Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ABONNÉS
  • Plans et surfaces des divers lots de la zone d’activités de Montsaunès.
    Plans et surfaces des divers lots de la zone d’activités de Montsaunès. Photo DDM, Z. G.

Publié le  , mis à jour 

L’aménagement de la zone d’activités de Montsaunès a démarré en cette fin d’année. Maryse Mourlan, vice-présidente de la communauté de communes Cagire Garonne Salat en charge du développement économique, apporte des précisions sur ce projet d’envergure, contribuant à redynamiser le territoire. Géographiquement cette zone se situe en bordure de la RD 117 en direction de Saint-Martory et de l’A 64. Un emplacement idéal desservi par l’échangeur de Saint-Martory.

 

A lire aussi : Le financement de la zone en chiffres

Comment sera aménagée cette future zone ?

Nous avons obtenu le permis d’aménager sur un peu moins de 10 ha. La surface cessible est de 67 000 m², le reste de la surface étant de la voirie, des liaisons douces (cycles/piétons), des espaces verts, les bassins de rétention et de traitement des eaux pluviales.

Cela se traduira par combien de lots possibles pour les entreprises ?

L’objectif de vente de 20 lots nous a semblé raisonnable ; le but est de répondre aux besoins des entreprises et donc d’ajuster les surfaces aux demandes. Le prix de vente des terrains est de 15 €/m2 HT. Les ventes vont débuter maintenant.

Avez-vous déjà des préréservations ?

Oui, avec une quinzaine d’entreprises, dans les secteurs de l’artisanat, de l’industrie, du commerce de gros, du BTP… Certaines sont locales et souhaitent investir, s’agrandir. D’autres viennent hors du territoire. Il n’y aura pas de commerces de proximité, afin de maintenir des centres bourgs vivants et attractifs.

Les travaux d’aménagement vont débuter ?

L’appel d’offres pour les travaux va être lancé très prochainement. Le choix des entreprises sera fait début 2021, pour un début des travaux d’aménagement en suivant. La zone sera desservie par la fibre. La totalité de la surface de la zone sera aménagée en 2021.

Qui assurera la gestion de la zone ?

La zone sera gérée par la communauté de communes. L’eau et l’assainissement collectif de la zone seront gérés par le SIEA de Mane ; une convention sera signée avec les eaux de la Barousse pour une desserte par Saint-Martory.

Quelles aides pour les entreprises souhaitant s’installer ?

La communauté de communes a voté un règlement d’aide à l’immobilier d’entreprises, en partenariat avec la région et le département.

Les entreprises qui s’installent sur la zone pourront en bénéficier, ainsi que des allègements de charges liés à la Zone de Revitalisation Rurale (ces aides sont ouvertes à toutes les entreprises du territoire, qui remplissent les conditions). Les entreprises intéressées peuvent s’adresser à la communauté de communes au 05 61 98 49 30. secretariat@cagiregaronnesalat.fr

Z.G

Montsaunès. Le financement de la zone en chiffres

ABONNÉS
  • Maryse Mourlan, vice-présidente de la communauté de communes Cagire Garonne Salat en charge du développement économique,Maryse Mourlan, vice-présidente de la communauté de communes Cagire Garonne Salat en charge du développement économique,
    Maryse Mourlan, vice-présidente de la communauté de communes Cagire Garonne Salat en charge du développement économique,

Publié le  , mis à jour 

Le coût total estimé TTC est de 3 510 000 € (sous réserve du coût des travaux d’aménagement). En recettes, la DETR (Etat) : 391 600 €, le fonds européen LEADER : 100 000 €, le département : 473 000 €, la vente des terrains, la TVA, l’autofinancement : 1 000 000 €. L’opération s’équilibre sur 14 ans, avec les recettes fiscales sur cette période (taxe d’aménagement, taxes foncières, CFE…)

 

A lire aussi : Bientôt le début des travaux sur la zone d’activités

Ont été intégrés des coûts annexes : la participation à verser à Enedis, pour l’alimentation de la zone et l’enfouissement d’une ligne qui la surplombe ; la participation à verser aux eaux de la Barousse pour l’agrandissement du réservoir d’eau de Saint-Martory, ainsi que l’extension des réseaux d’eau et d’assainissement sur Saint-Martory, pour les amener en limite de zone. Le schéma de desserte de la zone a augmenté légèrement la longueur de voirie, et a donc entraîné un léger surcoût. Il est prévu un emprunt de 1 M€ sur 15 ans, ainsi qu’un prêt relais, en attente de la vente des terrains, avec possibilité de remboursement anticipé. Le financement fera l’objet d’un débat en conseil communautaire, quand le coût des travaux sera connu.

Tag(s) : #3CGS, #Aménagement, #Haute-Garonne, #Canton de Salies

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :