Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
  • Roman, l’international du Muerto Coco, se produira le samedi  à 20h15
    Roman, l’international du Muerto Coco, se produira le samedi à 20h15 (photoDR)
Publié le  , mis à jour 

.

 

Deux jours de festival : "le bruit du papier" dans l’enceinte de l’ancienne usine Lacroix à Mazères sur Salat sont proposés par le "Kollectif Salat Salat" les 24 et 25 septembre.

- Mais qu’est-ce donc que le Kollectif ? Laetitia Bos explique :

L’Idée du mot collectif que nous écrivons nous, avec un K, nous paraît plus forte dans son sens, qu’association! En fait nous sommes des amis de longue date ; nous avons travaillé ensemble sur de nombreux évènements comme des défilés de mode théâtralisés sur Toulouse, Terre de couleur, Association Pas De Quartier et bien d’autres encore mais sur Toulouse toujours.

- Pourquoi avoir choisi Mazères pour le festival et plus particulièrement l’usine Lacroix ?

Je suis venue m’installer à Cassagne il y a 3 ans et j’ai découvert Mazères sur Salat. J’ai rencontré Delhia et Henri de l’Usine Théâtre, et étant moi-même comédienne, ils m’ont parlé des évènements culturels qu’il y avait, notamment le festival du Papier qui se tenait dans l’enceinte de l’usine, en extérieur. Quand j’ai vu le site j’en suis tombée amoureuse et j’ai vu le potentiel énorme avec la possibilité d’organiser un festival à nouveau entre ces murs. J’ai rencontré le maire Jean-Claude Dougnac ; le courant est passé instantanément. Il m’a dit de monter un projet et que le conseil municipal le regarderait. J’ai donc appelé mes fidèles acolytes, ils ont vu le lieu et comme moi, ils sont tombés sous le charme. Nous avons créé le Kollectif pour ce festival.

- Qui fait partie du Kollectif ?

Xavier Autin est directeur technique, il est sur Saint Ybars, Thomas Bonnin est programmateur, il vit sur Sainte Croix Volvestre, Gaétan Pascual est comédien, il est de Mancioux, Nanar est chef monteur de plateaux ou structure ferraille sur le Zénith de Toulouse et il vit à Cérizol, Didier Bocéno, notre président, est aussi celui de Terre de couleur, il vit à Foix, et Aline Rudizky est notre trésorière, elle est aussi de Sainte Croix Volvestre. Tous ces gens font partie du Kollectif, on se connait bien, on avance vite ensemble et nous partageons la même vision des spectacles.

- Il y aura 9 troupes, groupes de théâtre, musique... Le projet est pas mal ambitieux ?

Effectivement, il est ambitieux, mais le lieu donne envie de créer un grand évènement. On se rend bien compte que si le public n’est pas au rendez-vous nous prenons des risques, mais en ces temps d’incertitudes, je pense qu’il faut rêver et on espère que les gens répondront présents à notre appel .

- Pass sanitaire ou pas?

Nous sommes obligés de mettre en place un pass sanitaire, nous fournirons des auto-tests, pour que les non vaccinés puissent participer à l’évènement. On ne veut pas diviser les gens, bien au contraire, nous devons nous rassembler rêver ensemble.

Z.G

Mazères-sur-Salat. Le Bruit du Papier: du rock, du dub, de l’afro-funk, du théâtre...
  • Le KKC Orchestra, une institution pour les fans de rap
    Le KKC Orchestra, une institution pour les fans de rap (photoDR)
Publié le  , mis à jour 

 

Le Bruit du papier: un festival éclectique proposé par le Kollectif Salat Salat et qui se déroulera les 24 et 25 septembre dans l’enceinte de l’ancienne usine Riz Lacroix de Mazères sur Salat.

Vendredi 24: les spectacles commencent à partir de 18h30 avec "Eléphantman". Du théâtre interprété par Fantazio, poète engagé et perpétuel improvisateur philosophe.

A 19h45 du Dub oriental avec Nomad frequencies. Passionnés par les musiques des Balkans mais aussi d’Amérique latine, les instruments traditionnels comme le bouzouki grec ou l’accordéon se fondent avec des basses, des samples et autres sonorités venant du dub le plus digital. CIE Mmm, théâtre de rue, prendra la suite à 21h30 : une comédienne et huit personnages. Bibi Tanga and the Selenites terminera la soirée à 23h15 avec de l’Afro Funk : entre rock, électro et funk, anglais, français et sango.

Samedi 25 dès 17h30, le Kollectif s’adressera aux plus jeunes, avec la Cie et Moi dans un "Babayaga" de 40 minutes : musiques tziganes et conte poétique. On continue avec Les Baltringues, du hip-hop festif. Entre reggae, rock musette vitaminé, vieux punk bien saturé, il y en aura pour toutes les générations. A 20h15, théâtre de rue avec Détachement International du Muerto Coco. Une divagation biographique pour un musicien, deux clarinettes et un ensemble de voix off. "Bien reprenons" se situe entre théâtre, musique live et création radiophonique.

"Qui prétend faire du rap sans prendre position ?" C’est ce que nous démontrera le KKC Orchestra aux alentours de 21h30 . Mettre de la poésie sur la rage. Le KKC Orchestra, c’est une famille de cœur : 25 ans d’amitié, plus de 10 ans de carrière, 600 concerts dans le monde, 2 albums et 3 Eps au compteur. Loin de lever le poing pour s’inventer une vie, le KKC Orchestra reprend la seule arme qu’il aime à manier : la musique.

DJ Pone à 23h45 terminera la soirée et le festival. Maître du scratch, compositeur inspiré, remixeur de génie, ça va groover dans la foule !

Tarifs : 15€/jour ou 25€ pour les deux jours. Restauration et buvette sur place.

Tag(s) : #Musique et poésie, #Mazères sur Salat, #Canton de Salies, #Comminges, #Haute-Garonne
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :