une gerbe a été déposée au monument aux Morts (photoDDM)

Publié le  , mis à jour 

Près de 200 personnes se sont réunies dans la cour de l’école primaire de Mazères sur Salat, puis devant le monument aux Morts afin de rendre hommage à Samuel Paty, enseignant sauvagement assassiné. Les habitants étaient présents rejoints par ceux des villages alentour Cassagne, Belbèze, Salies...

Le maire Jean-Claude Dougnac a rappelé qui était Samuel Paty: "c’était un vendredi, un jour comme les autres, il était parti de chez lui le matin sûrement en disant "au revoir à ce soir". C’était un père, un mari, un frère, un fils, un oncle, un ami. C’était un professeur d’histoire et géographie qui aimait son métier. Ce vendredi soir, après son dernier cours c’était les vacances. À quelques pas du collège il a été sauvagement assassiné. C’était Samuel Paty."

(...)"J’invite aussi chacun d’entre nous à réfléchir sur le rôle des réseaux sociaux dans cet assassinat. Ensemble combattons l’intégrisme d’où qu’il vienne ainsi que le terrorisme islamiste, sans céder un pouce de terrain à ceux qui cherchent à profiter du contexte pour encourager les stigmatisations racistes ou religieuses (...)"

Le maire a ensuite rappelé les principes de la laïcité et de l’école: "l’école c’est le lieu où l’on doit combattre l’ignorance, où l’on doit apprendre à se construire, où on doit apprendre à regarder l’autre et accepter sa différence, à comprendre que l’autre peut penser autrement", tout en soulignant que l’école ne peut tout faire: "nous, parents, citoyens, élus nous sommes responsables des lendemains qui arrivent, nous sommes responsables de la société dans laquelle nous vivons (...)"

Lors de la reprise des cours le 2 novembre, un hommage sera rendu dans les établissements scolaires. Dans le secondaire il se décomposera en une première phase permettant aux enseignants de se préparer, un deuxième temps avec les élèves dédié à la réaffirmation des "principes de l’école et de la République" et une troisième étape dans la cour avec élèves, professeurs et partenaires de l’école pour une minute de silence et la lecture de la "Lettre aux instituteurs et institutrices" de Jean Jaurès.

A l’école primaire, il y aura "un temps pédagogique" et une minute de silence.

Z.G

Tag(s) : #Je suis Charlie, #Mazères sur Salat, #Comminges

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :