Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

ABONNÉS
  • Gauthier s’est montré puissant sur les phases offensives. En vain.
    Gauthier s’est montré puissant sur les phases offensives. En vain. photo DDM, L.F.
Publié le  , mis à jour 

> L’essentiel

 

Une rencontre à sens unique hier entre le MCS et l’UCF. Deux équipes qui se connaissent très bien avec notamment une entente chez les plus jeunes. Une entente sacrée championne de France en 2017 avec hier 12 "juniors" de la cuvée 2017 répartis de part et d’autre.

Un derby donc, mais sans grand rugby. En effet, sur 27 points inscrits, ce ne sont pas moins de neuf pénalités. Et pourtant, les Cazériens avaient les armes pour proposer autre chose mais la défense locale a toujours su contrer les offensives adverses. Après une première période plus prolifique pour le MCS, on aura droit en seconde période qui tombe dans un faux rythme. L’entrée du banc cazérien, notamment Salis et Alary, amène de la puissance dans les phases d’attaques, en vain. Aucun essai donc dans cette rencontre mais l’UCF reste leader invaincu.

 

> Les hommes

Côté Mazériens, les centres Pons et Gauthier ont tenté en première période.

Le banc a fait du bien au groupe. À Cazères, Paris a fait le boulot. Le troisième ligne Jacque a fait un travail remarquable en défense. Derrière, la charnière a assuré. Les remplaçants ont su redynamiser la rencontre.

> Il a dit

Vincent Ribère (entraîneur du MCS) : "C’est une déception forcément, on a eu du mal à gérer l’enjeu et on a été battu par meilleur c’est sûr. On n’a pas su mettre en place notre jeu donc forcément c’est frustrant. Mais ça ne remet surtout pas en question tout notre début de saison. Ce n’est pas en perdant ce derby aujourd’hui que l’on se sent nul. Cazères a été plus réaliste et le score en reflète."

Léa Forrat

Tag(s) : #Rugby MCS, #Cassagne, #Mazères sur Salat, #Comminges

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :