Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nos meilleures randos : 21 sites de lancement de missiles allemands à voir en vallée de la Bresle

La Communauté de communes d'Aumale Blangy-sur-Bresle travaille à la reconstitution des différents sites V1 construit par les Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale

Article publié par Actu.fr

21 sites de lancement de missiles allemands à voir en vallée de la Bresle

Notre randonnée en Vallée de la Bresle (Seine-Maritime) nous emmène à la découverte de plusieurs sites de lancement des missiles allemands V1, utilisés pendant la Seconde Guerre mondiale. (@Le Réveil de Neufchâtel)

J’avais envie d’allier le tourisme, la randonnée et l’Histoire et j’avais entendu parler de l’itinéraire V1 proposé par l’office de tourisme communautaire Blangy-Aumale, en Seine-Maritime (Normandie).

De Guerville à Campneuseville, d’Aumale à Foucarmont en passant par Saint-Léger-au-Bois et Richemont, au nord-est du département, ce sont 21 sites qui ont servi, d’une manière ou d’une autre, aux Allemands et leurs célèbres V1, les missiles de croisière allemands utilisés durant la Seconde Guerre mondiale.

Par chance, une rampe de lancement a même été préservée et la maquette d’un V1 y a été déposée.

Les Vergeltungswaffen, ou V1 : le premier missile de croisière de l’histoire
Littéralement « arme de représailles » en allemand, les Vergeltungswaffen, ou V1, sont utilisés par l’Allemagne à partir du 13 juin 1944 et jusqu’à la fin du mois de mars 1945. L’introduction de cette arme inédite dans l’histoire est le résultat d’un long processus de recherches amorcé dès le début de la guerre. Il est mené par les scientifiques du centre de Peenemünde, une base de recherches de la Luftwaffe et de la Heer (l’armée de l’air et l’armée de terre du Reich) située sur l’île côtière de Usedom dans les eaux de la mer Baltique, au nord-est de l’Allemagne.
Plus d’informations sur le site Histoire et patrimoine V1 en vallées de la Bresle et de l’Yères

Une application pour smartphone

Pour faciliter ma visite, l’office de tourisme Blangy-Aumale m’a conseillé de télécharger l’application gratuite LEGENDR sur mon smartphone.

Grâce à elle, j’ai pu me transporter facilement d’un site à un autre. En arrivant sur les lieux, il m’a suffit de me connecter afin d’obtenir encore plus de détails et d’informations sur cette arme fabriquée par les Allemands.

Au monument aux morts de Foucarmont, cela m’a permis d’entendre le récit audio d’une petite fille dont les parents tenaient en 1940 un hôtel situé au carrefour de la route de Rouen.

Ce témoignage audio m’a offert la possibilité de me sentir encore plus près des habitants de l’époque et de ressentir leur désarroi face aux bombardements.

21 sites de lancement de missiles allemands à voir en vallée de la Bresle

Une carte a été créée par La Communauté de communes afin de faciliter votre visite. Il vous faudra plusieurs heures pour vous rendre sur tous les sites. Certains se trouvent sur des propriétés privées et l’accès peut-être interdit. (©Capture d’écran Communauté de communes Aumale Blangy)

Dans l’antre des V1 à Beaulieu

Beaulieu, entre Nesle-Normandeuse et Campneuseville, se trouve également un site tout à fait remarquable. Si la rampe de lancement a disparu, reste de nombreux édifices qui servaient à la préparation des tirs de V1.

Ainsi, j’ai pu successivement découvrir, entre autres, la plate-forme d’accueil, les bâtiments de montages préliminaires, le stockage des réactifs et même le bunker de tir. Un lieu à ne pas manquer.

21 sites de lancement de missiles allemands à voir en vallée de la Bresle

Le bunker de tir sur le site de Beaulieu. (©Le Réveil de Neufchâtel)

Guerville : l’incontournable

S’il y a bien un site qu’il ne faut absolument pas manquer, c’est bien évidemment celui de Guerville, plus précisément au poteau Monteauban, à la lisière de la forêt d’Eu.

Un site remarquable en tout point avec la reconstitution d’une catapulte de lancement avec son V1 située à 206 kilomètres de Londres, la cible privilégiée des Allemands, tout comme le sud de l’Angleterre.

21 sites de lancement de missiles allemands à voir en vallée de la Bresle

Sur le site de Guerville, au poteau de Monteauban, la Communauté de communes Aumale Blangy-sur-Bresle a reconstitué une rampe de lancement avec un V1 grandeur nature. (Le Réveil de Neufchâtel)

Un site dit modifié. En effet, on distingue deux types de base de lancement de bombe volante V1 : les sites « premier type » (parfois qualifiés de sites dits « lourds ») et les sites « modifiés » aussi appelés sites « légers ». Ces derniers se distinguent par une simplification progressive de l’agencement de la base avec notamment une réduction du nombre de structures fixes.

Sur ce site, j’ai pu découvrir le bunker de tir, les cuves à eau ainsi le bâtiment qui servait à accueillir le groupe électrogène.

21 sites de lancement de missiles allemands à voir en vallée de la Bresle

Le bunker de tir (©Le Réveil de Neufchâtel)

Au final, tous ces sites permettent de découvrir un pan de l’histoire de cette zone de la Normandie. A terme, tous les sites recensés sur le territoire de la Communauté de communes seront équipés de panneaux d’informations vous permettant de compléter vos connaissances.

Un missile V1 en chiffres
Longueur : 8,32 m
Envergure : 5,37 m
Hauteur : 1,49 m
Poids : 2 190 kg
Charge explosive : 830 kg
Carburant : 690 litres
Altitude moyenne de vol : entre 900 et 1 500 m
Altitude plafond : 2 625 m
Vitesse de croisière : 580 km/h
Vitesse maximale : 656 km/h
Portée : 235 km
Temps de vol : 25 minutes

Informations et renseignements :
Office de tourisme, 20 rue de Barbentane 02 35 17 61 09 ou sur le site de l’office de tourisme communautaire Blangy-Aumale. Et si vous souhaitez approfondir vos connaissances, la Communauté de communes a édité un livre.

Tag(s) : #Histoire, #Guerres, #France

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :