Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jour de marché de Noël à l’école primaire.
  • Jour de marché de Noël à l’école primaire. photo DDM.Archives.ZG

Publié le  , mis à jour 

Comme chaque année à la même période, les fermetures de classe reviennent malheureusement à l’ordre du jour. Sur la sellette cette année une classe de primaire du RPI (Regroupement pédagogique intercommunal) du Lens-Salat et impactant l’école de Mazères sur Salat.

 

"L’Education Nationale avait demandé aux élus de choisir la classe qui fermerait à Cassagne ou à Mazères-sur- Salat", explique le maire de Mazères Jean-Claude Dougnac. "Les élus ont refusé de choisir. Marsoulas n’étant pas concerné puisque ce n’est pas une fermeture d’école. L’inspecteur d’académie a proposé la fermeture d’une classe élémentaire à Mazères."

Un choix que n’acceptent ni les élus ni les parents d’élèves. Le conseil départemental de Haute-Garonne, quant à lui, a voté un vœu contre la fermeture de la classe de Mazères.

 

Si effectivement cette fermeture de classe est justifiée par l’Education Nationale par la baisse des effectifs (de 128 en 2020 à 123 en 2021), c’est oublier les efforts et les initiatives prises tout au long de l’année 2020 par les élus, les enseignants et les associations afin de rendre attractif le village pour les familles et diversifier les services auprès des enfants.

Des arguments pour le maintien

Les élus ont mis à disposition les écoles, afin que les enfants puissent bénéficier pendant les vacances des centres de loisirs, mais également du dispositif gouvernemental "des vacances et des colos apprenantes". L’APEAI, aux côtés des élus et des parents, assure, outre les activités péri-scolaires, l’accompagnement scolaire après l’école et les mercredis après-midi. Elle a mis en place des ateliers "parentalité". Des animations qui assurent également des revenus aux salariés associatifs, non négligeables dans ce pays de Comminges ou le chomage est important. Un effort financier de la municipalité a permis de diversifier et renouveler les animations de l’aire de jeux, ainsi que de créer un jardin participatif entretenu par les enfants. Autant d’actions qui démontrent l’intérêt porté à la communauté éducative et la volonté d’attirer les familles dans la commune.

Z.G
Tag(s) : #Education, #Mazères sur Salat, #Comminges, #APEAI, #Jeunesse
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :