Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
  • Nicolas Ghisalberti et son premier album Trenchfoot
    Nicolas Ghisalberti et son premier album Trenchfoot (photoDDM.ZG).

Publié le  , mis à jour 

Nicolas Ghisalberti habite sur les hauteurs de Cassagne dans le quartier de Saouis. Un hameau qui, en cette période de confinement, convient tout particulièrement aux écrivains, peintres ou dessinateurs. De quoi d’adonner à la création artistique face aux Pyrénées. Car c’est du côté de Strasbourg que Nicolas s’est installé depuis 2015 et où il retournera après cette parenthèse familiale en Comminges.

 

Son métier, ou plutôt sa passion : le dessin et la bande dessinée. Après des études d’ébénisterie à Revel et sa création d’entreprise dans ce domaine, où il excellait - faut le reconnaitre -, Nicolas revient à ses rêves d’enfant : "L’ébénisterie ça me plaisait, mais le dessin c’était une passion et je ne voulais pas regretter de ne pas avoir essayé. Après, si je n’avais pas été fait pour ça, j’avais toujours un métier et je pouvais y revenir."

Pour Nicolas, pas trop de regrets de quitter le Comminges, ses copains, le rugby… : "C’était mon choix. La BD c’est ma passion. Ça me prend la totalité de mon temps."

 

Formation de 3 ans

En 2015, il entreprend donc une formation de 3 ans dans l’iconographie narrative et graphique, à Strasbourg : "En fin d’étude, on pouvait signer un contrat dans le centre de formation pour de la BD en numérique, sur le web. J’ai eu des retours encourageants des maisons d’édition et j’ai eu la chance d’avoir le directeur d’un label qui m’a contacté après avoir vu mes dessins sur Instagram : le Label 619. Il m’a proposé d’illustrer une histoire écrite par un scénariste Mud. Et bien sûr j’ai accepté."

Label 619 propose diverses collections dont certaines plus réservés à des adultes, dans des univers horrifiques, fantastiques, de thrillers. Un univers qu’affectionne Nicolas. La BD, publiée en janvier 2021 s’appelle "Trenchfoot" dans la collection Doggybags. L’histoire : "qu’est-ce qu’on ferait de tout ce fric si, du jour au lendemain, on devenait millionnaire ?" Tout le monde s’est déjà posé cette question. Se payer une maison ? La caisse de nos rêves ? Un voyage autour du monde... ? "Rien de tout ça", répondrait Sid Widow. Car ce type est un c…d, et ça, tout l’or du monde ne pourrait rien y changer."

En vente sur le site

www.label619.com/fr/ ou sur Amazon, la FNAC…

Zoé Gauthier
Tag(s) : #Cassagne, #Comminges, #Littérature
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :