Mardi 25 novembre 2014 2 25 /11 /Nov /2014 08:53

Publié le 25/11/2014 à 08:33

 

Auteurs chacun d'un doublé, Dias et Juffrault ont fait mal à la défense de Cazères./

Auteurs chacun d'un doublé, Dias et Juffrault ont fait mal à la défense de Cazères./

Salies Mane 4 Cazères 2

Mi-temps 4 – 1

Buts pour Salies Mane : Dias (8e et 39e) Juffrault (36e et 41e)

But pour Cazères : Koffi (21e) Bettiche (94e sur penalty)

Salies Mane : Marrot, M.Giaveri, Lacomme, Cyril. Ferran, Paul Ferran, Rampon, Condé, Dias (Cap), Hoareau, Uchan Juffrault, Daffos, Fronton, Gilly. Entraîneur

E.Artigas et W.Giaveri

Cazères : Rivière, Fafin, Sau, Cabartier, Henriquès, Fonbonne, Adouin (Cap) Traoré, Maurice, Arcidet, Koffi, Bettiche, Lutel, Tait. Entraîneur Olivier Hernandez

Exclusion (2e avertissement) Fonbonne (91e)

La promenade de santé continue pour Salies Mane qui s'est taillé la plus grosse part de ce derby et n'a laissé que des miettes aux Cazèriens. Ce fut net, l'équipe d'Artigas et Giaveri a montré une force collective et physique impressionnante et Cazères a été pris de vitesse, assommé par trois buts inscrits en cinq minutes. Un scénario quasi parfait pour Salies Mane a qui a eu un maximum de réussite à un moment crucial de la partie, juste avant la mi-temps. En deuxième période, les locaux n'avaient plus de raisons d'accélérer et de son côté Cazères n'a jamais pu relancer cette rencontre si ce n'est qu'en réduisant le score sur un penalty généreux sifflé durant le temps additionnel.

Les hommes

Il faut d'abord retenir la qualité offensive de Salies Mane et de ses buteurs, Juffrault et Dias, mais encore le rôle de Condé qui a brillé dans la conservation du ballon. La défense a su rester compacte et clairvoyante dans la relance tandis que Rampon fut tranchant dans la récupération. À Cazères, seuls Maurice et Koffi ont surnagé en attaque avec Arcidet auteur de quelques éclairs. Défensivement la sortie prématurée d'Henriquès sur blessure a été sûrement été préjudiciable aux Cazériens.

Les buts

8e sur un coup franc à 25 m, une combinaison entre Hoareau et Juffrault profite à Dias qui ouvre le score du pied droit 21e Après une remise en touche de Sau, Maurice centre pour Koffi qui devance Marrot de la tête et égalise.

36e Servi par Dias à l'entrée de la surface de réparation, Hoareau décale

Juffrault seul sur le côté gauche.

39e Uchan récupère le ballon au centre du terrain et transmets à Dias dont la frappe de trente mètres surprend Rivière trompé par le rebond

41e Sur un service Condé, geste parfait de Juffrault qui contrôle le ballon de la poitrine et, en se retournant ne laisse aucune chance à Rivière

94e l'arbitre accorde un penalty à Bettiche qui réduit le score

J. M

Par zedgé - Publié dans : Foot Salies Mane
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 24 novembre 2014 1 24 /11 /Nov /2014 11:12

Elle est de Roquefort sur Garonne et m'a envoyé ce texte, ou plutôt cet appel . Corinne c'est Corinne du Réveillon à la ferme , c'est l'amie des animaux qui essaie de leur venir en aide.

Si parmi vous certains peuvent répondre à son attente n'hésitez pas.

Allez faire unn tour à la ferme de la Hajolle pour un peu de soutien.

 

la-ferme-de-la-Hajolle 4678

Mes ami(e)s,
Je ne viens plus que très rarement car submergée de problèmes!
J'ai beaucoup de peine à me remettre du décès de mon père qui était tout ce qui me restait au monde...
Dans l'ensemble, les animaux vont plutôt bien, sauf une brebis noire, Ayla, qui s'est malencontreusement fracturé une patte, on lui enlève son plâtre (en résine, très léger) dans quelques jours. Manon, une autre brebis s'est crevé un oeil, probablement avec une épine dans le foin... Flocon, un gentil bouc angora, très vieux, hélas, s'est tout de même bien remis d'un petit problème de digestion. En soi, ce n'était pas très grave, mais il est très vieux, ce qui agrave les choses... Du coup, malgré sa laine, je lui mets plusieurs couvertures sur le dos, surtout la nuit! 'Ti Bouchon, l'un de mes cochons a, lui aussi eu des problèmes de digestion il y a quelques temps, mais maintenant tout est OK.

Dimanche (hier): coup de ''calgon''!! mon âne, Silky, qui avait déjà eu un membre fracturé et s'était payé presqu'un an de box, il y a 3 ans, m'a fait une crise d'emphysème très grave (alors qu'il n'avait jamais eu de problèmes de poumons), j'ai appelé le véto d'urgence, mon diagnostic était bon et on lui a donné des remèdes ''de cheval''! Et d'ici querlques jours, on opère 2 ânes qui ont des sarcoïdes.... C'est un peu la série noire...
Toutefois, le pire, c'est moi qui en hérite... J'ai travaillé trop fort et trop dur toute ma vie. Je me retrouve avec une luxation du genou droit dont le ménisque est fracturé + je n'ai plus de cartilage aux extrémités du tibia et du fémur, mais un pincement à l'intérieur et plein d'arthrose. Les arthroses de mon fémur et de mon tibia se frottent l'une contre l'autre et sont en train de se souder! Et, la cerise sur le gâteau: mon fémur s'est fendu en deux dans le sens de la longueur et je risque à tout moment de très graves problèmes!!! (le médecin m'a dit que c'est vraiment très très préoccupant! 10 fois plus qu'une fracture compliquée) Je me suis payé quelques semaines en fauteuil roulant et maintenant je marche avec des béquilles et des genouillères ''armées'' très sérrées (le genou gauche est en train de lâcher aussi!) Dans quelques jours on me fait des infiltrations sous scanner, mais mon médecin pas plus que le radiologue et le rhumato n'ont beaucoup d'espoir!!! en plus, on me dit que je suis trop jeune pour 1 prothèse et, avec le travail que j'ai avec les animaux, elle ne durerait pas plus de 5 ans!!!.....

la-ferme-de-la-Hajolle-4689.JPGJe ne sais pas du tout ce que je vais devenir! J'ai aussi de graves problèmes de dos (cela fait plus d'un an que je dors assise dans un fauteuil, les pieds sur un tabouret car je ne supporte absolument plus la position couchée, même 5 minutes, cela provoque d'atroces douleurs, (je suis constamment sous morphine et autres et je vais essayer un lit médicalisé pour essayer de réapprendre à m'allonger. Rien que pour faire les scanners et IRM, j'ai dû me faire des piqüres d'anti-inflammatoires avant pour rester allongée les quelques minutes qu'ont duré les examens et je pleurais de douleur en me relevant!!!) j'ai des disques qui n'existent plus, d'autres qui ne font pas le quart de l'épaisseur normale, d'anciennes hernies discales qui ont disparu et d'autres qui se forment avec des pincement et de l'arthrose partout... et je ne vous parle pas des tendinites et du reste, c'est du pipi de chat à côté de ça! J'ai aussi 1 liquide sur 8 cm de long et 1,5 d'épaisseur le long de la colone, personne ne sait ce que ça peut être!!!

Enfin, voilà, Celle que d'aucuns (imbéciles) prenaient pour 1 comédienne et une feignante a tellement travaillé dur dans sa vie qu'à tout juste 56 ans, je suis dans l'état d'une personne de 90 ans!!!
J'èspère que pour vous les choses vont bien mieux... un petit coup de fil de certain(e)s de temps en temps me ferait plaisir... Je me sens si seule... J'ai trouvé quelqu'un qui s'occupe des animaux (et plutôt bien) mais avec tous les frais que tout cela m'occasionne, je n'aurai plus un sou d'ici deux ans!!! Je crois que je me ficherai en l'air... Au moins, comme disait Brassens: ''je n'aurai plus jamais mal aux dents'' (au fait, j'ai aussi perdu une incisive du haut, on dirait une vieille clocharde!!!

Excusez les fautes de frappe, mais je n'ai pas le coeur à me relire...
Bises à tous,
Corinne

 

 

Mercredi 26 décembre 2012

DSC00028

Un réveillon à la ferme et avec les animaux: c'est à la fois l'occasion de passer une soirée sympathique en pleine campagne et d’apporter également son soutien à l’association EMPATHIES. Éveil et Motricité Par les Animaux Touchant les personnes Handicapées, Inadaptées, les Enfants et les Seniors: tout un programme qui se cache derrière le sigle d'EMPATHIES. Afin d'aider au financement de cette association, Corinne Chwat, présidente de l'association propose un réveillon de la Saint-Sylvestre en compagnie des animaux. Ceux-ci seront dans l'étable aménagée avec un coin salon et repas pour les invités. DSC00015Il s'agira en même temps de participer par un don de 12€ au travail que fait quotidiennement Corinne pour sauver les animaux. Il y aura également une présentation de la ferme "by nignt" (mini-visite des animaux qui sont à l'intérieur: grange, écurie, stabulations), avant de se mettre à festoyer. Réservations jusqu'au jour même, à 12h. La ferme est située sur la route de Montclar à la sortie de Roquefort. Repas du réveillon terminé au champagne, en compagnie des animaux, dans l'étable! Musique, chants et animation "surprise" sont au programme, le tout dans une ambiance réelle et chaleureuse, de 20h jusqu'au point du jour. Attention, en raison de la présence des animaux qui ne le supporteraient pas, l'étable ne sera pas chauffée à plus de 15°.DSC00120 Une participation de 28,00 € est demandée à chacun. Plus de renseignements sur le blog: http://31fermehajolle.canalblog.com. Contact: 06.48.04.12.92

 

Mardi 27 décembre 2011

la-ferme-de-la-Hajolle-4704.JPG

 

Après le réveillon de Noël en compagnie de l'âne, de la vache, des chèvres et moutons à la ferme de la Hajolle, Corinne Chwat, propose de remettre ça pour le réveillon de la Saint-Sylvestre.DSC00016.JPG DSC00027.JPGLes animaux seront là, dans l'étable aménagée avec un petit coin salon et un coin repas pour les invités. Le principe reste le même que pour le 24 décembre, c'est à dire à la façon auberge espagnole ou chacun emmènera son plat préféré. Il s'agira en même temps de participer par un don de 12€ au travail que fait quotidiennement Corinne pour sauver les animaux. Apéritif, soupe, musique et chants, joie et bonne humeur sont au programme.DSC00012.JPG
Il y aura également une présentation de la ferme "by nignt" (mini-visite des animaux qui sont à l'intérieur: grange, écurie, stabulations), avant de se mettre à festoyer. Réservations jusqu'au jour même, à 12h.


La ferme est située sur la route de Montclar à la sortie de Roquefort. Plus de renseignements sur le blog: http://31fermehajolle.canalblog.com. Contact: 06.48.04.12.92

 

0000000000000000000000000

 

Samedi 24 décembre au soir, Corinne propose un réveillon de Noël très spécial. C'est dans une étable aménagée, en compagnie de l'âne, la vache, chèvres et moutons, que vous pouvez venir partager la soirée, à la façon auberge espagnole ou chacun emmènera son plat préféré. Il s'agira en même temps de participer par un don de 12€ au travail que fait quotidiennement Corinne pour sauver les animaux. Apéritif, soupe commingeoise, musique et chants, joie et bonne humeur sont au programme. Avec, qui sait? sur le coup de minuit, les confidences des animaux qui parait'il parlent entre eux le soir de Noël..la-ferme-de-la-Hajolle-4677.JPG
L'association de la ferme de la Hajolle, créée depuis 11 ans, est une ferme-refuge de découverte, dont la plupart des 200 animaux a été sauvé de l'abattoir ou de mauvais traitements. Les seules ressources de l'association sont les visites et promenades à ânes, adaptées aux écoles ou centres de loisirs, mais également aux seniors et au public handicapé.
Corinne, qui est bien consciente de l'importance et du coût de cette tâche, tente de diversifier les moyens de faire connaitre son action. Pour cela mercredi 21 à partir de 13h45 une visite-promenade commentée, agrémentée d'un goûter "fait-maison" est proposé. En suivant se dérouleront le Réveillon de Noël en compagnie des animaux et également le 31 décembre, celui de la Saint-Sylvestre.
La ferme est située sur la route de Montclar à la sortie de Roquefort. Plus de renseignements sur le blog: http://31fermehajolle.canalblog.com ici> link, ou le récit poignant des "mal-aventure" de Corinne et de son Arche mérite que l'on s'y attarde.
Renseignements et dons à l'Association: 06.48.04.12.92.

Des photos ici> la-ferme-de-la-Hajolle la-ferme-de-la-Hajolle

 

 

Jeudi 23 février 2012

  DSC00120.JPG

Eveil et Motricité Par les Animaux Touchant les personnes Handicapées, Inadaptées, les Enfants et les Seniors: tout un programme qui se cache derrière le signe d'EMPATHIES, une association loi 1901 créée en juillet dernier.

A la tête de l'association, Corine Chwat, passionnée par les animaux, et qui nous explique sa démarche:

 

Q: Pourquoi cette association?

R: J'ai toujours voulu faire ça. Depuis l'âge de 18 ans, j'ai un ami aveugle qui m'a sauvé en me tirant en arrière quand il a entendu arriver une voiture que je n'avais pas vu venir et qui a failli me renverser. Il m'a littéralement sauvé la vie. Et depuis cette époque là j'ai commencé à faire monter les aveugles à cheval, et je me suis dit qu'il fallait que je fasse quelque chose pour les personnes handicapées.

 

Q: Vous vous adressez également aux enfants, aux seniors, en fait à un public assez large?

R: Oui. pour les jeunes, les animaux sont un vecteur de connaissances variées et les visites et ateliers proposés à la ferme sont un moyen de travailler des matières enseignées à l'école.

 

Q: Depuis juillet dernier vous avez reçu, entre autres, des groupes de jeunes inadaptés sociaux. Quel est le ressenti de cette expérience?

R: J'ai reçu des groupes venant de la banlieue toulousaine, ou placés dans des établissements de ré-insertion. Les animaux ont un effet apaisant et ils contribuent au mieux-être physique, psychologique et affectif des personnes vulnérables, grâce aux bienfaits de l'accompagnement et du soutien psychologique ainsi que de l'aide à la motricité par l'animal et ce en complémentarité avec l'équipe encadrante.

 

Q: Sur un plan logistique comment cela se passe t'il?

R: Notre ferme est ouverte tous les jours, elle se situe entre Roquefort et Montclar de Comminges au lieu dit de la Hajolle. Nous avons des ateliers avec les animaux sur le site, mais nous pouvons nous déplacer dans un rayon de 30kms. La ferme dispose d'animaux sages et habitués à être manipulés, tels des ânes, poney shetland, chevaux, chèvres, etc.. En plus de promenades, il y a l'aspect découverte tant du langage que du toilettage, du pansage, etc.. Il s'agit d'instaurer une relation de confiance entre l'animal et l'humain.

 

Contact: 06.48.04.12.92 mail: 31empathies@sfr.fr

 

DSC00131.JPG

 


Par zedgé - Publié dans : Canton de Salies
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 24 novembre 2014 1 24 /11 /Nov /2014 10:39

Le 11 novembre dernier s'est déroulé à la salle des Sports de Salies du Salat la 2ème édition du Trophée du Sel, organisée par le judo de Salies du Salat. Cette compétition de judo a regroupé pas moins de 17 clubs de Haute-Garonne et d'Ariège et plus de 300 judokas de tous âges pour un moment convivial et sportif. Après une journée bien mouvementée, ponctuée par les combats entre les judokas des différents clubs, c'est finalement le judo-club de Carbone qui sort vainqueur de cette nouvelle édition, remportant ainsi le Trophée du Sel. La remise du Trophée s'est déroulée en la présence de Michel Latger et de Myriam Sirgan en charge des associations et de leur développement sur la commune de Salies du Salat.

Cet événement n'aurait pas pu avoir lieu sans l'intervention de nombreux acteurs économiques locaux. L'organisation de cette compétition aurait été impossible sans l'engagement dont ont fait preuve les bénévoles afin de répondre aux attentes des compétiteurs et de leurs accompagnateurs. Le judo club salisien tient à remercier ces acteurs économiques ainsi que les bénévoles, pour avoir porté et soutenu ce projet. Le judo club de Salies compte bien réitérer cet événement sportif et annonce déjà que le 11 novembre 2015 se tiendra la 3ème édition du Trophée du Sel de la ville de Salies du Salat.

judo-Salies-3087.JPG

Par zedgé - Publié dans : Canton de Salies
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 24 novembre 2014 1 24 /11 /Nov /2014 10:37

Publié le 23/11/2014 à 03:48

Face au bâtiment administratif de Riz Lacroix, les élèves écoutent les explications./Photo DDM, Z.G

Face au bâtiment administratif de Riz Lacroix, les élèves écoutent les explications./Photo DDM, Z.G

25 km aller, 25 km retour : un bon petit circuit pour la cinquantaine de jeunes du lycée Norbert Casteret saint-gaudinois. En y ajoutant quelques degrés de bon matin et des côtes aux alentours de Montsaunès, c'est en pleine forme que les élèves de Première sont arrivés à Mazères sur Salat.

Escapade éducative pour une journée entière passée sur la commune, berceau de l'industrie papetière de la vallée du Salat, avec au programme des visites du patrimoine Lacroix : maison d'habitation, musée du papier, usines et ateliers.

Comme l'explique une des enseignantes, Hélène Montagné : «L'idée était de rallier Saint-Gaudens à Mazères en vélo et de visiter le village et l'usine Riz Lacroix. Également d'essayer d'expliquer comment vivaient les ouvriers autour de l'usine depuis le XIXe siècle et comment l'implantation de l'usine s'est effectuée sur la commune. Nous irons également voir les maisons des ouvriers et tous les aménagements qui ont été faits lier à la production : canal, passerelles, etc..»

Les élèves ont pour projet de créer une exposition multimédia qui sera éventuellement proposée par la suite à la municipalité.

Afin de les accueillir, anciens ouvriers et ouvrières, élus, étaient sur le site. Une visite qui sera réitérée jeudi prochain pour les cinquante élèves restants de Première.

Z.G

Par zedgé - Publié dans : Canton de Salies
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 23 novembre 2014 7 23 /11 /Nov /2014 18:33

VICTOIRE DU MCS FACE A MURET

 

16-14

 

Le MCS en première mi-temps

Publié le 25/11/2014 à 03:50

Rugby XV - Amateurs - Saint-Gaudens (31) - XV./Honneur./Vainqueur à Muret./

La bataille pour le cuir a été engagée à souhait./Photo DDM, ZG

La bataille pour le cuir a été engagée à souhait./Photo DDM, ZG

Muret 14-Mazères Cassagne 16

M-T : 0-13. Arbitre : M.Bralley (Midi-Pyrénées)

Vainqueurs : 1E Bataille (28) ; 1T, 2P (34,41) et 1DG (39) R.Galy.

Vaincus : 2E Frago (54), collectif (79) et 2T Pérez.

Evolution du score : 0-7, 0-10, 0-13/0-16, 7-16, 14-16.

Mazères-Cassagne : Guiral ; Dinat, Gauthier, Bataille, Payreau ; (o) Feuillerat, (m) R.Galy (cap.) ; Chaubet, Piquemal, Cazabet, Estaque, Mousnier, Villemur, Deforges, Pratviel.

Sur le banc : Combes, Morte, Dovaenc, Dangla, Frédéric, Galey, Raufast.

Carton blanc : Payreau (50)

Réserves : Muret 15-MCS 5

Une rencontre jouée sous un vent violent, contrariant la qualité du jeu

dans ce contexte, sans être au niveau de la précédente rencontre face a Montesquieu, le MCS a toutefois parfaitement maitriser la rencontre.

Domination totale sur le premier acte mais mal traduit au niveau du tableau d'affichage. Le centre Bataille, à domicile, pointant un essai sur une de ses percées, méritant un meilleur sort. Galy, dans la foulée, inscrivait la transformation, puis une pénalité et un drop pour mener 13-0 à la pause. Dès la reprise contre le vent, et les sorties prématurées sur blessure de Feuillerat et Chaubet, excellents jusque-là, la maturité du 15 rouge et noir assurera le succès. Galy portera, le score a 16-0. Muret réduira bien la marque à l'heure de jeu et le second essai obtenu à une minute du final ne pouvait rien modifier, la victoire depuis longtemps avait choisi son camp. Cela permet toujours d'espérer pour le MCS, qui pour la réception d'Auterive le 14 décembre, aura sans doute récupéré son précieux capitaine Bodin puni ce dimanche et, les blessés de ce jour.

La Dépêche du Midi

 

DSC01603

PHOTOS 

DSC01621a

 

Mazères-Cassagne réussit son coup

Publié le 24/11/2014 à 03:49

Autres sports - Haute-Garonne - Rugby. Honneur. Un court voyage fructueux pour le MCS. Le RCSP confirme sans éclat

Perez et Muret ont tout essayé mais en vain./ Photo DDM, Gérard Rivière

Perez et Muret ont tout essayé mais en vain./ Photo DDM, Gérard Rivière

> L'ESSENTIEL

Le vent a joué plus fort que les deux équipes qui se sont d'abord affrontées au niveau des avants. Beaucoup d'imprécisions ou de fautes ont fait avorter pas mal d'occasions de part et d'autre.

Muret contre le vent maîtrise les vingt premières minutes sans concrétiser. Ensuite Mazères accélère. Bataille fait la première brèche dans la défense «bleue» et, un peu plus tard, va à dame. Galy transforme, ajoute une pénalité et, juste avant la mi-temps, passe un drop opportuniste pour faire virer les siens avec un avantage considérable compte tenu du rapport de force.

Le deuxième acte est équilibré mais, avec l'appui du vent, Muret investi le camp adverse, dépense beaucoup d'énergie ne sait pas conclure ses mouvements et vient mourir malgré deux essais à deux longueurs des Mazériens.

> LES HOMMES

Du côté des vainqueurs, Galy, fin stratège, a encore beaucoup pesé sur les débats au pied bien évidemment mais également dans le jeu. Estaque, précieux autour de la mêlée, et Bataille, pour son expérience et son efficacité.

Du côté des vaincus, Alvarez à la pointe du combat, Brachet qui a beaucoup donné, Astolfi dangereux sur chaque ballon et Furlan lorsqu'il est entré a donné l'impulsion.

> ILS ONT DIT

Patrice Sablé (entraîneur de Mazères) : «Quand on gagne on est bien sûr content même s'il y a des imperfections. On a su marquer quand il le fallait et avec une touche correcte on a essayé de mettre notre jeu en place. On a été surpris par Muret qui est l'équipe la plus joueuse mais qui n'a pas su conclure. Maintenant avec nos moyens on va essayer de se qualifier.»

Romain Galy (capitaine de Mazères-Cassagne) : «On a eu peur car, avec le vent, pendant 25 minutes, on n'avait rien marqué. Ensuite cela a été plus facile. On s'est bien organisé et on aurait pu conclure une ou deux fois de plus. D'avoir gagné ici nous laisse de l'espoir pour la suite.»

Franck Valério (entraîneur de Muret) : «C'est désespérant on fait plutôt un bon match mais, chaque fois qu'on est dans la zone de vérité, on gâche les occasions : une faute de main un mauvais choix. Comme on doute, rien ne sourit. On leur fait mal sur les ballons portés mais on ne va qu'une fois à dame.»


muret 14 mazères-cassagne 16

MT : 0-13 ; 500 spectateurs ; arbitre : M. Bralley (MP).

Vainqueurs : 1E Bataille (28) 1T 2P (34,41) 1D (39) Galy.

Vaincus : 2E Frago (54) Collectif (79) 2T Perez.

Evolution du score : 0-7, 0-10, 0-13/0-16, 7-16, 14-16.

MURET : Grilleres, Marghueritora, Astolfi, Revilla, Picarrougne, Bernard (o) Perez (m) Brachet, Sin, Ossun, Frago, Espiau, Gerardot, Alvarez, Mizzi (cap)

Sur le banc : Quinet, Cazcarra, Soulisse, Lamarque, Furlan, Lo, Giblain

MAZÈRES-CASSAGNE : Guiral, Dinat, Gauthier, Bataille, Payreau (o) Feuillerat, (m) Galy (cap), Chaubet, Piquemal, Cazabet, Estaque, Mousnier, Villemur, Deforges, Pratviel

Sur le banc : Combes, Morte, Dovaenc, Dancla, Frederic, Galey, Raufast.

Carton blanc : Payreau (50)

Réserves : Muret-Mazeres, 15-5.

Gérard Rivière

 

 

 

Par zedgé - Publié dans : Rugby MCS
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 23 novembre 2014 7 23 /11 /Nov /2014 08:58

Groupe local de Toulouse

 

Contact : Marina MARUEJOULS : 06 24 66 86 00

E-mail : gl.toulouse@greenpeace.fr

Vous êtes concerné(e) par la protection de l’environnement ? Vous aimeriez donner un peu de votre temps pour défendre cette cause ? Vous habitez Toulouse ou sa proche banlieue ?
Alors notre Groupe Local est fait pour vous, rejoignez-nous

Mercredi 26 novembre 2014 - Réunion d'information pour les nouveaux

La prochaine réunion d’information pour les nouveaux se tiendra le mercredi 26 novembre 2014 à 20h30 au CASC, 10 Bis rue du Colonel Driant, à Toulouse.

Cette réunion permettra aux nouveaux venus de faire connaissance avec Greenpeace et le Groupe Local de Toulouse : notre fonctionnement, notre mode d’action, nos campagnes.

Lire l'article

Greenpeace

Ce courrier contient des images. Si elles ne s'affichent pas correctement, cliquez ici

La Newsletter

Canaries : l’armée espagnole défend violemment les pétroliers


Lors d’une action non-violente menée en Espagne au large des îles Canaries, des bateaux de la marine espagnole se sont violemment interposés entre les zodiacs de Greenpeace et un navire de forage pétrolier de l’entreprise Repsol. Une activiste de Greenpeace a été hospitalisée et un autre militant légèrement blessé. Notre bateau, l'Arctic Sunrise, a été mis sous séquestre par la justice espagnole... Lire la suite.

Partagez nos actions et suivez nos actualités

 

 

Facebook

Twitter

DCP = Thons piégés !


L’utilisation des dispositifs de concentration de poissons (DCP) pour la pêche au thon tropical entraine des captures très mportantes de thons juvéniles. Les DCP artificiels sont des traquenards : ils modifient l’habitat des thons, qui vont s’abriter sous ces objets et se regroupent alors dans des zones pauvres, où la présence de proies est faible. Leurs comportements et habitudes s'en trouvent bouleversés : leurs déplacements, tels qu’ils existaient depuis des millions d’années, changent.
Lire la suite

République Démocratique du Congo : constater l'illégalité du bois


Depuis sa récolte dans une forêt de la République Démocratique du Congo, jusqu’à son débitage, le bois va parcourir des dizaines de kilomètres sur des pistes, des centaines de kilomètres sur le fleuve Congo, puis des milliers par voie maritime. Il va passer de mains en mains, d’intermédiaires en intermédiaires ... Pour savoir si du bois est illégal ou pas, il faut se rendre sur le terrain, même s’il n’est pas aisé de s’approcher de l’exploitation industrielle.
Lire la suite

Public Eye Awards : Votez !


Créés par Greenpeace et la Déclaration de Berne il y a 15 ans déjà, les Public Eye Awards dénoncent les pratiques irresponsables des entreprises et attirent l’attention de l’opinion publique et des médias sur les violations des droits humains, les mauvaises conditions de travail, les atteintes à l’environnement et les cas de corruption. Cette année parmi les nominés : Chevron, Gazprom ou Goldman Sachs... à vous de choisir quelle entreprise recevra le prix de la honte !
Lire la suite

Grâce à vous, nous agissons


Afin de conserver son indépendance politique et sa liberté de parole et d'action, Greenpeace est une des seules associations à ne pas accepter de financement de la part des gouvernements, d'entreprises ou de partis politiques : nous dépendons donc entièrement des particuliers qui nous soutiennent et nous permettent de mener nos campagnes en faveur de l'environnement. C'est pourquoi chaque nouvel(le) adhérent(e) est aussi une voix qui s'ajoute pour renforcer notre contre-pouvoir.
Nous soutenir financièrement

Greenpeace vous attend !

À PARIS ! Greenpeace France recherche sa/son futur(e) Assistant(e) Direct-Dialogue. Les équipes Direct-Dialogue se mobilisent à travers le pays pour sensibiliser un maximum de personnes à notre travail. Nous avons besoin de vous pour les y aider, les soutenir !
Nous rejoindre

Penser global, agir local

Sensibilisation du public, contact avec les médias locaux, interpellation des élus, enquêtes et investigations, organisation de mobilisations rassemblant le public, etc. Ils sont la voix de Greenpeace sur le terrain, partout en France. Vous voulez agir ? Rejoignez-les : nos Groupes Locaux vous attendent dans 26 villes de France !
Lire la suite

Retrouvez-nous près de chez vous

Salons, débats, festivals, mobilisations.  Notez les rendez-vous à ne pas manquer dans votre région et venez rencontrer les équipes Greenpeace.
Voir l'agenda

Par zedgé - Publié dans : le Japon et le nucléaire
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 21 novembre 2014 5 21 /11 /Nov /2014 17:04
ANDY PUDDING

Samedi 22 novembre à 21h
Andy Pudding, musicien exilé à Toulouse, est au point d’impact du choc des cultures française, britannique et maghrébine. Il évoque avec drôlerie et sensibilité les travers et quiproquos qu'il rencontre dans ses tentatives maladroites d'intégration.  
Il nous fait rire et nous émeut par sa naïveté et son absence de préjugés. Les sketches sont entrecoupés de8 chansons de styles variés (chanson française, rap, bossa et funk) 
Humour décalé au rendez-vous !

Porte de la Fontaine
"Pizzeria Belfort"
2, rue Bertrand de Born 31000 Toulouse
05 62 73 00 74


Par zedgé - Publié dans : Porte de la Fontaine Toulouse
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 21 novembre 2014 5 21 /11 /Nov /2014 08:52

Chaque enfant qu'on enseigne est un homme qu'on gagne......

   (ou une femme...)

 

 

 

 

 

Chaque enfant qu'on enseigne est un homme qu'on gagne.
Quatrevingt-dix voleurs sur cent qui sont au bagne
Ne sont jamais allés à l'école une fois,
Et ne savent pas lire, et signent d'une croix.
C'est dans cette ombre-là qu'ils ont trouvé le crime.
L'ignorance est la nuit qui commence l'abîme.
Où rampe la raison, l'honnêteté périt.

Dieu, le premier auteur de tout ce qu'on écrit,
A mis, sur cette terre où les hommes sont ivres,
Les ailes des esprits dans les pages des livres.
Tout homme ouvrant un livre y trouve une aile, et peut
Planer là-haut où l'âme en liberté se meut.
L'école est sanctuaire autant que la chapelle.
L'alphabet que l'enfant avec son doigt épelle
Contient sous chaque lettre une vertu ; le coeur
S'éclaire doucement à cette humble lueur.
Donc au petit enfant donnez le petit livre.
Marchez, la lampe en main, pour qu'il puisse vous suivre.

La nuit produit l'erreur et l'erreur l'attentat.
Faute d'enseignement, on jette dans l'état
Des hommes animaux, têtes inachevées,
Tristes instincts qui vont les prunelles crevées,
Aveugles effrayants, au regard sépulcral,
Qui marchent à tâtons dans le monde moral.
Allumons les esprits, c'est notre loi première,
Et du suif le plus vil faisons une lumière.
L'intelligence veut être ouverte ici-bas ;
Le germe a droit d'éclore ; et qui ne pense pas
Ne vit pas. Ces voleurs avaient le droit de vivre.
Songeons-y bien, l'école en or change le cuivre,
Tandis que l'ignorance en plomb transforme l'or.

Je dis que ces voleurs possédaient un trésor,
Leur pensée immortelle, auguste et nécessaire ;
Je dis qu'ils ont le droit, du fond de leur misère,
De se tourner vers vous, à qui le jour sourit,
Et de vous demander compte de leur esprit ;
Je dis qu'ils étaient l'homme et qu'on en fit la brute ;
Je dis que je nous blâme et que je plains leur chute ;
Je dis que ce sont eux qui sont les dépouillés ;
Je dis que les forfaits dont ils se sont souillés
Ont pour point de départ ce qui n'est pas leur faute ;
Pouvaient-ils s'éclairer du flambeau qu'on leur ôte ?
Ils sont les malheureux et non les ennemis.
Le premier crime fut sur eux-mêmes commis ;
On a de la pensée éteint en eux la flamme :
Et la société leur a volé leur âme.


@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

Najat Vallaud-Belkacem annonce un plan de 50 millions d'euros par an contre l'échec scolaire

Najat Vallaud-Belkacem s'attaque aux "décrocheurs" du système scolaire. La ministre de l'Education nationale annonce un plan de 50 millions d'euros par an.

Najat Vallaud-Belkacem, invitée ce vendredi de RTL, annonce un plan contre l'échec scolaire. ©Capture d'écran RTL

Najat Vallaud-Belkacem met le paquet contre l'échec scolaire. La ministre de l'Education nationale annonce un budget de cinquante millions d’euros par an pour lutter contre le décrochage des élèves qui sortent du système scolaire.

"Il s’agit cette fois d’un véritable pilotage national qui se donne les moyens: 50 millions d’euros par an", précise-t-elle dans une interview publiée ce vendredi 21 dans Le Parisien/Aujourd’hui en France.

"Il faut traiter à la fois la prévention du décrochage (qui a toujours plus d’effet que la réparation), le raccrochage et la remédiation. On va donc former les enseignants à détecter précocement les difficultés scolaires, associer les parents à cette démarche comme on les associera au parcours scolaire et à l’orientation de leur enfant (…)", ajoute la ministre.

On estime à 140.000 le nombre de "décrocheurs" du système scolaire, ces élèves, collégiens et lycéens qui, chaque année, quittent l'école sans aucun diplôme. "Ce chiffre est insupportable", a déclaré Najat Vallaud-Belkacem ce vendredi matin sur RTL. "Cela veut dire, pour le jeune, ne pas maîtriser son destin" et être ensuite confronté "au chômage" et "à la pauvreté".

"Nous voulons réduire au minimum par deux d'ici 2017" le nombre de ces "décrocheurs", a-t-elle assuré.

La ministre doit présenter ce plan de lutte contre le décrochage scolaire aux côtés du Premier ministre Manuel Valls ce vendredi à Lens. Il s'agit, a-t-elle dit, d'une "stratégie interministérielle intégrée".

Dans son interview au Parisien, Najat Vallaud-Belkacem confirme par ailleurs que le redoublement scolaire sera limité "aux seules situations qui le justifient (rupture prolongée de la scolarité pour maladie par exemple ou encore choix délibéré de refaire l’année pour obtenir l’affectation demandée). Dans les autres situations, il faut privilégier le traitement des difficultés et du décrochage en cours d'année".

 

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 


@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

 


Vous vous demandez certainement quelle mouche me pique ce matin de vous assener un poème de Victor Hugo? et pourquoi Nabilla?

Je n'ai rien contre Nabilla, ni pour d'ailleurs. J'avoue, devant vos visages affligés... , qu'il a fallu que j'aille sur Google Wikipedia, pour savoir qui était Nabilla, pourquoi elle faisait le buzz et pourquoi elle envahit les médias. Bon voilà maintenant je sais! Je reconnais que cette ignorance là ne m'a pas manqué.

On appelle ça "du référencement"! ... parce que Victor Hugo, malheureusement ça ne fait pas le buzz! ... j'aurais pu mettre Benzema ou Ribéry  avec Victor Hugo , ils auraient attiré du monde aussi!!!!....

 

liste_Les-livres-dont-le-prince-est-un-enfant_8328.jpeg

 

Oui alors pourquoi?

 

Ben je ne sais pas si je vous avais dit, mais pendant 25 ans j'ai dirigé une association qui s'occupe des jeunes et des enfants. En 2013, j'ai passé la main mais n'en ai pas pour autant cessé toute activité. Et donc cette année, au hasard des affectations proposées par mes collègues  je me suis retrouvée sur le module "ouverture culturelle" des CLAS (contrat local d'accompagnement scolaire). Là j'ouvre une parenthèse pour les béotiens en la matière: avant il y avait des études surveillées ou on faisait les devoirs tout seul, ensuite il y a eu les ateliers d'aides aux devoirs ou on aidait les enfants et - pour faire vite - aujourd'hui il y a les CLAS ou on explique aux enfants une certaine méthodologie pour qu'ils puissent arriver à faire leurs devoirs eux-mêmes. Bon. Et donc j'interviens pendant ce temps-là sur un module d'ouverture culturelle qui suit le premier temps ou l'on apprend aux enfants à faire leurs devoirs

 

Et donc ce n'est pas simple...

 

PetitPrince1.480x480-75.jpg

 

Vous aurez compris ou je veux en venir si vous avez eu le courage de lire le texte de Victor Hugo et l'article relatif à madame le Ministre.

 

Inutile de dire que je partage son avis: 26 ans avec des enfants et malheureusement il existe toujours des "décrochages" qui débutent dès le primaire, s'aggravent au collège et deviennent dramatiques dès qu'on aborde la vie active et les recherches d'emplois. Evidemment je parle sur le canton, mais ce phénomène est amplement général.

 

Où veux-je en venir?

 

50679326.gif

 

C'est bientôt NOEL et l'époque des cadeaux bien sûr....

Alors pour reprendre les vers de Victor Hugo:
Donc au petit enfant donnez le petit livre.

 

Oui! je sais ce n'est pas tendance .. c'est "relou", les enfants préfèrent les jeux vidéos, les consoles, les DVD et autres supports informatiques...

 

Alors , je redis, ce que je dis à mes gamins le soir au CLAS, quand ils ne veulent ni lire, ni écrire et qu'ils ont hâte de rentrer regarder la télé: "pour la télé il y a deux catégories de personnes: celles qui sont dans la télé et celles qui la regardent. Si vous ne voulez pas passer votre vie à regarder défiler sur l'écran la vie des autres, si vous voulez un jour faire partie du film, de l'émission ou autres, va falloir vous bouger un peu.... "

Discours certes que je voudrais repris par les parents, mais malheureusement ce n'est pas toujours le cas.

 

product_9782070612758_244x0.jpg

 

Alors je reviens à Noël: plutôt que de balancer 50, 100 euros dans des jeux vidéos, achetez leur des livres. Même d'occase, même dans les vide-greniers, même si c'est l'Equipe ou Pomme d'Api, achetez leur des livres.

 

Un des petits gamins que j'ai ( famille socialement défavorisée de 4 enfants (2ans et demi, 4 ans, 6 ans et 8 ans)) à qui j'expliquais au cours d'une de ces "ouvertures culturelles" dans le village le nom des rues, des rivières etc... m'a dit: "moi j'ai un grand livre. C'est le Père Noël qui me l'a apporté. Il y a tout dedans." Je lui ai demandé s'il avait d'autres livres, mais il m'a dit que c'était le seul qu'il avait.

Alors, encore une fois, et en me référant à Victor Hugo:


Je dis qu'ils ont le droit, du fond de leur misère,
De se tourner vers vous, à qui le jour sourit, (...)

Je dis que je nous blâme et que je plains leur chute

 

Je crois vous l'avoir déjà dit: mes parents étaient des émigrés italiens partis en 29, fuyant le fascisme. Ils ne parlaient qu'italien, et mes premières années à l'école d'Aussonne étaient difficiles car je ne maitrisais pas bien la langue. Il faut aussi que je vous parle de ma belle-mère Lydie. Elle était institutrice dans les années d'après-guerre et avec son mari (vous vous souvenez, je vous en avais parlé au sujet de Marsoulas: le papy Etienne revenu de Pologne après 7 ans "d'expatriation" entre Maroc, Allemagne et camps...) s'était installée en Tunisie. Et donc après la guerre elle enseignait à Tunis et avait le cours préparatoire et une cinquantaine d'enfants. Des petits arabes parlant des dialectes différents, des français, des italiens... et à Noël tous ces enfants avaient appris à lire. Pourquoi? des sur-doués? non... une enseignante hors-pair? oui certes même si elle n'en faisait pas cas, mais surtout des parents et les familles qui voulaient que leurs enfants ne connaissent pas la misère et ne vivent pas dans l'ignorance.

 

renard.png

 

Alors je reviens à moi et à Noël. Le premier Noël dont je me souvienne vraiment. En cadeau j'avais eu un livre, pas très neuf (j'ai appris par la suite qu'il m'avait été donné par mes sœurs après l'avoir lu). Ce livre c'était Le Petit Prince. Mais bon c'était difficile quand on n'a que 3 mois et demi de CP (eh oui l'école commençait vers le 15 septembre..). Mais il y avait des dessins, dont celui de l'éléphant dans le boa et c'est là que j'ai fait des progrès énorme en lecture, car je voulais savoir pourquoi et comment cet éléphant était entré dans le boa...

Et comme l'auteur était un aviateur, un jour j'ai passé un brevet de pilote... parce que tout s'enchaine...

 

couv-PP-PILOTE.jpg

 

Et puis j'en finis en tirant mon chapeau aux enseignants et enseignantes!! le plus dur pour eux je ne pense pas que ce soient les enfants... !

Par zedgé - Publié dans : Musique et poésie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 21 novembre 2014 5 21 /11 /Nov /2014 06:56

  Mazères vient avec de l'ambition

Publié le 22/11/2014 à 03:50

Muret (31) - Rugby

Il faudra essayer de ne pas se faire accrocher.

Il faudra essayer de ne pas se faire accrocher.

On parle déjà de «sauver la saison» dans les rangs de l'Avenir Muretain. la venue des Ariégeois de Mazères pourrait constituer une consolation sportive.

Après son revers à Auterive dimanche dernier l'Avenir Muretain MXV reçoit Mazères avec pour objectif gagner pour bien préparer la deuxième partie de championnat.

Écarté en principe de la phase des play off Muret se doit de bien appréhender la deuxième phase de ce championnat pour sauver sa saison.

Et quoi de mieux que de gagner pour retrouver la confiance et travailler dans la sérénité.

Serrer les rangs

Il faudra donc» serrer les rangs» et ne pas oublier de marquer sur les temps fort sans quoi il pourrait y avoir quelques désillusions.

En effet Mazèrs vient à Muret pour espérer se qualifier, en venant s'imposer là ou son adversaire direct Laroque n'a pu le faire.

En s'imposant à Marcel Calmes les visiteurs feraient un grand pas vers les play off. À l'inverse Muret sans une victoire bonifiée ne pourrait entretenir le faible espoir qui lui reste, car mathématiquement c'est possible et tant que le bal n'est pas terminé tout peut arriver.

Pour cela les coachs Th. Ambal et F. Valério récupèrent quelques blessés comme Espiau Sin et Lo mais perdent Fontaine.

Le groupe reste sensiblement le même et voudra effacer la prestation de dimanche dernier qui les a vus perdre en toute fin de match malgré de louables efforts.

Matchs dimanche à 13h30 et 15 heures au stade Marcel Calmes.

G.R

 

Publié le 21/11/2014 à 03:49

 

Rugby XV - Amateurs -

Court, périlleux mais ô combien déplacement intéressant pour les seniors du Mazères-Cassagne Sport qui rendront visite, ce dimanche, à leurs voisins hauts-garonnais de Muret. A l'aller, les Commingeois du Bas Salat l'avaient emporté 28-8 à domicile et le suspense reste entier pour ce match retour. A 13 h 30, les deux formations réserves donneront le coup d'envoi de cet après-midi rugbystique.

L'adversaire : Son retour en Honneur ne se passe pas très bien pour Muret, c'est le moins que l'on puisse dire avec des résultats loin voir même très loin de ceux escomptés. Cette saison, les Muretains ne semblent pas s'être encore réveillés ou même avoir trouvé le bon tempo au point qu'à ce jour, ils sont classés dans le bas de cette poule 2 très disputée. Attention toutefois car, par la voie de leur entraîneur Thierry Ambal, ils ont déclaré dimanche soir qu'ils ne lâcheraient rien...ça veut tout dire !

L'enjeu : Il est simple, surtout en écrivant, celui d'aller gagner dimanche au stade Marcel Calmes pour se mettre en position très favorable pour la qualification aux play-offs. Un rêve, depuis quelques saisons, pour un groupe et leur coach Patrice Sablé qui peut devenir réalité...Attention, car la tâche va être de taille et, même privé de leur capitaine Victor Bodin, les «rouge et noir» vont devoir se serrer encore plus les coudes pour y parvenir. Le groupe : Guiral, Raufast, Gauthier, Bataille, Payreau, Feuillerat, Galy, Piquemal, Cazabet, Estaque, Doumenc, Morte, Combes, Villemur, Deforge, Pratviel, Mousnier, Chaubet, Frédéric, Galey, Dinnat.

DSC00477

Par zedgé - Publié dans : Rugby MCS
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 20 novembre 2014 4 20 /11 /Nov /2014 10:43

DSC01494

Communiqué de Jean-Louis Idiart relatif aux élections départementales de mars 2015:
"conformément à mes engagements je ne serai pas candidat au renouvellement de mon mandat mettant ainsi un terme définitif à la représentation de mes concitoyens. Durant 38 ans, j'ai successivement ou concomitamment exercé les mandats de Maire de Mazeres-sur-Salat (1977-2001), Conseiller général du Canton de Salies du Salat (1988-2015), Député de la Haute-Garonne 8ème circonscription Comminges et Savés (1993-2012). Élu pour la première fois à l'âge de 27 ans je termine à 65 ans respectant l'engagement de ne pas me représenter à un mandat de plein droit au delà de l'âge de 60 ans. Choix strictement personnel car je considère que l'on est un citoyen de plein droit et donc éligible des l'âge de sa majorité et jusqu'à sa mort.
J'entre dans le temps définitif où le choix, la décision, la prise de responsabilité au nom des autres ne feront plus partie de ma vie. Changer de vie même volontairement après autant d'années n'est jamais un exercice facile. Les contraintes de la vie sont là. Mais prendre de la distance est aussi un engagement intellectuel personnel. Voir les choses sans la contrainte de l'immédiateté, un confort. Regarder d'avantage en soi, forcément un enrichissement.
Je mesure aujourd'hui la chance que j'ai eu de pouvoir exercer ces responsabilités et de voir évoluer notre monde, notre société sur presque quarante ans. La nostalgie du passé est toujours un handicap pour un pays. Nous avançons. Nous progressons. Aujourd'hui est mieux qu'hier. Aujourd'hui pourrait être encore mieux. Demain sera mieux. Et si chacun y apporte le meilleur de lui même beaucoup mieux. Je sais que tous ceux que j'ai rencontré m'ont beaucoup plus apporté que je ne leur ai rendu. Je sais que j'aurais pu faire mieux encore. Tout ce temps je l'ai aimé et si je n'en ai pas oublié les aspérités je suis heureux de l'avoir vécu.
Merci à tous et une pensée toute particulière pour tous ceux qui ne sont plus là. Courage à celles et ceux qui vont continuer."

DSC08980

Par zedgé - Publié dans : Canton de Salies
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Comminges Actualités

Profil

  • zedgé
  • www.comminges-actu.com
  • Femme
  • musique haute-garonne rugby foot ariège
  • J'ai d'autres centres d'intérêt! pour cela suivre mes liens.. la pétanque, la liberté, les mômes, l'amitié, les jeux de rôle, la musique, les livres de Robin Hobb etc...

Comment ça marche...le site?!

visiteurs.....

 

Il y a actuellement  

12

  personne(s) sur ce blog

 

 

Mon Agenda....

 

 

Vendredi ...

Samedi .... 

Dimanche... 

 

Recherche

Matthieu Côte

C’était en 2008, le 26 septembre, putain de date.

Le temps qui s’arrête, un cœur qui lâche, un ami qui s’en va, pour longtemps, pour toujours.

Album photos

Voir tous les albums

Images Aléatoires

  • Bramevaque-65 0637
  • Saleich-marche-de-Noel-2011 4043
  • Caniac-du-Causse---Marsoulas-2011 2133
  • DSC00854
  • DSC01062a
  • Philippsthal-2010 4709

Créer un Blog

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés