Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

plus de photos ici> Art-Cade-Paamath-Lo-Jo-et-Ezza Art-Cade-Paamath-Lo-Jo-et-Ezza

 

des vidéos sur le site de Franck> link

 

Il y avait Lo’Jo mais aussi EZZA et Paamath !

DSC02269

PAPE


Juin 2010 sortie de l’album « Gaïndé N’diaye » de Paamath. Il rend un vibrant hommage aux êtres chers dis­parus, et plus par­ti­cu­liè­rement à son père Mor Gueye N’diaye, et à son amie, la flu­tiste saxophoniste/​chanteuse du duo Buru, Francine Tièche. Paamath propose un brillant spec­tacle en solo, où l’humour, l’amour, les sen­ti­ments et la vie se côtoient et apportent, en une musique riche et variée, vitalité et réflexion. Il joue en solo, accom­pagné de sa voix aux mul­tiples facettes et de sa guitare de coeur. Paamath exploite avec jus­tesse et har­monie, une pédale « loop station » sur cer­taines de ses com­po­si­tions, et nous marque de son empreinte sin­gu­lière, nous faisant pénétrer dans son univers aux saveurs de la vie. Dans un réper­toire généreux en rythmes et en effets, riche en cou­leurs, Paamath chante un langage fait de français, de ouolof et de buru*. Il continue ainsi d’honorer le monde de la musique aujourd’hui avec Gaïndé N’diaye. Un spec­tacle cha­leureux, à voir et à revoir, tou­jours méta­mor­phosé pour mieux nous sur­prendre et nous envoûter.

 

DSC02270

IMG/flv/art_cade_paamath_web.flv

DSC02265

EZZA


MUSIQUE TOUAREG DU NIGER : Ori­gi­naire d’Agadez (Niger), musicien depuis sa tendre enfance, Omar Adam Goumour a com­mencé à jouer à la guitare très tôt, il compose ses propres chansons révélant un talent mélo­dique par­ti­culier, sa musique prend sa source dans les chansons tra­di­tion­nelles touareg, même si Omar est très à l’écoute des musiques du reste du monde, le rock, le reggae et Ali Farka Touré. Ses textes évoquent, l’amour, l’honneur, l’amitié et com­mentent l’actualité de son peuple “confronté à la mon­dia­li­sation et au moder­nisme, menaçant la survie de la culture et des valeurs tra­di­tion­nelles tama­sheks. Pour un peuple mino­ri­taire comme le nôtre, la révo­lution doit être la ligne direc­trice de notre vie, pour au moins sau­ve­garder notre identité”. Il est arrivé en france en 2008, c’est à Tou­louse où il a ren­contré les musi­ciens avec qui il a pu mettre en forme ses com­po­si­tions et com­mencer l’aventure Ezza. Lo’jo, ancien­nement Lo’jo Triban, est un groupe de musique ori­gi­naire d’Angers. Fondé en 1982 par Denis Péan et Richard Bourreau, le groupe mélange des styles musicaux très variés et se voit donc souvent classé dans la « world music ».

IMG/flv/ezza.flv

DSC02268

Lo’Jo

 

DSC02272

 

Passe le vent, passe l’imprudence, nos méta­mor­phoses. « On porte dans le même sac nos trésors, nos paco­tilles ; pas d’abri pour le men­songe ni tamis pour l’or ». Le groupe se pro­duira le 5 Mai sur la scène d’Art’Cade. Au menu des musiques qui vous emmè­neront sur dif­fé­rents conti­nents où le groupe se produit. Nous pas­serons de l’Afrique vers la Jamaïque en passant par l’Europe centrale.

Actuellement « Lo’Jo » est composé de :

Denis Péan (membre fondateur) : voix, piano, samples…

Richard Bourreau (membre fondateur) : violon, kora, imzad

Nadia Nid El Mourid (depuis 1990) : voix, percussions

Yamina Nid El Mourid (depuis 1995) : voix, saxophone, percussions

Kham Meslien (depuis 1998) : basse, contrebasse…

Franck Vailllant (depuis 2004) : batterie…

 

DSC02275

IMG/flv/lojo2.flv
Tag(s) : #Musique et poésie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :