Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
  • La cheminée et l’environnement post-industriel du site Lacroix apportaient cette touche magique et surréaliste à l’évènement (photoDDM.ZG)
    La cheminée et l’environnement post-industriel du site Lacroix apportaient cette touche magique et surréaliste à l’évènement (photoDDM.ZG)
Publié le  , mis à jour 

l'essentielDes retrouvailles entre des intermittents lassés du virtuel et un public en manque de "jeunes faisant la fête!".

 

Manifestation musicale d’ampleur sur le site de l’ancienne usine Riz Lacroix le dernier week-end de septembre à Mazères sur Salat. Le Kollectif Salat Salat avait mis la barre très haut en proposant deux soirées de concerts, soit neuf groupes, compagnies, troupes éclectiques du rap au dub, du théâtre au hip-hop, de l’électro, etc…

La scène était déjà, en soi, monstrueuse ! Mais si, tous s’accordent sur le professionnalisme de l’organisation et la qualité des groupes en concert, il faut reconnaitre que le public ne s’est pas déplacé de façon massive; le Pass obligatoire y étant certainement pour quelque chose.

"Organisation parfaite"

Le maire, Jean-Claude Dougnac, dans le bulletin du village a salué "l’organisation parfaite par le Kollectif Salat/Salat. Le seul regret c’est le peu d’engouement du public."

Un festival qui a été soutenu par la commune, comme le souligne Elsa Guingan, adjointe au maire en charge de la communication et de la culture : "Nous sommes conscients du fait que la culture est un élément clé du développement en milieu rural, mais aussi un vecteur essentiel pour tisser du lien social, s’ouvrir l’esprit, lutter contre le repli sur soi, la haine de l’autre et permettre une économie créative durable dont nous avons tous besoin pour rendre plus attractif notre territoire, lutter contre sa désertification et ainsi motiver des populations à venir s’y installer…"

Du côté des artistes la joie de jouer en extérieur, devant un public, était manifeste tout au long de ces deux soirées.

"Nous sommes ravis de la qualité de l’évènement que nous avons fourni," commente Laetitia Bos du Kollectif. "Les gens avaient le sourire, les artistes aussi. Tous les retours que nous avons sont positifs, et donc, oui, bien que nous soyons pris à la gorge financièrement, nous avons envie de rééditer l’année prochaine en espérant ne pas avoir les mêmes contraintes et en ayant plus de monde et d’aides financières. Le lieu est magique, on lui a redonné une grâce, du prestige, le temps d’un week-end et rien que pour cela et pour le plaisir d’être ensemble, ça en valait la peine."

Une ambiance décontractée et le bonheur "de revoir des jeunes faire la fête", comme l’a fait remarquer un retraité, étaient une récompense pour ce défi grandiose.

Tag(s) : #Animations, #Mazères sur Salat, #Comminges, #Musique et poésie, #Haute-Garonne
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :