Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

février 2018

février 2018

Bon... on est le 3 janvier et déjà une annonce qui est fausse... elle est où la neige?

Perso je m'en fous de la neige, et même je n'aime pas la neige. La neige c'est joli pour faire des photos, c'est sympa pour les gosses et pour faire des bonhommes de neige. Et après c'est tout.

Je suis pour la neige en montagne, là ou tout est prévu pour elle, ou la vie est organisée autour d'elle.

Ici, en plaine, et ne parlons pas de Toulouse et sa banlieue, la neige n'est pas un phénomène habituel. Quand il neige les gens attendent que ça s'arrête. Sauf cas de force majeure, très peu de gens prennent leur voiture pour rouler sur la neige.

Et donc, les gens qui savent, aidés par les satellites météo payés par nos impôts à coup de millions d'euros, avaient annoncé la neige jusqu'à Toulouse dans la nuit de samedi à dimanche.

Et moi j'en connais des gens, moi la première, qui se sont dit "bon on ne va pas sortir demain avec la neige, on va faire des courses pour deux trois jours". Oui je parle uniquement aux personnes qui habitent dans des villages ou il n'y a plus de commerces, pas de boulangerie ou d'épicerie, et donc il faut "descendre" à la ville, en l'occurrence Salies du Salat, pour se ravitailler. C'est un peu comme pour le confinement... sauf que dans mon cas c'est pas une histoire de PQ en manque...

Et donc hier soir, en me couchant je pensais aux employés de la DDE , enfin du Conseil Départemental. Je me disais "les pauvres gars, ceux qui sont d'astreinte, pareil ils se sont couchés de bonne heure car dans la nuit ils risquent d'être appelés pour déblayer la route entre Marsoulas et Cassagne". Ou alors je pensais aux petits vieux isolés dans les hameaux qui avaient vérifié si les pelles étaient en état et accessibles pour s'ouvrir une route devant la porte...

Je blague, je blague... Mais bon il y a toujours un bon côté des choses. Pendant ce temps-là on a mis une trêve à LA Covid. Et ça, ça fait du bien. L'alternative au Covid c'est l'attente de la neige. Et la neige on connait, on peut prévoir. Et apparemment tout le monde a prévu. Il y a des tas de sable sur l'autoroute A64 au cas où. Tout le monde a fait ses courses en prévision de plusieurs jours de confinement sous la neige.

Avez-vous pensé aux bougies, lampes à huile et pétrole? et oui certains ont oublié peut être mais aux vacances 2019-20 de Noël, panne d'électricité de midi à 19h... et ça c'est pas top. Vous avez des photos ci-dessous. Même que je me demandais comment Victor Hugo avait fait pour écrire Les Misérables? à la lampe à huile ou à la bougie, avec une plume d'oie...? Qui le ferait? j'ai essayé, c'est impossible. Il a dû écrire dans la journée, l'été, au soleil... ce n'est qu'en 1879 que la lampe à incandescence de Joseph Swan a permis de produire de la lumière. Les Misérables sont parus en 1862... ça donne à réfléchir...

 

où ça...c'est pire...

oui la bougie posée sur la boite d'allumettes c'est exprès... parce qu'on a toujours l'un ou l'autre des accessoires mais rarement les deux ensemble...

Donc la neige... on va attendre.

Sinon pour le ski il y a ce qu'il faut comme neige, sauf que vous le savez les stations sont ouvertes, mais pas les remontées mécaniques... c'est un des paradoxes actuels avec lequel il faut composer. Moi de toutes façons je ne fais pas de ski non plus, mais contempler la neige dans une station de ski, derrière les vitres d'une terrasse chauffée avec un bon bouquin pendant que les afficionados s'adonnent aux sports de glisse, ça j'aime bien. Sauf que , bien sûr, il n'y a pas de terrasses, de bars d'ouvert et donc je me fais mon cinéma... en regardant les routes de l'Enfer en Norvège, tout en buvant un chocolat chaud. C'est moins risqué.

Oui parce que de tout ces confinements et couvre-feu successifs, ce qui m'aura le plus manqué ce sont les bars et cafés. C'est pas de boire qui est important bien sûr, c'est juste de discuter avec des amis, des gens de passage ou juste de rester assis dehors à la terrasse à rêvasser en regardant le ballet des pigeons sur les toits de feu la Caisse d'Epargne de Salies (et non, eux ne sont pas partis...) ou le jet d'eau intermittent sur le parking devant l'école primaire. 

Vous vous imaginez que parce que j'écris sur des ordis, je passe mon temps dans un monde virtuel? pas du tout. Les réseaux sociaux j'ai essayé! un mois sur Facebook mais c'est pas mon truc. Je préfère m'assoir à la terrasse d'un café à Salies ou au comptoir de chez Kiki à Saint Martory. 

Tag(s) : #Cassagne, #Comminges, #Météo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :