Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Salies du Salat - Mazères sur Salat - Commémorations du 19 mars 2021
Salies du Salat - Mazères sur Salat - Commémorations du 19 mars 2021
Salies du Salat - Mazères sur Salat - Commémorations du 19 mars 2021
Salies du Salat - Mazères sur Salat - Commémorations du 19 mars 2021
Salies du Salat - Mazères sur Salat - Commémorations du 19 mars 2021
Salies du Salat - Mazères sur Salat - Commémorations du 19 mars 2021
Salies du Salat - Mazères sur Salat - Commémorations du 19 mars 2021
Salies du Salat - Mazères sur Salat - Commémorations du 19 mars 2021
Salies du Salat - Mazères sur Salat - Commémorations du 19 mars 2021
Salies du Salat - Mazères sur Salat - Commémorations du 19 mars 2021
Salies du Salat - Mazères sur Salat - Commémorations du 19 mars 2021
Salies du Salat - Mazères sur Salat - Commémorations du 19 mars 2021
Salies du Salat - Mazères sur Salat - Commémorations du 19 mars 2021

Publié le  , mis à jour 

Ce vendredi 19 mars, les deux communes de Salies-du-Salat et Mazères-sur-Salat ont célébré le 59e anniversaire des accords d’Evian, accords mettant un terme à la guerre d’Algérie.

Une guerre qui a été longtemps qualifiée "d’évènements liés au maintien de l’ordre sur un territoire français". Cela n’en demeure pas moins une guerre avec des combattants de part et d’autre, chacun défendant leur liberté, leur territoire. "Mourir à 20 ans dans les Aurès", ce n’était pas juste un beau film, mais le quotidien des soldats et des populations.

Les élus ont décidé de commémorer la fin de cette guerre controversée. Un devoir de mémoire, qui, comme l’a souligné Jean-Claude Dougnac, maire de Mazères, englobe "tous les morts quels qu’ils soient, français et algériens, civils ou militaires". Et ce afin que nul n’oublie que la paix est fragile et que les générations futures doivent être vigilantes.

Les anciens combattants n’étaient pas tous au rendez-vous, d’une part pour cause de restrictions sanitaires dues à la pandémie, mais également pour cause de décès des différents présidents d’association : Jean-Pierre Courvil décédé en mars 2018, Jean-Claude Trachez décédé en septembre 2020, tous deux présidents de la Fnaca locale et André Théron, président des Anciens Combattants et Veuves de Guerre, décédé en juin 2020.

Retrouvez ici le discours de Madame la ministre déléguée auprès de la ministre des Armées et suivez, à partir de 15h, la retransmission de la cérémonie

 

Discours de Jean-Claude Dougnac maire de Mazères sur Salat

MAZÈRES SUR SALAT : Commémoration du 19 Mars 2021.

Messieurs les anciens combattants,

Messieurs les porte drapeaux,

Mesdames et Messieurs les élus,

Mesdames et Messieurs,

Depuis 2012, " le 19 Mars est reconnue officiellement Journée nationale du souvenir à la mémoire de toutes les victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc "

C’est avec solennité émotion que nous nous réunissons comme chaque année devant cette stèle pour cette commémoration.

Cette année elle se déroule dans des conditions particulières sur fond de crise sanitaire qui s’éternise depuis un an.

Le 19 mars 1962 il y a 59 ans, à midi, prend fin officiellement la guerre d’Algérie. La veille, étaient signés les accords d’Evian entre le Front de Libération Algérien ( FLN ) et le gouvernement français. Cette date du 19 Mars 1962 est synonyme de paix entre nos deux nations et fut accueilli avec soulagement des deux côtés des rives de la Méditerranée. Cette date nous permet de rendre hommage à tous ceux civils et militaires qui sont tombés au cours de ces 8 années de conflit. Le 19 Mars est une date lourde de sens synonyme de cessez le feu, de paix, mais qui ne peut occulter les milliers de français, d’algériens, enlevés, torturés, disparus, après le cessez le feu, sans oublier les harkis, les rapatriés, ni les victimes des attentats de l’OAS.

Cette journée doit nous permettre de nous souvenir de toutes ces victimes.

Elle doit permettre de rassembler toutes les mémoires.

Ainsi prenait fin une guerre coloniale qui ne disait pas son nom et tournait la page de la France comme puissance coloniale.

Le 3 Juillet 1962 est proclamée l’indépendance de l’Algérie, après que 90% des Français eurent approuvé les accords d’Evian lors d’un référendum organisé par le général De Gaulle le 8 Avril de la même année. Les Algériens se prononcent pour l’indépendance le 1 Juillet 1962.

Ce n’est qu’en 1999, 37 ans plus tard que l’Assemblée Nationale reconnaîtra que les événements d’Algérie étaient bel et bien une guerre.

Il est donc primordial de transmettre aux générations votre histoire, votre mémoire.

De 1954 à 1962 ce conflit a mobilisé deux millions de jeunes français du contingent, appelés pour deux ans parfois plus. J’ai une pensée en ce jour commémoratif pour les sacrifices consentis par cette génération qui a connu la cruauté de la guerre et en porte les stigmates.

27000 soldats français tués, un millier de disparus, 1300 soldats morts de leurs blessures, 300000 sont revenus blessés. 500000 algériens ont perdu la vie sur une population de 10 millions d’habitants.

´Nous devons donc à travers cette cérémonie, honorer la mémoire de celles et ceux militaires et civils français comme algériens qui sont tombés sur le sol algérien.

Il faut aussi se souvenir des événements tragiques survenus en France.

Le 17 Octobre 1961 des algériens venus de l’Ile de France ont manifesté pacifiquement et sont morts blessés, jetés dans le Seine.

À toutes ces victimes civiles et militaires,

À toutes ces vies brisées de jeunes hommes qui ne se remettront jamais d’avoir été confrontés à de telles atrocités

Cette commémoration doit être l’occasion de regarder vers l’avenir en exprimant notre volonté d’apaisement et de réconciliation dans la durée entre deux pays qui comptent une si longue histoire commune et un même idéal de paix.

Regarder l’avenir traduire par des actes la reconnaissance que la Nation célèbre aujourd’hui en direction des anciens combattants de la guerre d’Algérie, des combats de Tunisie et du Maroc.

Notre devoir de mémoire de toutes les victimes ( d’avant le 19 Mars et d’après ) s’exprime par notre engagement contre la guerre, pour la paix, pour l’amitié et la solidarité entre les peuples.

Nous nous devons d’agir chaque jour pour construire un monde de respect mutuel, de reconnaissance et du droit à chaque peuple et nation de décider de son avenir.

Le 19 Mars 2022 nous commémorerons le 60 éme anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie à cette occasion je proposerai au conseil municipal de déplacer le lieu de mémoire, d’ériger une stèle mémoire de toutes les victimes civiles et militaire de la guerre d’Algérie à côté du monument aux morts.

 

Vive la Paix

Vive la République

Vive la France

 

Jean-Claude Dougnac

Maire de Mazères sur Salat

 

Tag(s) : #Guerres, #Comminges, #Salies du Salat, #Mazères sur Salat
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :