Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ABONNÉS
  • Amandine Castex, de l’expérience et du professionnalisme dans le domaine de l’immobilier.
    Amandine Castex, de l’expérience et du professionnalisme dans le domaine de l’immobilier. (photoDDM.ZG.
Publié le  , mis à jour 

Amandine Castex a créé sa propre agence immobilière il y a 3 ans sur Salies-du-Salat. À 37 ans, cette jeune femme dynamique avait déjà derrière elle plus de 12 ans d’expérience en tant que salariée dans d’autres établissements immobiliers.

Le territoire elle connaît, puisqu’originaire de Marsoulas. Elle a bien voulu nous faire part de ses réflexions liées à la pandémie du Covid-19.

Pendant les deux mois de confinement, avez-vous pu continuer à travailler depuis chez vous ?

L’essentiel de travail a consisté à maintenir le contact avec la clientèle, prendre aussi des nouvelles de nos clients vendeurs, les rassurer, uniquement grâce aux contacts téléphoniques et à la communication avec les réseaux sociaux mais il a été difficile dans notre métier de maintenir une activité sans pouvoir effectuer des visites physiques.

Le volume d’affaires pendant le confinement a-t-il diminué ou pas ?

Du fait de ne pas avoir pu faire des visites en effet le volume d’affaires a diminué. Toutefois grâce aux visites avant le confinement nous avons pu conclure à distance des compromis de vente en collaboration avec les notaires du secteur qui ont joué le jeu.

Aujourd’hui avec la reprise, comment ça se passe ?

Les potentiels acheteurs ont continué leurs recherches via des sites Internet et ont pris contact pour des renseignements durant le confinement, dans le but de préparer une reprise des visites dès le premier jour du déconfinement. À aujourd’hui les clients sont au rendez-vous et maintiennent leur projet d’achat.

Est-ce qu’avec la reprise, les demandes d’achat dans les campagnes ont évoluées ?

Les demandes actuelles sont assez importantes du fait que pendant deux mois il n’a pas été possible pour eux d’avancer dans leur projet d’achat, notamment les personnes ayant vendu un bien immobilier et nécessitant de trouver un logement dans un délai court.

On constate aussi une nouvelle demande se tournant vers le milieu de la campagne, des clients qui avaient déjà l’idée ou le projet de se délocaliser en milieu rural, et pour qui le confinement les a amenés à prendre le pas vers une recherche plus active. Une envie de maison avec jardin.

La tendance reste un environnement campagne, tout proche des commerces, commodités, accès, transport ou A64, afin de pouvoir rester à une distance raisonnable pour accéder au lieu de travail ou des centres hospitaliers.

Avec la crise économique, vous attendez-vous à des demandes de vente accrues ?

Les taux d’emprunt dernièrement étaient les plus bas, tout va dépendre des difficultés de maintien d’emploi que connaîtront certains secteurs. Des solutions toutefois de modulations de crédit, sont possibles. En effet, les difficultés de remboursement amèneront probablement à une prise de décision de mise en vente si des solutions financières ne sont pas apportées par les banques. Le financement par emprunts bancaires nécessite un emploi stable et un apport. La difficulté de l’obtention d’emprunt pour les foyers moyens risque de fragiliser le projet de certains ménages.

Comment voyez-vous la tendance du marché immobilier d’ici la fin de l’année?

Les gens circulent beaucoup de nos jours, (mutations, rapprochement familial, changement de situation…) La demande, peut-être s’axera-t-elle vers une recherche de biens en milieu rural, vers des maisons de préférence avec jardin. Cette période a mis en évidence certaines limites de notre société, peut être un retour sur des valeurs plus sûres de proximité, de local, collectives et d’entraides. Le comportement des clients se tournera sûrement vers une recherche en campagne, qui est le reflet de ces valeurs.

Il faut rester optimiste quant au maintien du marché de l’immobilier dans notre secteur.

Zoé Gauthier

Tag(s) : #Haute-Garonne, #Immobilier, #Salies du Salat, #Comminges, #Canton de Salies

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :