Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
  • Lors de la dernière réunion au restaurant coopératif du Qu’es Aquo de Saleich.photo DDM
    Lors de la dernière réunion au restaurant coopératif du Qu’es Aquo de Saleich.photo DDM
Publié le 

l'essentielCe sont des lieux collaboratifs: écolieu à Montoulieu, coworking à la Popote, la Cafetière, l’Usine-Théâtre, coopératives d’activité au Qu’es Aquo, atelier de réparation aux ateliers des Forges...

 

 

Le Qu’es Aquo de Saleich a accueilli la réunion des tiers-lieux en Comminges pour sa 5ème édition. Le réseau existe depuis mars 2021 et répond à plusieurs objectifs : se faire connaitre et avoir un impact plus fort et mieux entendu sur le territoire, mutualiser les moyens et les connaissances individuelles, proposer un accompagnement aux porteurs de projets de tiers-lieux (ou lieux alternatifs).

La Maison de l’Avenir de Saint-Gaudens, La Cafetière d’Aurignac, les "Idées sont dans la grange" de Barbazan, le Qu’es Aquo de Saleich, etc... étaient à l’initiative de cette réunion.

Pourquoi un tel réseau?

Nous pensons que l’union fait la force et que c’est par les échanges d’expériences que nous pourrons nous entraider et accompagner les nouveaux, explique Justine Ripert de la Maison de l’Avenir. Durant ces derniers mois, au vu des objectifs présentés ci-dessus, nous avons identifié les tiers lieux existants et en projet sur le Comminges. En effet, chaque tiers-lieu a et développe des activités différentes, et d’ailleurs c’est ce qui fait la force de ce réseau et des tiers-lieux en général.

Depuis votre dernière réunion en août, sur quoi avez-vous avancé?

Lors de ces dernières rencontres du réseau, nous avons eu la chance de pouvoir y inviter et accueillir des personnes représentants les institutions (PETR, pôle d’équilibre territorial et rural, communautés de communes, Region ...) et nous continuerons à travailler avec l’ensemble d’entre elles pour faire évoluer et avancer leur regard sur les tiers-lieux, et réfléchir conjointement à une coopération possible avec les pouvoirs publics locaux. Évidemment, toutes les communes, communautés de communes ... sont invitées à venir aux prochains temps de réunions.

Concrètement, les habitants du territoire ne sont pas particulièrement au fait du concept de tiers-lieu. Comment le définir?

Effectivement les habitants ne connaissent pas forcément la "définition" d’un Tiers-Lieu et nous ne savons pas s’il en existe une! Par contre, ce que nous savons et ce qui nous rapproche, c’est cette diversité d’’actions (peut-être que nous pouvons définir un Tiers-Lieu par son incapacité à rentrer dans une case justement) et la volonté de développer une certaine économie (dite circulaire et/ou sociale et solidaire).

Tag(s) : #3CGS, #Animations, #social, #Solidarité, #Comminges, #Haute-Garonne
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :