Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

VICTOIRE DE MONTESQUIEU SUR LE MCS

 

 

des photos

 

Equipe 2: 10 - 3

 

DSC04143

 

Equipe 1: 20 - 15

 

DSC04174

 

 

Montesquieu a su être réaliste

Publié le 23/12/2013 à 03:49

rugby. Honneur. Dans le derby, Mazères-Cassagne s'incline à domicile.

Ducasse et Montesquieu confortent leur leadership. André, Dupuy, Estaque et le MCS vont devoir batailler./ Photo archives DDM, M.Gh.

Ducasse et Montesquieu confortent leur leadership. André, Dupuy, Estaque et le MCS vont devoir batailler./ Photo archives DDM, M.Gh.

En s’inclinant pour la troisième fois de la saison sur leur pelouse, les Mazériens se sont tiré une balle dans le pied dans la course au play-off. «La qualification n’est pas compromise et c’est à la fin de la guerre que nous compterons les morts (sic), rétorquait avec son franc-parler Patrice Sablé, l’entraîneur des avants et joueur pour l’occasion. Il faudra désormais récupérer ces points perdus à l’extérieur.»

À La Salvetat-Plaisance, Auterive ou Castres par exemple, comme cela a pu être le cas à Sor Agout et Revel jusqu’ici.

Mais pour trouver des causes à cet échec dans le derby, il faudra chercher plus loin que les échecs au pied de Romain Galy (11 points laissés en route), que personne ne voulait incriminer.

Mazères : quatre occasions gâchées

Car même s’il s’est très souvent heurté à un mur dressé par les Montesquiviens, le MCS a malgré tout eu des possibilités de bonifier ses temps forts, lui qui a eu le plus souvent la mainmise sur le ballon au cours du match. Seulement, face à des visiteurs contrariés offensivement et qui ne souhaitaient pas s’exposer en occupant le terrain, qui ont poussé le réalisme à son maximum (Ndlr: deux essais, de Ramond et Iriart, sur trois ballons joués lors du premier acte, le premier étant peut-être entaché d’un passage en touche sur le premier temps de jeu avant un renversement), il ne fallait pas laisser filer les occasions (touches ou ballons perdus à proximité de l’en-but : 19e, 24e , 28e, 65e).

Bataille (7-14, 37e) et Bodin (15-17, 71e) ont bien donné aux leurs des raisons d’y croire. Mais la vaillance d’un Dupuy ou les piques des incisifs Fourcade et Guiral n’ont pas suffi face à des Montesquiviens qui, bien que ressortis bien mâchés, n’ont pas plié au terme d’un deuxième acte très engagé. «Ce n’était pas un grand match mais c’est bien de l’avoir gagné. Nous allons pouvoir passer Noël sereins», appréciait Laurent Labessouille, l’entraîneur des avants de l’ASM.

Mazères-Cassagne 15 Montesquieu 20

MT : 7-14. Arbitre : M. Darche (Midi-Pyrénées). 600 spectateurs.

Vainqueurs : 2E Ramond (14), Iriart (32); 2T, 2P (59, 74) Icard.

Vaincus : 2E Bataille (37), Bodin (71) ; 1T (37), 1P (55) R. Galy.

Evolution du score : 0-7, 0-14, 7-14/10-14, 10-17, 15-17, 15-20.

MAZèRES-CASSAGNE : Guiral; Payreau (cap.), M. Fourcade, Bataille, Gauthier; (o) R. Galy, (m) N. Galy; André, Bodin, Dangla; Doumenc, Chaubet; Dupuy, Coret, Villemur.

Sur le banc : Pratviel, Sablé, Deforge, L. Estaque, Cazabet, Feuillerat, Raufast. Carton blanc : Dupuy (40).

MONTESQUIEU-VOLVESTRE : Icard; B. Ramond, Inard, J. Guillon, Rouaix; (o) Fournil, (m) Auban; Ducasse, Amiot, J. Estaque (cap.); Cantegreil, Lebouteiller; J. Iriart, Abadie, Aléjos.

Sur le banc : Vezat, Pinson, Guchens, Caujolle, Mascarenc, Favareille, J. Serfs. Carton blanc : Abadie (24).

Réserves : MCS 3 - ASM 13

Matthieu Gherardi

 

DSC04157

Tag(s) : #Rugby MCS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :