Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

SOLIDARITE Plusieurs acteurs de la solidarité avaient prévu une collecte de duvets, vêtements et tentes place Pey-Berland à Bordeaux, au profit des sans-abri. Avec le confinement, ils ont été contraints d’adapter leur opération

 

Elsa Provenzano

 — 

Un SDF dans les rues de Bordeaux
Un SDF dans les rues de Bordeaux — MICHEL GANGNE / AFP
 
  • Des acteurs de la solidarité bordelais organisent une collecte chez les particuliers confinés, proposent des lieux d’apports volontaires et lancent une cagnotte en ligne.

  • Baptisée « Urgence froid Bordeaux », l’opération vise à récupérer des vêtements chauds et du matériel de camping pour aider les SDF à faire face à l’hiver.

A l’origine, une collecte de duvets, vêtements chauds et tentes devait être organisée pour les sans-abri, place Pey-Berland à Bordeaux au courant de ce mois de novembre. Les acteurs de la solidarité à l’origine de l’opération (Les collectifs les Gratuits et solidarité Wanted) comptaient capter des dons parmi la foule nombreuse réalisant ses achats de Noël.

Le confinement ayant rendu les rues désertes, les organisateurs se sont adaptés pour cette première opération intitulée « Urgence froid Bordeaux ». « Elle s’inscrit dans la continuité d'« Urgence eau Bordeaux » lancée cet été par Les Gratuits, pendant la canicule, pour collecter des bouteilles d’eau, précise Clément Jeandet, coordinateur de l’opération. L’été et l’hiver sont les périodes pendant lesquelles on observe le plus de mortalité. »

Collecte de dons chez les particuliers confinés

Les 21 et 22 novembre prochains, les bénévoles des structures associées à l’opération vont réaliser des collectes au domicile des personnes souhaitant effectuer un don. Si on souhaite participer, il suffit de renseigner au préalable un document disponible en ligne pour fixer une heure de passage. Duvets, tentes, bâches étanches, gants, écharpes, bonnets, parkas, pantalons de pluie, produits d’hygiène etc. sont recherchés en priorité. « Ce peut-être un sac de rando dont on ne se sert plus, une gourde isotherme, une lampe torche, des piles ou des mousquetons, pointe Clément Jeandet. On recherche aussi des produits pour les animaux, des laisses ou des vieux manteaux par exemple ».

Une liste qui a été dressée au contact des sans-abri qui ont fait part de leurs besoins aux différentes associations partenaires de l’opération (Les Gratuits, Gironde Solidarité, La Maraudes du cœur, Diamant des cités, Pirates de l’espoir, Graines de solidarité, Darwin solidarités et la Jeune Garde.)

Les personnes souhaitant participer à la collecte peuvent aussi se rendre dans quatre lieux d’apports volontaires : Darwin, le Wanted café, la jeune garde et la maison écocitoyenne, ouverte par la mairie de Bordeaux à cette occasion, entre le 16 et le 22 novembre. Une cagnotte a aussi été lancée sur Helloasso pour rassembler une enveloppe supplémentaire.

La trentaine de bénévoles qui vont collecter les dons se déplace sur Bordeaux Métropole mais aussi sur le Bassin d’Arcachon, en respectant scrupuleusement les gestes barrières. « Les besoins sont immenses, il y a au moins plusieurs centaines de personnes à la rue », pointe le coordinateur.

Tag(s) : #Solidarité

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :