Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

  • Communauté et communes du Comminges associent leurs efforts pour sensibiliser les consommateurs locaux à "consommer local".
    Communauté et communes du Comminges associent leurs efforts pour sensibiliser les consommateurs locaux à "consommer local".

Publié le  , mis à jour 

l'essentielTous les commerces n’ont été jugés "essentiels" pour la vie confinée, mais en Comminges, tous le sont pour le territoire. Elus et commerçants travaillent ensemble pour une organisation solidaire.

Dès le reconfinement, partout en Commignes (comme ailleurs), les commerçants ont cherché des pistes – ou ressorti les recettes du "premier tour" – pour continuer à exister, tous se sont organisés au pied levé, chacun de leur côté, pour poursuivre autant que possible leur activité.

 

Ce qui est nouveau désormais, c’est le travail en commun : les communes de Saint-Gaudens, Boulogne, Montréjeau, l’Isle-en-Dodon, Aurignac et les cinq associations de commerçants se sont réunis cette semaine pour aborder la crise solidairement. Sous l’impulsion de Magali Gasto-Oustric (sa présidente) et de Céline Laurenties (en charge du développement économique), maires et présidents d’associations de commerçants ont convenu de gérer cette crise ensemble, pour que l’ensemble du territoire s’en sorte ensemble.

 

"L’objet de notre réunion de mardi était de voir comment on peut aider les commerçants de notre territoire – ceux des bourgs centre mais aussi des villages alentour" explique Magali Gasto-Oustric.

Sur la base du travail déjà conduit en amont par l’association Saint-Gaudens commerces + pour la mise en place de drives ou de "click et collecte", l’expérience a été étendue à l’ensemble de la communauté de communes Cœur et coteaux du Comminges.

"Nous avons l’avantage à saint Gaudens de disposer d’un office du commerce et d’une dynamique qui se mettent en place" explique Alexandre Saint-Pierre, vice-président des commerçants de Saint-Gaudens.

"Consommer local"

La communication sera donc commune à tous les commerces commingeois. Affichage, réseaux sociaux, sites internet… Tous les supports seront utilisés par la communauté et les communes pour participer au maintien de l’activité économique et inciter les consommateurs du Comminges à "consommer local". Ainsi le site de la communauté de communes1 recense-t-il les commerces qui maintiennent une activité (visio vente, commandes par téléphone, click et collecte…), pour faire passer le message : "N’oublions pas nos commerçants".

Ceux qui ne disposent pas d’internet pourront également participer à cet effort collectif, "nous allons solliciter les municipalités pour qu’elles relaient l’opération" poursuit la présidente. Certes la liste de commerçants n’est "pas encore exhaustive", mais tous les commerçants sont invités à transmettre leurs informations d’ouverture et de service, pour une mise à jour régulière.

"Pérenniser la démarche" ?

Au-delà de la réaction dans "l’urgence" que constitue cette organisation commune, la démarche permet aussi de "montrer que nous sommes capables de nous retrouver autour d’une table, d’échanger et de travailler ensemble, à l’échelle du Comminges", remarque Alexandre Saint-Pierre, toujours soucieux de "positiver" même quand le contexte qui ne s’y prête guère.

Delà à imaginer un "après-Covid" qui soit également solidaire, il n’y a qu’un pas. "Depuis 20 ans, il y a déjà démarches de ce type, ça n’a jamais donné de tels résultats" se souvient Charles Giovanni, président des commerçants de L’Isle en Dodon. "Mais aujourd’hui on peut espérer pérenniser cette démarche et être capable de construire ensemble au-delà de la crise".

Ce serait peut-être essentiel.

Hervé Boucleinville

Tag(s) : #Comminges, #COVID-19

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :