Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En assemblée les membres du bureau de la Confédération Paysanne.
  • En assemblée les membres du bureau de la Confédération Paysanne. Photo DDM, Z. G.

Publié le  , mis à jour 

Vendredi dernier a eu lieu à Izaut-de-l’Hôtel l’assemblée générale de la Confédération Paysanne 31. Les agriculteurs du département se sont déplacés jusqu’en Comminges ou ils ont été accueillis par le maire Christophe Duffaut.

 

Cette assemblée n’étant pas élective, après le vote à l’unanimité du bilan moral et financier, les débats avec les intervenants ont pu se dérouler.

Des débats qui ont traité du foncier et de l’installation des jeunes agriculteurs, de la restauration collective et du développement de la marque "Direct Paysans", du renforcement de la souveraineté alimentaire en lien avec les collectivités, du pastoralisme et des formations de bergers et vachers. Egalement des interventions ponctuelles sur l’apiculture, l’utilisation des chevaux de trait, etc.…

 

Le problème le plus préoccupant aujourd’hui reste la baisse du nombre d’exploitations dans le département. Comme le souligne Jonathan Kirchner, porte-parole de la Confédération, "nous sommes passés de 12 800 chefs d’exploitation en 1980 à 5 039 aujourd’hui". Une des causes étant les difficultés d’installation pour les jeunes agriculteurs. Ainsi Gilles Danes, directeur départemental Haute-Garonne chez Safer Occitanie, revient sur la concurrence foncière qui s’exerce, surtout autour des métropoles régionales, et demande aux collectivités, plus à même de connaître leur territoire, de se mobiliser pour préserver un foncier rural abordable. Attention aux "investisseurs" providentiels ; comme le fera remarquer Roselyne Artigues, conseillère départementale, "il ne s’agirait pas de vendre la France aux chinois !"

A terme, il faudra tenir compte de l’enjeu démographique : "comment va-t-on nourrir les 20 000 personnes supplémentaires annoncées sur des départements comme l’Hérault ou la Haute-Garonne ?" Le débat a porté sur la souveraineté alimentaire qu’il faut renforcer malgré une capacité de production fragilisée par l’épidémie de Covid.

Les circuits courts, plébiscités pendant la pandémie, ont vu un prolongement par la naissance de l’association "Direct Paysan", créée pour mettre en place un système de commande-livraison de produits locaux et de qualité à Toulouse et ses alentours. Une initiative à développer sur le département.

Bureau de la Confédération Paysanne 31 : Francis Clouzet, Hélène Delmas, Lionel Ferrere, Jonathan Kirchner, Michel des Rochettes, Fanny Rhone, Cédric Sague, Lorena Saldarriaga. Contact : 21 rue de la République 31270 Frouzins. Tel : 06 86 56 39 84.

La Dépêche du midi
Haute-Garonne - Rendre la terre aux paysans : le souhait de la Confédération
Haute-Garonne - Rendre la terre aux paysans : le souhait de la Confédération
Haute-Garonne - Rendre la terre aux paysans : le souhait de la Confédération
Haute-Garonne - Rendre la terre aux paysans : le souhait de la Confédération
Haute-Garonne - Rendre la terre aux paysans : le souhait de la Confédération
Haute-Garonne - Rendre la terre aux paysans : le souhait de la Confédération
Haute-Garonne - Rendre la terre aux paysans : le souhait de la Confédération
Haute-Garonne - Rendre la terre aux paysans : le souhait de la Confédération
Haute-Garonne - Rendre la terre aux paysans : le souhait de la Confédération
Haute-Garonne - Rendre la terre aux paysans : le souhait de la Confédération
Tag(s) : #Agriculture, #Haute-Garonne
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :