Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié le 30/04/2014 à 03:49, Mis à jour le 30/04/2014 à 07:37

Michèle Colin (à droite) à la rencontre du Président Hollande./Photo DDM, Z.G.

Michèle Colin, un personnage attachant, une femme dynamique, vive, souriante, vient de prendre la tête de la municipalité de La Bastide-du-Salat. Élue au premier tour, le 23 mars, avec une nouvelle équipe, elle succède à Bernard Soum.

Michèle, qui a passé sa jeunesse à Paris, s'est installée voilà trente et un ans au village. Mère de quatre filles, elle va s'investir très vite dans le monde associatif, particulièrement dans le club de judo salisien, qu'elle présidera pendant de nombreuses années. On la retrouve encore travaillant avec les enfants dans les centres de loisirs de l'APEAI (association intercommunale de parents d'élèves). Mais c'est la culture, à travers la lecture et le chant, qui va la pousser encore plus dans les terres ariégeoises. Elle prend place dans les chorales, le comité des fêtes et, depuis quelques années, à la bibliothèque municipale.

Partie de Paris vers l'Ariège, l'histoire lui permet de revenir vers la capitale le 16 avril, où elle est reçue, en même temps que deux autres femmes maires ariégeoises, à l'hôtel de ville : «Nous étions trois Ariégeoises, avec les maires de Cazavet et Serres-sur-Arget, à être reçues par le Président François Hollande, Anne Hidalgo, la maire de Paris, et la ministre des Droits des Femmes, Najat Vallaud-Belkacem. Cette réception s'adressait aux femmes nouvellement élues maires», explique Michèle.

«Il y a tout juste soixante-dix ans, par une ordonnance du 21 avril 1944, les femmes obtenaient le droit de vote et d'éligibilité, poursuit Mme le maire. J'ai été très honorée et émue par cette invitation. Déjà, rien que le fait que les Bastidiens m'aient élue à la tête du village m'a profondément touchée. Ils ont voté pour moi, ils m'ont fait confiance. Je ferai tout pour qu'avec notre équipe le village de La Bastide reste ce village où il fait si bon vivre.»

Et qu'a-t-elle dit au Président ? Michèle répond en riant : «J'ai dit : Monsieur le Président, je vous apporte un petit coucou de l'Ariège !»

La Dépêche du Midi

Tag(s) : #Ariège

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :