Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
  • Dans les bois de Cassagne pour un dernier jour de vacances .
    Dans les bois de Cassagne pour un dernier jour de vacances . photoDDM.ZG
 
 
Publié le  , mis à jour 

Dernier jour de vacances pour les enfants, mais premier jour de rentrée pour toute la communauté d’animation de l’APEAI (Association de Parents d’Elèves et Animations Intercommunales). Le cadre est bucolique à souhait et commence à être connu : c’est dans le bois du Barry à Cassagne, à l’ombre des grands arbres de l’arboretum de Jojo Blanc, le long des berges du Lens et avec vue sur la fontaine du Barry, que se sont retrouvés, pour une réunion pique-nique, les salariés de l’association. Une occasion pour ceux qui ne connaissaient pas de découvrir le sentier réhabilité par les jeunes de l’accueil de jeunes.

Marylyn Benazet, présidente de la structure a rappelé que l’association avait été créée en 1988 à l’initiative des parents d’élèves de la commune de Cassagne. Elle a remercié animateurs (trices), directeurs (trices) de leur présence avant de passer la parole à William Giaveri, coordinateur administratif de l’APEAI. Il a fait remarquer "que cette année, il y a eu, contrairement à d’autres rentrées, peu de turn-over parmi les salariés." Tous contrats confondus, ces derniers sont au nombre de 25, auxquels se rajoute le personnel des communes sur lesquels l’association intervient : Cassagne, Marsoulas, Mazères, Salies-du-Salat, Mane, Saleich, Castagnède, Montsaunes, Roquefort et Montespan.

Dernier dispositif en date : un accueil à Encausse-les-Thermes le mercredi, matin et soir, afin de permettre aux enfants du village de rejoindre les centres de loisirs de Salies et Mazères-sur-Salat.

William Giaveri a passé en revue les divers dispositifs, aux sigles barbares pour les néophytes : ALAE (périscolaire en écoles), ALAC (au collège), CLAS (accompagnement scolaire), ALSH (centres de loisirs), séjours, AEJ (accueil de jeunes), etc… Il a rappelé les différentes missions liées à l’animation auprès des mineurs : "ce sont les enfants qui passent en premier, nous sommes à leur service. Quels que soient les dispositifs, en périscolaire ou en vacances, il est important que pour eux ce soit ludique et non une contrainte. L’animateur doit être également intransigeant sur sa posture professionnelle (langage, tenue, respect) face aux divers partenaires (parents, élus, enseignants, collègues, etc…)"

Quelques mots sur les dispositifs liés au COVID : "pour la rentrée tous les contrats sont maintenus et tout le monde travaille. Si, demain, l’Education Nationale, qui est l’organisme de tutelle, nous impose d’autres contraintes, nous aviserons."

Après le pique-nique offert par la municipalité de Cassagne, les réunions d’organisation se sont poursuivies avec chaque directeur (trice) de structures.

Z.G

Tag(s) : #APEAI, #Animations, #Canton de Salies, #Comminges, #Jeunesse, #Es Pinquireneus
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :