Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Salies-du-Salat. Un lavoir réhabilité grâce à la solidarité des villageois
Salies-du-Salat. Un lavoir réhabilité grâce à la solidarité des villageois
Salies-du-Salat. Un lavoir réhabilité grâce à la solidarité des villageois
Salies-du-Salat. Un lavoir réhabilité grâce à la solidarité des villageois
Salies-du-Salat. Un lavoir réhabilité grâce à la solidarité des villageois
Salies-du-Salat. Un lavoir réhabilité grâce à la solidarité des villageois
Salies-du-Salat. Un lavoir réhabilité grâce à la solidarité des villageois
Salies-du-Salat. Un lavoir réhabilité grâce à la solidarité des villageois
Salies-du-Salat. Un lavoir réhabilité grâce à la solidarité des villageois
Salies-du-Salat. Un lavoir réhabilité grâce à la solidarité des villageois
Salies-du-Salat. Un lavoir réhabilité grâce à la solidarité des villageois
Salies-du-Salat. Un lavoir réhabilité grâce à la solidarité des villageois
Salies-du-Salat. Un lavoir réhabilité grâce à la solidarité des villageois
Salies-du-Salat. Un lavoir réhabilité grâce à la solidarité des villageois
Salies-du-Salat. Un lavoir réhabilité grâce à la solidarité des villageois
Salies-du-Salat. Un lavoir réhabilité grâce à la solidarité des villageois
Salies-du-Salat. Un lavoir réhabilité grâce à la solidarité des villageois
Salies-du-Salat. Un lavoir réhabilité grâce à la solidarité des villageois
Salies-du-Salat. Un lavoir réhabilité grâce à la solidarité des villageois
Salies-du-Salat. Un lavoir réhabilité grâce à la solidarité des villageois
Salies-du-Salat. Un lavoir réhabilité grâce à la solidarité des villageois
Salies-du-Salat. Un lavoir réhabilité grâce à la solidarité des villageois
Salies-du-Salat. Un lavoir réhabilité grâce à la solidarité des villageois
Salies-du-Salat. Un lavoir réhabilité grâce à la solidarité des villageois
Salies-du-Salat. Un lavoir réhabilité grâce à la solidarité des villageois
Salies-du-Salat. Un lavoir réhabilité grâce à la solidarité des villageois
 
  • Ce lavoir a été remis à neuf grâce aux bonnes volontés des habitantsDDM.ZG
    Ce lavoir a été remis à neuf grâce aux bonnes volontés des habitantsDDM.ZG
Publié le 

l'essentielProtéger le patrimoine, transmettre des monuments en état aux générations futures, retrouver les sources perdues, tout cela dans une ambiance de partage désintéressé, c’est ce qu’a réalisé le petit "collectif" du Lavoir de la Rouaoude.

 

Cela faisait quelques années que le lavoir de la Rouaoude-de-Cassagne était resté à l’abandon. Machine à laver oblige, plus personne ne descendait laver au lavoir. Quant aux bêtes qui auraient pu s’y abreuver, elles n’arpentent plus trop la campagne. Dans ce quartier excentré de Cassagne l’état du lavoir faisait peine à voir… Aussi chacun a retroussé ses manches et a apporté sa contribution.

En 2020, les sources ont été débouchées et l’eau s’est remise à couler au lavoir, grâce à l’engagement et à la persévérance de Robert Leclerc et Alain Salles, deux habitants du village qui ont eux-mêmes œuvré.

Réhabiliter le lavoir ainsi que le monument de la Vierge attenant, demandait un certain coût et des délais importants. Aussi, prenant le taureau par les cornes, outillé de perceuses et de pinceaux, un petit "collectif" de riverains dudit lavoir s’est spontanément mobilisé afin de mener à bien une grande partie des travaux d’aménagement et de réhabilitation des lieux. La municipalité quant à elle, a financé les fournitures (bois pour la table, passerelles, bardage côté route) et a fait réaliser en amont le terrassement et le captage des sources.

Pour débuter le chantier, en plus de l’élagage et du débroussaillage des lieux, un gros nettoyage de printemps a été entrepris : lavage des planches, bassins et abreuvoir, mais aussi grand décapage puis mise en peinture du garde-corps. Le toit a également fait l’objet d’un nettoyage et du changement de tuiles défectueuses, tuiles offertes par un habitant du village.

Un bardage a ensuite été réalisé avec des planches brutes d’acacias issus de la forêt communale.

La plantation d’un saule crevette et de romarin aux abords du monument de la Vierge marquait la fin du chantier. Pour plus de convivialité une table et ses bancs en bois ont été installés.

La municipalité remercie tous les habitants qui ont participé spontanément à cette démarche citoyenne, qui embellit le village.

oeil 

Liste des personnes ayant participé (fournie par Alain Salles)

®    Joëlle au titre de la mairie et qui a soutenu ce projet.

®   Jonathan qui a fait l’habillage en pierres du bassin

®    Françoise Piovan, Patricia Anglade, Viviane Sanchez qui ont sablé et peint le garde-corps et fait les plantations

®    Fanny Rialland qui a apporté son soutien au nettoyage de l’oratoire et du lavoir

®    Guy Anglade qui a avec Jean-Michel Sajous, Alain Piovan ont réalisé les croisillons à la commingeoise au-dessus du bassin

®    Alain Piovan et Guy Anglade qui ont confectionné la table de 16 couverts et les bancs ainsi que le barbecue.

®    Francis Pugibet qui a effectué avec sa pelle mécanique les terrassements

®    Alain Piovan encore qui a réalisé l’assainissement :  conduites et regards

®    Sébastien Sajous qui a confectionné le becquet de sortie de la source vers le bassin

®    Jean Michel Cazabet qui a œuvré avec la communauté de commune pour pérenniser l’itinéraire de randonnée partant du Bessous via le bois d’Harepey avec escale au lavoir

Tag(s) : #Patrimoine, #Cassagne, #Comminges, #HauteGaronne, #Solidarite
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :