Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Réserve naturelle de Chérine (Indre), © Eric Male-Malherbe 

Depuis 1996, 3,9 millions d’euros ont été engagés en faveur du patrimoine naturel avec le soutien de 300 projets par la Fondation du patrimoine.

A travers ces projets, la Fondation contribue à la sauvegarde des éléments remarquables des espaces naturels ou paysagers menacés de dégradation, de disparition ou de dispersion.

Préserver le patrimoine naturel favorise un aménagement du territoire raisonné et durable. La Fondation y participe aussi grâce à son programme Patrimoine Naturel qui récompense des actions de réhabilitation d’espaces naturels sensibles ayant un impact positif sur la biodiversité.

Elle y prend également part en organisant le Prix pour l'agrobiodiversité animale qui récompense des initiatives de préservation et de valorisation de races agricoles françaises à faible effectifs, représentatives d’un patrimoine génétique unique.

Découvrez les actions de la Fondation du patrimoine en faveur de l'environnement !

SOUTENIR NOS ACTIONS

 

Milieux naturels

Aménagement de l’étang Ricot - Réserve naturelle nationale de Chérine (36)

©RNF, RNN de Chérine

L’étang Ricot (25 ha) a été créé au Moyen Âge afin de produire du poisson à une époque où il importait de manger « maigre » très régulièrement. 

La tradition piscicole a perduré au fil des siècles et la richesse biologique de cet étang a fait l’objet d’un aménagement en 2016, notamment pour éviter l’envasement.

Arbre têtards du Marais poitevin (85)

©PNR du Marais poitevin

Au XIXe siècle, les hommes y ont creusé plus de 2 100 km de voies d’eau et planté en bordure près de 400 000 frênes têtards, pour le bois de chauffage. Les arbres têtards sont menacés par le vieillissement naturel et par une maladie causée par un champignon, la chalarose. 

Le Parc naturel régional a lancé l’opération Plantons les arbres têtards de demain que la Fondation du patrimoine soutient depuis 2017. 

Protégez la biodiversité ! 

Un don de 50 € = 2 arbres plantés

SOUTENIR CE PROJET

 

Agrobiodiversité animale

Les lauréats du Prix pour l'agrobiodiversité sont au cœur du mouvement qui vise à redonner à la biodiversité animale domestique l’attention qu’elle mérite. Cela fonctionne ! Depuis la création de son Prix pour l’agrobiodiversité animale en 2012, la Fondation du patrimoine a accompagné 25 projets de sauvegarde et de valorisation de races menacées.

Prix agrobiodiversité 2018 : 

les vaches Froment de Léon

©CEVA

La Froment du Léon est une vache au caractère docile, doux et agréable. Avec leur cheptel, Maëve & Stéphane Dupuis ont reçu le 1er prix pour leurs actions de développement de la race à travers la valorisation de son lait. Leur projet passe notamment par la construction d'un laboratoire de transformation sur la ferme pour mieux développer la gamme (fromage, gwell et yaourts) et proposer leurs produits au secteur de la gastronomie (crémier-fromagers, restaurateurs).

Prix agrobiodiversité 2020 : 

les chèvres de Lorraine

©CEVA

Sarah Bernhard et Dominique Papin ont reçu le 1er prix pour leur projet de sauvegarde et valorisation de la chèvre de Lorraine. Afin de promouvoir cette race caprine dite à faible effectifs (environ 700 têtes en France) et contribuer à sa plus large notoriété, les éleveurs ont eu l’idée de créer une gamme de cosmétiques à base de lait de chèvres.

 

Eco-rénovation

Maison des patients à Toulouse

Lauréate de l’appel à projets « Bâtiment No watt » de la Région Occitanie, elle bénéficie d'une opération innovante de rénovation qui limite son empreinte énergétique tout au long de son cycle de vie. C’est un chantier à haute qualité environnementale : rénovation et conservation des éléments existants au maximum, intervention d’entreprises locales pour limiter l’empreinte carbone, comparaison de chaque matériau pour choisir ceux bénéficiant d’une très faible empreinte énergétique et recyclables. 

C’est par ailleurs un très beau projet porté par la Ligue contre le Cancer de création d’une résidence pour accueillir des patients et améliorer leur qualité de vie pendant et après les traitements.  

SOUTENIR CE PROJET

Manoir du Huibois, siège du Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale à Le Wast (62)

© PNR caps et marais d'opale

Le manoir nécessite des travaux pour garder ses caractéristiques architecturales. Sa restauration s'inscrit dans une logique d'éco-rénovation. Ainsi, les travaux permettront de disposer d’un bâtiment démonstrateur en matière de préservation du bâti ancien, d’efficacité énergétique, de recours à la filière bois énergie issu du bocage environnant, d’utilisation d’éco-matériaux et matériaux bois, et d’accueil de la biodiversité. Soutenu par Primagaz en 2018, le chantier vise notamment à favoriser la réutilisation des matériaux sur le site.

SOUTENIR CE PROJET

 

Les actions sur lesquelles la Fondation souhaite s'investir de plus en plus

Rénovation énergétique

©Minet/Lefèvre

A travers son label, la Fondation du patrimoine accompagne les propriétaires privés dans la restauration des toitures, façades et menuiseries de leur édifice, de manière à stopper la déperdition énergétique existante lorsque le bâtiment n'est plus suffisamment hors d'eau ou hors d'air.

Accordé aux sites bâtis, parcs et jardins qui ne bénéficient pas du régime des monuments historiques, notre label vous aide à financer les travaux extérieurs de restauration réalisés chez vous. Votre bien est ancien ou présente des qualités architecturales distinctives ? Faites une demande de label auprès de la délégation la plus proche.

DEMANDER LE LABEL

Maires et associations : vous avez un projet de réhabilitation patrimoniale soucieux de son impact sur l’environnement et la biodiversité ? Contactez-nous, nous pouvons vous accompagner. 

Protéger la biodiversité dans le bâti

© CEN Lorraine / Fondation du Patrimoine

Située sur un site protégé au creux d'un vallon des côtes de Meuse, l'ancienne abbaye de l’Étanche nécessite des travaux d’urgence de mise hors d’eau et d’étaiement. Elle s'inscrit dans un plan de conservation du vallon de l'Etanche, notamment la conservation des sources d'eau dure et de la faune associée. 

Ce site naturel a été aménagé en canalisant le ruisseau et en créant des étangs par les chanoines qui y vivaient. Projet de la Mission Bern, l’Association des Amis de l’Abbaye Notre-Dame de l’Etanche, en partenariat avec le CEN Lorraine, s'emploie à restaurer le monument en accord avec les objectifs de conservation du site protégé.

SOUTENIR CE PROJET

 

Tag(s) : #Patrimoine, #Environnement
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :