Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mazères sur Salat - Le Mot du Maire - bulletin de février 2021
Mazères sur Salat - Le Mot du Maire - bulletin de février 2021

Mes chères concitoyennes, mes chers concitoyens,

Le gouvernement annonce que notre pays serait sous la menace d’une troisième vague car la circulation du virus reste très active. Les mutants anglais et sud africains sont très contagieux. L’hôpital est sous tension, le nombre de malades hospitalisés augmente.

Notre espoir pour sortir de cette épidémie et de la crise sanitaire est la vaccination. La vaccination n’a de sens que si elle est collective. Son objectif n’est pas seulement de se protéger individuellement, il est avant tout d’empêcher la circulation du virus au sein d’une population, provoquer le recul et même la disparition de la maladie. Se faire vacciner est donc un acte de solidarité collective, un acte civique. C’est un engagement collectif pour vaincre tous ensemble la maladie.

Bien sûr je m’interroge sur la gestion de la crise, le manque de masques, de tests, de vaccins ! Bien sûr je m’interroge sur les financements massifs des laboratoires privés, et les profits colossaux qui s’en suivent ! Bien sûr je m’interroge sur la situation de notre système de santé, le rôle des gouvernements successifs qui l’ont démantelé ! Bien sûr je m’interroge pourquoi la France n’a pas un pôle public de recherche puissant capable de produire les médicaments dont nous avons besoin. A toutes ces interrogations il faudra prendre le temps d’y répondre dès que le virus sera éradiqué.

La pandémie de la COVID 19 est un problème mondial qui exige une solution mondiale. L’organisation Mondiale de la Santé ( OMS ) estime que pour atteindre l’immunité collective, il faudrait vacciner environ 70% de la population mondiale. La solidarité internationale est un impératif humain et une condition de notre succès commun contre la pandémie. La France, pays des droits de l’homme et du citoyen, patrie de Louis Pasteur s’honorerait à imposer au travers de l’ONU, de l’OMS que, face à la pandémie, la fabrication massive du vaccin soit un défi prioritaire pour la communauté internationale. L’accès universel au vaccin est un droit humain fondamental et imprescriptible.

Je soutiens l’appel qui a été lancé par des chercheurs, des scientifiques, des épidémiologistes qui demandent la levée de la propriété intellectuelle et des brevets de ces vaccins pour qu’ils soient versés dans le domaine public mondial. Cette décision permettrait à chaque pays de se saisir de ces vaccins sans secret industriel pour qu’on puisse les produire en très grand nombre et pour que tous les peuples du monde y aient accès de la même manière, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Le vaccin n’appartiendrait à personne mais il appartiendrait à tous ; il ne peut pas y avoir de profit sur la pandémie.

Je suis pour une République une et indivisible dont la priorité est de protéger sa population. Il ne peut pas y avoir des régions pauvres et des régions riches, des régions vaccinées et d’autres pas. Il faut que tout le monde ait accès au vaccin avec les mêmes droits, quelle que soit sa classe sociale, quel que soit son lieu de vie, quel que soit son âge.

La situation dans le Comminges est très préoccupante. J’ai une pensée pour toutes celles et ceux qui dans notre village ont été victimes du virus.

Je souhaite à ceux qui sont actuellement malades un prompt rétablissement.

Je crois à l’humain, à l’intelligence collective : " Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin." Ensemble, solidaires, fraternels, égaux, libres, nous construirons des jours heureux.

Soyez prudents, prenez soin de vous et de vos proches !

Le Maire, Jean-Claude Dougnac

Tag(s) : #Mazères sur Salat, #Canton de Salies, #3CGS, #COVID-19, #Comminges
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :