Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Depuis le début du mois d'août des travaux d'envergure ont lieu à l'entrée de Salies en bordure du Salat.

DSC05305.JPG

 

Pour tous ceux qui se posent des questions au vu de l'ampleur du chantier, voici le détail de l'arrété préfectoral consultable sur le site du gouvernement.

 

DSC05309.JPG

 

Arrêté du 8 août 2011 portant autorisation temporaire de travaux et de vidange des canaux d’amenée et de fuite à l’aménagement hydroélectrique de Mengès sur la commune de Salies du Salat
 
Article 1er : la SHE Mengès, dont le siège social est situé route de Toulouse 31260 SALIES DU SALAT, est autorisée à vidanger les canaux d’amenée et de fuite à l'aménagement hydroélectrique de Mengès, sur la rivière Salat.
Cette opération est destinée à :
- remplacer un îlot en terre (berge droite du canal d'amenée) par un mur en béton situé entre le déversoir du canal d'amenée
et l'extrémité gauche de la digue sur une longueur de 100 m linéaire environ,
- réparer les affouillements du mur de soutènement du canal de fuite coté droit en aval de la sortie des turbines sur une longueur de 20 m linéaire environ.
 
Article 2 : L’opération de vidange et la réalisation des travaux devront être conformes aux caractéristiques spécifiées dans le dossier de demande d’autorisation et aux prescriptions ci-dessous, fixées lors du Conseil de Gestion des Biotopes :
- une pêche de sauvetage sera pratiquée ;
- les enrochements en pied de mur du canal d'amenée seront recouverts en terre végétale et des plantations d'espèces arbustives locales choisies notamment parmi : saules pourprés, saules cendrés, saules fragiles et saules à 5 étamines seront réalisées ;
- les pieds de Renouée du Japonrenouee-du-japon.jpg qui seraient coupés pour le besoin des travaux seront évacués et brûlés à l'extérieur du site ou mis en décharge ;

- lors de l'extraction des matériaux, prendre toutes les précautions pour ne pas disséminer les rhizomes de bambou dans le milieu naturel ;
- l'installation du chantier et la zone de stockage des engins et produits susceptibles de porter atteinte à la qualité du milieu seront hors zone inondable ; le maître d'ouvrage ou son représentant restera en contact avec le service d'annonce des crues ;
- en cas de pollution accidentelle, les travaux seront immédiatement interrompus. Les dispositions prises afin de limiter l'effet de l'incident sur le milieu et l'écoulement des eaux seront communiquées immédiatement au service chargé de la police de l'eau ;
- les travaux seront terminés avant le 1er novembre 2012.

Lors des opérations vidange-remplissage :
- la vidange et la remise en eau du canal s’effectueront de façon progressive ;
- arrêt de l’usine et fermeture des vannes à l’entrée du canal ;
- ouverture progressive de la vanne de vidange située devant les grilles ;
- toutes précautions devront être prises pour limiter au maximum  l’entraînement de matières en suspension lors de la vidange
- les eaux rejetées ne devront pas dépasser les valeurs suivantes :
- matières en suspension : 1 gramme par litre,
- ammonium : 2 milligrammes par litre,
- la teneur en oxygène dissous à l’aval du point de restitution des eaux du canal ne devra pas être inférieure à 3 milligrammes par litre.
Pendant la période des travaux : tous les déchets seront exportés et déposés dans une décharge agréée.
Outils et engins : Chaque soir pendant la durée des travaux, tous les engins de chantier devront être mis en sécurité hors du lit de la rivière.
 
Article 3 : Afin de garantir la sécurité sur le chantier, le pétitionnaire prendra contact avec le responsable de l’aménagement hydraulique situé à l’amont afin de convenir des moyens pour être informé de toute montée des eaux pour permettre aux personnels travaillant dans le cours d’eau d’évacuer celui-ci.
 
Article 4 : Les travaux devront être réalisés avant le 1er novembre 2012.
 
Article 5 : Les droits des tiers sont et demeurent expressément réservés.
 
Article 6 : L’Unité Service Police de l’Eau de la Direction départementale des territoires (05.61.10.60.63) et le service interdépartemental Ariège/Haute-Garonne de l'office national de l'eau et des milieux aquatiques (06 72 08 14 00) seront informés au moins 8 jours avant la date du début de la vidange et du début de la remise en eau.
A tout moment, ces services pourront suspendre le déroulement des  opérations dans le but d’assurer la protection du milieu aquatique.
 
Article 7 : Délais et voies de recours.
Tout recours à l’encontre du présent arrêté pourra être porté devant le tribunal administratif de Toulouse :
- par le bénéficiaire dans un délai de deux mois suivant sa notification ;
- par les tiers, dans un délai d'un an à compter de l’accomplissement des formalités de publicité.
 
Article 8 : Publication et exécution
Le Secrétaire général de la préfecture de la Haute-Garonne, le Directeur Départemental des territoires, le Sous-Préfet de Saint-Gaudens, le Maire de Salies du Salat, le Directeur régional de l’environnement, de l’aménagement et du logement, le Chef du service interdépartemental Ariège/Haute-Garonne de l'office national de l'eau et des milieux aquatiques, sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté qui sera publié au recueil des actes administratifs de la préfecture de la Haute-Garonne, notifié à la SHE Mengès et dont une copie sera adressée à la Fédération Départementale
des Associations Agréées de la Haute-Garonne pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique.
 
Signé : le Chef du Service Environnement, Eau et Forêt – Philippe PAUWELS
Tag(s) : #Canton de Salies
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :