Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A La Rivalère, bien abritées du froid, les 400 brebis des jumeaux Cazenave continuent à agneler. Les naissances ont commencé le 13 janvier dernier et jusqu'à aujourd'hui ce sont 239 brebis qui ont mis bas et 375 agneaux qui ont vu le jour : « Un nuage d'agneaux », comme disent Yannick et Stephane.Cassagne-2010-0014b.jpg

Installés en GAEC, «Les Bessous » (les jumeaux), depuis le 1er avril 2009, les deux frères ne chôment pas dans leur exploitation installée au pont de la Caraou. Après l'augmentation du cheptel, l'an dernier, qui cette année aussi va continuer à croître, puisque les agnelles sont gardées, alors que les mâles partent à l'engraissement, c'est la fromagerie qui devrait bientôt devenir opérationnelle.

Infatigables puisque les naissances imposent de se relayer toutes les deux heures et, donc, de dormir sur place pendant la première semaine, ils ont un petit temps de répit avant la deuxième vague de naissances, celle qui n'est pas issue de l'insémination artificielle. Temps de répit qu'ils mettent à profit pour avancer les travaux de la cave d'affinage du fromage ainsi que pour mener à bien le projet d'agrandissement du bâtiment afin de stocker le fourrage et abriter les bovins.Cassagne-2010-0005.JPG

L'exploitation fonctionne quasiment en autonomie puisque afin de nourrir les brebis ainsi que les trente vaches allaitantes, 109 hectares sont cultivées en PAC.

Bientôt c'est une autre membre de la famille, leur sœur Marie, actuellement en formation au lycée agricole de Saint-Gaudens, qui rejoindra l'exploitation et prendra en charge une partie du fonctionnement de la fromagerie.

Totalisant à eux trois moins de 70 ans, autant dire que ces jeunes agriculteurs méritent des encouragements pour mener à bien tous leurs projets.


 

Publié le 30/01/2010 03:54 | Z. G.

Tag(s) : #Canton de Salies 2010

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :