Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
  • Regroupement des collégiens et enseignants autour de Jean-Pierre Blanc, sur les marches du monument aux Martyrs du 10 juin 44 (photoDDM.ZG)
    Regroupement des collégiens et enseignants autour de Jean-Pierre Blanc, sur les marches du monument aux Martyrs du 10 juin 44 (photoDDM.ZG)
  • Les collégiens découvrent le massacre du 10 juin 44
    Les collégiens découvrent le massacre du 10 juin 44
Publié le 

 

C’est une cinquantaine de jeunes collégiens de 3ème du collège de Loures Barousse dans les Hautes-Pyrénées qui est venue à l’encontre de l’Histoire, sur la commune de Marsoulas. Un projet pédagogique qui englobe des hauts lieux de combats lors de la deuxième guerre mondiale et plus particulièrement des lieux ou la Résistance française était présente et active. Après Marsoulas, les collégiens découvriront au fil de l’année, les exactions commises à Oradour sur Glane en Haute-Vienne, les plages du débarquement du 6 juin 44, Caen et son Mémorial consacré à l’histoire du XXᵉ siècle et à la paix.

Ils termineront par Paris.

A Marsoulas, c’est Jean-Pierre Blanc, maire honoraire de Marsoulas en charge du souvenir et délégué Midi Pyrénées des médaillés de la Résistance, qui en compagnie d’Huguette Eychenne, maire honoraire, a reçu les jeunes et leurs enseignants. Des explications sur le massacre perpétré le 10 juin 44, la visite des fosses communes, de l’église où s’était réfugié un des deux tireurs traqué par les allemands, de la fresque pour la paix réalisée par les enfants de l’école, du panneau explicatif posé dernièrement par le Conseil départemental et la visite de la salle d’exposition consacrée à cette page d’histoire ont constitué l’ensemble du contenu de cette après-midi instructive.

Les jeunes ont été très réceptifs aux récits de l’ancien maire qui a perdu de nombreux membres de sa famille lors de cette dramatique journée et dont le père était le premier magistrat de la commune à cette date-là. Des jeunes aussi très émus devant le monument aux Martyrs et les photos prises par le préfet Dautresme.

Une collation proposée par la municipalité a requinqué tout le monde et, avant le retour en Hautes-Pyrénées, la professeure de musique a descendu du bus un piano! Les jeunes, regroupés devant le monument, ont chanté, en remerciement de cette réception, deux chants prônant la paix et la liberté.

Salies-du-Salat. Loures Barousse - Les collégiens découvrent le massacre du 10 juin 44
Salies-du-Salat. Loures Barousse - Les collégiens découvrent le massacre du 10 juin 44
Salies-du-Salat. Loures Barousse - Les collégiens découvrent le massacre du 10 juin 44
Salies-du-Salat. Loures Barousse - Les collégiens découvrent le massacre du 10 juin 44
Salies-du-Salat. Loures Barousse - Les collégiens découvrent le massacre du 10 juin 44
Salies-du-Salat. Loures Barousse - Les collégiens découvrent le massacre du 10 juin 44
Salies-du-Salat. Loures Barousse - Les collégiens découvrent le massacre du 10 juin 44
Salies-du-Salat. Loures Barousse - Les collégiens découvrent le massacre du 10 juin 44
Salies-du-Salat. Loures Barousse - Les collégiens découvrent le massacre du 10 juin 44
Salies-du-Salat. Loures Barousse - Les collégiens découvrent le massacre du 10 juin 44
Salies-du-Salat. Loures Barousse - Les collégiens découvrent le massacre du 10 juin 44
Salies-du-Salat. Loures Barousse - Les collégiens découvrent le massacre du 10 juin 44
Salies-du-Salat. Loures Barousse - Les collégiens découvrent le massacre du 10 juin 44
Salies-du-Salat. Loures Barousse - Les collégiens découvrent le massacre du 10 juin 44
Tag(s) : #La Resistance et les Villes Médaillées, #Marsoulas, #Haute-Garonne, #Hautes-Pyrénées, #Comminges, #Guerres
Partager cet article
Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :