Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Salies du Salat:

DSC02126.JPG

Un beau soleil en cette fin de matinée devant les écoles et le monument aux Morts salisien. Une ambiance chaleureuse et bonne enfant parmi les 350 participants, même si au fond de soi chacun savait pour quelles tristes raisons ils se retrouvaient. Quelques affichettes "je suis Charlie" mais surtout beaucoup de monde. Venus de tout le canton, les élus étaient présents, les associations, les enfants des écoles avec leurs parents, les quelques musulmans de la ville, pompiers et gendarmes, anciens combattants: une communauté cantonale réunie et qui faisait chaud au cœur.

DSC02140a.jpg

17 bougies furent allumées et déposées par les enfants devant le monument aux Morts. Jean-Pierre Duprat, a lu son allocution avec beaucoup d'émotion: "comment pouvions nous imaginer que les premiers jours de l'année connaitraient une telle haine, une telle férocité véhiculée par trois individus qui se disaient agir pour leur Dieu?".

DSC02149.JPG

Il poursuivra en rendant hommage aux forces de police et de gendarmerie et en rappelant que l’œuvre des élus locaux est de défendre au quotidien les valeurs de la République et les droits fondamentaux qui la régissent: "nous rappelons notre attachement à la liberté de la presse, à la liberté tout court et nous saluons le travail indispensable mené par les journalistes qui font vivre la démocratie."

Ces derniers mots ont été pour remercier la population cantonale qui s'était déplacée, souhaitant "que nous nous retrouvions aussi nombreux pour des manifestations moins douloureuses".

DSC02143.JPG

 

Mazères sur Salat


"Jamais ils ne nous bâillonneront, jamais ils ne nous feront taire."

 

DSC02159a.jpg

 

La municipalité de Mazères sur Salat avait appelé en ce samedi à un rassemblement devant la Mairie afin de rendre hommage aux 17 victimes des attaques de ces trois derniers jours à Paris.

 

DSC02174a.jpg

Chacun, enfants, jeunes ou vieux, arborait l'affichette "je suis Charlie" ou un stylo dressé en signe de solidarité. Devant la mairie, ou deux banderoles prônait la Liberté, Égalité, Fraternité et le slogan "Je suis Charlie", la population mazérienne s'est regroupée vers midi. Chansons de Léo Ferré ou Moustaki parlant de liberté, lectures de textes écrits par des enfants, discours du maire Jean-Claude Dougnac, Marseillaise chantée a capella par Manu, minute de silence et minute d'applaudissements: la foule a respecté tous ces moments d'hommage aux victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo.


DSC02177.JPG

Le maire dans son discours a rappelé "qu'au-delà de la mort de ces hommes et de ces femmes c'est un attentat contre la création, l'intelligence, le droit de pensée qui a été commis, contre la liberté et la démocratie comme aux heures les plus sombres et les plus tragiques de notre histoire. Ne nous trompons pas c'est la République, sa laïcité qui sont visées". Il a terminé ses propos en appelant "à refuser les amalgames et les stigmatisations, à rejeter fermement les appels à la haine et au racisme. Jamais ils ne nous bâillonneront, jamais ils ne nous feront taire."

DSC02172a.jpg


Tag(s) : #Je suis Charlie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :