Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
  • Philippe Souquet, le masque sur le visage et le bleuet à la boutonnière.Philippe Souquet, le masque sur le visage et le bleuet à la boutonnière.
    Philippe Souquet, le masque sur le visage et le bleuet à la boutonnière. Photo DDM, Z. G.

     

Publié le  , mis à jour 

Tout comme le Président Macron au Panthéon, élus et porte-drapeaux de Cassagne, Marsoulas et Mazères ont en ce 11 novembre 2020 arboré le Bleuet de France à la boutonnière !

Une initiative de Jean-Pierre Blanc, maire honoraire de Marsoulas en charge du souvenir et délégué Midi Pyrénées des médaillés de la Résistance.

Si pour les anciens ou les habitués des commémorations, le Bleuet de France rappelle des souvenirs, beaucoup aujourd’hui ignorent la symbolique de cette fleur en papier crépon, qui fleurit surtout autour des cérémonies dédiées aux Poilus.

Les bleuets, comme les coquelicots, continuaient à pousser dans la terre retournée par les milliers d’obus qui labouraient quotidiennement les champs de bataille pendant la Grande Guerre. L’origine de l’insigne à la boutonnière remonte quant à elle à 1916 : Suzanne Lenhardt, infirmière-major de l’hôpital militaire des Invalides et Charlotte Malleterre, toutes deux émues par les souffrances qu’endurent les blessés de guerre dont elles ont la charge, et devant la nécessité de leur redonner une place active au sein de la société, décident d’organiser des ateliers où ils confectionnent des bleuets dont les pétales sont en tissu et les étamines en papier journal.

Ces insignes continuent à être vendus au public à diverses occasions, ce qui permet de recueillir des fonds afin de financer les œuvres sociales venant en aide aux anciens combattants, veuves de guerre, pupilles de la Nation, soldats blessés en opération de maintien de la paix, victimes du terrorisme.

Pour s’en procurer : www.boutique-bleuetdefrance.fr

Tag(s) : #Cassagne, #Guerres, #Comminges, #Traditions
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :