Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Anne Peron  |  Covid-19  |  Publié le 19/01/2021
Vitamine D

 

Après avoir compilé de nombreuses études scientifiques, 73 experts francophones et 6 sociétés françaises s’accordent sur le fait que la vitamine D semble exercer un effet protecteur contre les formes graves de Covid-19. La vitamine D représente donc un outil de prévention non-négligeable face à la maladie. En attendant, découvrez où la retrouver et comment la consommer. 

Elle pourrait contribuer à éviter les formes graves de Covid-19, voici pourquoi de nombreux experts appellent à donner un supplément en vitamine D à l'ensemble de la population française, en particulier aux personnes âgées et à risque. 

Au Royaume‑Uni, les personnes âgées et vulnérables reçoivent déjà gratuitement des doses de vitamine D depuis décembre et ce, pendant quatre mois. Les bénéficiaires, environ deux millions de personnes, incluent notamment les personnes immunodéprimées, les patients atteints de cancer, ou d'affections respiratoires sévères. Cela fait suite aux nombreuses publications scientifiques estimant que la vitamine D aurait un effet bénéfique contre le Covid-19.

Où trouver la vitamine D

La vitamine D est naturellement produite par notre corps grâce à l’action des UV-B sur notre peau. Elle se retrouve principalement stockée dans nos graisses et notre foie. Bien que les journées d’hiver soient courtes et que le télétravail contraigne nombre d’entre nous à rester en intérieur, sortir chaque jour afin de prendre la lumière favorise la fabrication de la vitamine. 

D’autre part, on peut privilégier la consommation de certains aliments contenant de la vitamine D, mais à des degrés bien moindres. Si elle est peu présente dans les ingrédients d'origine végétale, mise à part dans les champignons, on la retrouve dans plusieurs aliments d'origine animale. Comme c’est une vitamine liposoluble (qui se dissout dans les graisses), on en trouve surtout dans les poissons gras (harengs, maquereaux, sardines), mais aussi dans l'huile de foie de morue, le beurre, les produits laitiers et le jaune d'œuf.

 

Enfin, on retrouve également la présence de vitamine D dans la lanoline du mouton ainsi que dans les lichens. Plusieurs laboratoires commercialisent aujourd'hui des compléments sous forme de gélules, de sprays ou de gouttes, facilement trouvables en pharmacies et magasins bio. La source de vitamine D la plus similaire à celle produite par notre organisme, et donc la plus assimilable, est la lanoline, qu’on privilégiera sous forme huileuse, et en prise quotidienne le matin, sur un support, mélangée à un liquide ou directement dans une cuiller. Les végétariens pourront quant à eux opter pour une supplémentation en vitamine D végétale issus des lichens.

Pour aller plus loin :

Lire l'article d'Alternative Santé sur la vitamine D

Tag(s) : #COVID-19, #Santé
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :