Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié le 06/01/2014 à 12:30, Mis à jour le 06/01/2014 à 15:09 | 21

Un TER. - DDM NEDIR DEBBICHE

Un TER.

 

Selon la Fédération nationale des associations des usagers des transports (FNAUT), la SNCF pourrait fermer une vingtaine de lignes locales, dont six dans le Grand Sud.

Ces lignes TER, situées dans des zones rurales et proches de bassin d'emplois peu attractifs, ne seraient pas profitables à la société de transport ferroviaire, indique la FNAUT, citée par Europe 1. Pour son président, la SNCF a organisé la non-rentabilité de ces lignes, notamment par des horaires inadaptés aux usagers. “Les horaires sont inadaptés aux besoins. Par exemple, il est impossible d’arriver avant 10h du matin dans la grande ville terminus de la ligne. Les correspondances sont mal organisées avec les trains des grandes lignes. Le matériel est vétuste, inconfortable et les pannes et les retards sont fréquents”, a-t-il expliqué au micro d'Europe 1.

La SNCF n'a pas démenti ses informations mais rappelle que depuis 10 ans, les lignes TER sont co-gérées avec les conseils régionaux et Réseau férré de France (RFF). Les régions sont par ailleurs les seules à décider du maintien ou non des lignes TER. Peuvent-elles politiquement parlant les laisser à l'abandon ?

Les lignes concernées dans le Grand Sud

Agen - Siorac en Pérogord
Bédarieux - Millau
Séverac-le-Château - Saint Chély-d'Apcher
Rodez - Séverac-le-Château
Carcassonne - Limoux-Quillan
Montréjeau - Bagnères-de-Luchon

 


La Dépêche.fr

 

Mes commentaires...


Ben oui il y a quelques années , en 1983 exactement, je débarquais dans le Comminges à côté de la commune de Mazères sur Salat. Mazères ou passait la ligne de Boussens à Saint-Girons. Cette ligne a été fermée au service des voyageurs le 28 septembre 1969 et au service des marchandises le 1er juin 1991.

Elle a été remplacée par des bus. Cette ligne de bus a été sérieusement amputée à partir du 1er septembre 2008..

 

Et ça continue avec les lignes ci-dessus qui vont être supprimées...

Ces lignes ne sont pas rentables...

Quel est le budget consacré à la publicité, à la communication, etc.. par la SNCF? 

 

combien coûte le magnifique clip vidéo qui passe dans les cinémas vantant tout ce que fait la SNCF pour maintenir le lien entre les gens? Combien?

 C'est rentable?

Je ne crois pas

 

De toutes façons, pour moi tout ça n'est pas une question de rentabilité, mais de respect des hommes, des villages, du monde rural, d'une certaine humanité, de la survie des territoires... c'est quoi le prix pour être rentable? celui de la vie des gens? et ça coute combien la vie des gens?....

 

Vous pouvez ajouter vos commentaires...

Moi sur le parcours Salies-Saint-Girons, je prends régulièrement en stop des gens, jeunes ou vieux, étudiants, chomeurs, travailleurs.. qui sont en galère pour rejoindre la gare de Boussens ou pour revenir dans l'Ariège.

 

Mais on s'en fout... les élus qui nous représentent ne sont pas intéressés par ça, ou très peu.. Je ne dis pas que c'est facile.. rien n'est facile.. je dis qu'on peut essayer de convaincre la Région, le Conseil Général, les administrateurs de la SNCF, enfin tous ces gens qu'on peut garder ces lignes!

Ca va pas mettre sur le Q cette société, ni grever le budget des institutions régionales, départementales ou étatiques. Si? quelques millions d'euros certes... 


On paye tous pour le métro, le tranway toulousain!!! et y a pas de soucis, je veux bien payer. Mais pourquoi on veut pas payer pour maintenir ces lignes en activité?

 

 

Ajoutez vos commentaires SVP ! Merci

Tag(s) : #Comminges
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :