Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cagire Garonne Salat  De la lecture …à l’écriture  Daniel Pagès en résidence d’auteur jeunesse
Cagire Garonne Salat  De la lecture …à l’écriture  Daniel Pagès en résidence d’auteur jeunesse

Dans le cadre des résidences de territoire organisées avec la DRAC Occitanie, la Communauté de communes Cagire Garonne Salat accueille cette année trois auteurs enfance-jeunesse autour du thème De la lecture à l’écriture avec la Halte Nomade comme opérateur culturel.

Le premier, Daniel Pagès vient de poser son pied marin d’écrivain tarnais au pied du Cagire pour deux semaines. L’auteur de Clara des tempêtes interviendra auprès des collégiens d’Aspet et Salies, des apprentis du CFAA Piémont Pyrénées mais aussi d’écoliers à Couret et Encausse.

Très enthousiaste pour sa première résidence d’auteur, Daniel Pagès raconte comment il est devenu écrivain : " je suis passé à l’écriture quand j’ai eu des enfants ; une année pour Noël, je leur ai écrit et illustré un conte en occitan Lo Nada dels lops. Ils fréquentaient une Calendreta à Castres. Le conte est devenu un album illustré valorisant l’occitan puis j’ai continué en classes de mer à raconter des histoires aux enfants que j’encadrais jusqu’à ce que mes histoires soient racontées par les autres …alors je les ai écrites." Martinique, Antilles, Guadeloupe, l’univers marin et les îles servent souvent de décor aux romans de Daniel Pagès comme Les 3 filles du capitaine Imanol son dernier roman sorti en 2020 nous embarquant vers les Caraïbes.

Tour à tour éducateur pour jeunes, éleveur de canards et skipper professionnel, c’est bien ses navigations et le monde marin qui inspirent ses histoires. « L’écriture se nourrit de quoi ? De nous, de nos expériences, de notre vécu ; et c’est aussi ce que je veux transmettre aux enfants ». Auteur jeunesse militant du livre, de la lecture et de l’écriture, il intervient en milieu scolaire pour faire découvrir aux enfants comment derrière chaque histoire se cache une aventure à vivre et une « somme de rêves à partager ».

Pour Stéphane Duron, opérateur culturel de cette résidence,  le choix de Daniel Pagès était une évidence : « on s’est rencontré à l’occasion de la première Halte Nomade à Aspet en 2012. Une rencontre qui a donné naissance à une belle amitié. On partage la même passion du monde marin. Faire appel à lui était une évidence. Son contact avec les jeunes, cette facilité à transmettre et puis ses aventures sur l’eau, ses expériences professionnelles, nourriture intense de ses histoires, c’est tellement passionnant ».

Avec les collégiens d’Aspet il abordera la thématique des « monstres » souvent présents dans les contes ; l’idée des « monstres marins » en référence aussi à l’Odyssée d’Ulysse et la mythologie étudiée par ces élèves de 6e. A Salies, les 5e et 3e avec leur professeur Sandrine Riva, les collégiens travaillent déjà à l’écriture d’un roman. Il sera question d’autobiographie et de fiction mais aussi de trouver comment donner de la consistance à ses personnages. 

Lui succéderont Mary Aulne en avril et François-Henri Soulié fin mai. Une résidence un peu inhabituelle cette année qui se clôturera en juin par une Courte Halte Nomade à la fois sortie de résidence et salon du livre en présence des 3 auteurs mais aussi d’autres auteurs et/ ou illustrateurs de littérature jeunesse qui ont écrit l’histoire de ces résidences depuis 2014 avec la communauté de communes et la DRAC Occitanie : Elisa Géhin, Régis Lejonc, Mélusine Thiry, Jérémie Fischer, Jean-Baptiste Labrune….En espérant que la vie culturelle reprenne ses droits d’ici là ! 

Tag(s) : #Littérature, #3CGS, #Aspet
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :