Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mazères sur Salat - Le Mot du Maire - bulletin de juillet 2021

Le Mot du Maire

Mes chères concitoyennes, mes chers concitoyens,

Les résultats du second tour des élections régionales et départementales restent marqués par l’abstention confirmant la profondeur de la crise de représentation et des institutions dans notre pays. Le sursaut attendu pour le second tour n’a pas eu lieu : abstention record 65,7 % au niveau national, 87% chez les jeunes selon l’Ipsos.

La grève civique se confirme. Les raisons sont multiples. Sans doute qu’il y a un déficit d’information et de connaissance du rôle des régions, des départements avec les enjeux qu’ils portent au quotidien dans la vie de nos concitoyens . Pourtant ils exercent des compétences qui apportent des réponses concrètes sur le scolaire, les collèges, les lycées, les transports, les aides sociales, le développement économique, l’emploi, l’agriculture, les routes, l’aide financière pour les équipements communaux, l’environnement, le cadre de vie, les économies d’énergie, la lutte pour le climat etc..

Il faut également relever le double scrutin, le paysage politique morcelé, la défiance généralisée vis-à-vis du politique et sa capacité à changer le cours des choses, sont autant d’ingrédients qui conduisent à ce désastre.

En préférant rester chez eux les citoyens veulent exprimer un profond ras-le-bol à l’égard des institutions de la Ve République, d’un monde politique jugé hors-sol et présumé impuissant pour améliorer leur quotidien. Une démarche contradictoire puisque ce sont ceux qui gagnent le moins qui s’abstiennent le plus, laissant involontairement aux plus aisés le soin de désigner des candidats qui leur sont favorables. Résultat ? Les inégalités se creusent et ce sont les couches sociales les plus défavorisées qui précisément fuient les urnes faute de voir changer leur quotidien et leurs conditions de vie se dégrader.

Nous devons nous interroger sur l’abstention notamment des jeunes. Je pense qu’elle constitue une forme de réponse électorale qui comme le vote blanc, exprime un mécontentement, un refus de l’offre politique proposée, une protestation à l’encontre de la politique institutionnelle et du système.

Pourtant les initiatives citoyennes se développent, s’expriment de plus en plus. Les citoyens cherchent et utilisent d’autres modes d’action et d’expression. Je crois qu’ils considèrent toujours le vote comme un pilier de notre système démocratique auquel ils sont attachés mais utilisent d’autres moyens : la manifestation, la signature de pétitions, la pratique du boycott, des mobilisations en ligne ou sur les réseaux sociaux. Ils sont engagés autrement dans une démarche citoyenne plus critique et expressive, plus directe, plus spontanée, plus autonome.

Enfin dernier élément, je crois que les Français dans ces élections n’ont pas trouvé leur place dans le temps présent d’une sortie de crise, dont les modalités et les conséquences les intéressent en priorité. Au lendemain de ces élections locales le principal défi sera de remobiliser les électeurs pour les prochaines échéances.

Je ne crois pas à des adaptations techniques vote par internet, vote par correspondance etc... et qui ne régleront pas la question de fond : à quoi sert mon vote ? Il y a urgence à placer au cœur du débat politique les réponses aux besoins fondamentaux de nos concitoyens au service d’une grande ambition de transformation sociale, écologique et démocratique. C’est le défi des jours heureux que nous devons relever et créer les conditions d’un pacte d’engagements vis à vis du peuple. Il est urgent de promouvoir une nouvelle démocratie avec de nouveaux pouvoirs et de nouvelles institutions pour que les citoyens-ne-s et les salarié-e-s puissent se faire entendre.

Je vous souhaite de bonnes vacances, un très bel été, de profiter de la liberté retrouvée avec vos amis, vos proches.

Restez vigilants respectez les gestes barrières et les distanciations sociales.

Bien à vous, Le Maire, Jean-Claude Dougnac

Tag(s) : #Mazères sur Salat, #3CGS, #Comminges, #Haute-Garonne
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :