Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les conseils lecture

PRÉSENTATION D'OUVRAGES POUR LESQUELS L'ORDRE DE LA LIBÉRATION EST PARTENAIRE : 

 

  • « Les Compagnons de la Libération en Bretagne » aux éditions Locus solus 

Parmi les 1038 Compagnons de la Libération, près d'une centaine sont bretons. Parmi eux, le plus jeune, âgé de 14 ans, mais aussi la ville de Nantes, pour ses martyrs, ou l'Ile de Sein, pour ses héros.. C'est leur parcours et leur engagement que retrace ici Alain Boulaire, né à Brest, agrégé et docteur d’État en histoire, spécialiste du XVIIIe siècle français. Préface de Vladimir Trouplin, conservateur du musée de l'Ordre de la Libération. Avant-propos de Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères. 

Ouvrage broché
14 x 20.5 cm
240 pages N&B / 100 images & portraits
ISBN 978-2-36833-291-7
18 €

bretons

  • « Retracer le parcours d’un résistant ou d’un Français libre (Guide d’orientation dans les fonds d’archives) » par Fabrice Bourrée aux éditions Archives et Culture 

bretons

Édité par la Fondation de la Résistance et le Service historique de la Défense, partenaires de l’Ordre de la Libération, l’ouvrage de Fabrice Bourrée offre au chercheur, qu’il soit amateur ou professionnel, un panorama des plus exhaustifs et des plus précis de sources de natures très différentes. Il est un outil indispensable pour ceux qui s’intéressent à la Résistance, au-delà même de ceux qui voudraient s’investir dans des recherches.

Ouvrage broché
112 pages ; 24 x 17 cm

ISBN 978-2-35077-365-0
13 € 

 

PRÉSENTATION D'OUVRAGES RÉCEMMENT ÉDITÉS OU RÉÉDITÉS RELATIFS À  UN COMPAGNON DE LA LIBÉRATION OU UN MÉDAILLÉ DE LA RÉSISTANCE FRANÇAISE : 

  • « Les maquis de l'Ain » par Henri Romans-Petit, Compagnon de la Libération aux éditions du Bord du Lot  

Dans ce livre, consacré aux maquis de l’Ain, Henri Romans-Petit ne se limite pas à la guerre, il s’étend à la Libération, à la fin des maquis, et fait entrevoir les problèmes que leur « démobilisation » a pu soulever étant donné les circonstances et la nature des hommes. Les maquis de l’Ain furent créés dès l’occupation de la zone Sud, fin 1942. Ils ont tenu en combattant jusqu’à la Libération, et sont donc l’œuvre d’hommes qui ont fait leurs preuves. Dans ce récit volontairement anecdotique, l’auteur fait revivre l’histoire et nous aide à comprendre les difficultés de cette forme révolutionnaire de guerre que l’Armée (et pour cause) n’avait pu concevoir avant 1939 et que les maquisards durent mener en forgeant eux-mêmes la doctrine au fur et à mesure de leurs combats heureux ou malheureux. 

bretons

 

Ouvrage broché
290 pages ; 21 x 15 cm
ISBN 978-2-35208-541-6
18 €

Espérer pour la France

© Les Belles Lettres

C’est l’un des derniers Compagnons de la Libération qui témoigne dans cet ouvrage. « Je vais avoir besoin de vous », dit simplement le général de Gaulle au jeune Hubert Germain lorsque celui-ci arrive en Angleterre en juin 1940, parmi les premiers Français libres. Hubert Germain a 19 ans, sera chevalier de la Légion d’honneur à 21 ans, Compagnon de la Libération deux ans plus tard : « Quand vous êtes reçu comme Compagnon, c’est comme si la foudre vous tombait dessus » résume-t-il. Légionnaire de la mythique 13e DBLE, Hubert Germain combat à Bir Hakeim, El Alamein, en Italie où il est blessé, puis durant toute la campagne de libération de la France. Il sera aussi maire, député puis ministre de Georges Pompidou. « Vous m’emmerdez avec Germain ! », rétorque le général de Gaulle alors qu’on le presse, vingt ans plus tard, d’écouter celui qu’on a envoyé rencontrer les émissaires des généraux putschistes d’Alger. Hubert Germain pardonne tout à celui qu’il considère comme son deuxième père.
À cent ans, Hubert Germain n’a jamais cessé de résister. « Quand le dernier d’entre nous sera mort, la flamme s’éteindra. Mais il restera toujours des braises. Et il faut aujourd’hui en France des braises ardentes ! » C’est le message que veut laisser Hubert Germain dans ce témoignage inédit, recueilli par Marc Leroy. Le siècle y défile, de l’inacceptable défaite de 1940 pour ce fils d’officier supérieur, à la mort du général de Gaulle – « l’enterrement d’un grand prince médiéval d’occident » – jusqu’aux épreuves vécues par la France aujourd’hui.

L’Ordre de la Libération est partenaire de cet ouvrage.

Voir la vidéo de présentation de l'ouvrage 

 

  • 96 pages

  • 17 €

  • Bibliographie, 6 Illustration(s) couleurs, 6 Illustration(s) N&B

  • Livre broché

  • 12.5 x 19 cm

Tag(s) : #Guerres, #Je suis Charlie, #La Resistance et les Villes Médaillées

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :