Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cagire Garonne Salat Convention Éducation Artistique et Culturelle

 

Lors du conseil communautaire de décembre, les élus de Cagire Garonne Salat ont adopté une convention de généralisation de l’éducation artistique et culturelle. Cette convention a été signée avec la DRAC Occitanie pour continuer à soutenir les actions d’éducation culturelle et pouvoir en développer de nouvelles. La CGEAC, c’est quoi ? Marie-Christine Llorens, vice-présidente déléguée au tourisme, à la culture et au patrimoine répond à nos questions.

Pouvez-vous en quelques mots nous expliquer en quoi consiste une CGEAC ?

La convention signée avec la DRAC précise les objectifs et engagements communs des différents partenaires, dont l’Éducation Nationale, en s’appuyant sur les compétences des opérateurs du territoire, des structures ou labels culturels dans le domaine de l’accompagnement de la jeunesse, de la médiation culturelle et patrimoniale comme de l’action artistique. À titre d’exemple, nous pouvons citer les différentes résidences de territoire autour de la littérature jeunesse qui ont eu lieu depuis 2014 avec la Halte Nomade comme opérateur culturel ou encore le Parcours cirque avec les écoles et collège de l’aspétois développé depuis 2003 avec le centre national des arts de la rue Pronomade(s) en Haute-Garonne.

Pourquoi signer cette convention EAC maintenant ?

Depuis toujours, la communauté de communes est investie dans la question de l’EAC et au fil des années, le lien avec la DRAC s’est étoffé. Quand l’État a demandé en 2018 au ministère de la culture de déployer dans les territoires le « 100% EAC » via les conventions de généralisation, nous nous sommes positionnés rapidement pour en signer une. Le but est de co-construire une politique commune autour de l’éducation artistique et culturelle pour tous, tout au long de la vie sur les temps scolaires comme extra ou périscolaires.

Cette convention a été freinée dans sa course par le contexte de la crise sanitaire et les élections de 2020. Ce qui ne nous a pas empêché de maintenir des actions d’éducation artistique et culturelle.

Concrètement à quoi sert cette convention ?

La Convention soutient les projets favorisant l’éducation artistique de qualité en direction des jeunes de 3 à 18 ans. Et même 0-18 ans puisque la communauté de communes a décidé de l’adopter dès le plus jeune âge. En organisant par exemple des lectures musicales pour les tous petits dans les structures Petite enfance du territoire avec Ruben de l’association Tempô Cagire et Vanessa de Family Relax. Elle s’articule autour de trois piliers : la connaissance, la pratique artistique avec un professionnel et la rencontre avec les œuvres et avec les artistes. Des domaines dans lesquels la communauté de communes s’investit depuis plusieurs années déjà. Avec cette convention, ses actions sont renforcées.

Des projets en particulier ?

Nous accueillons par exemple en 2022 et pour la première fois une résidence de territoire cinéma avec la DRAC et Occitanie Films. Une résidence avec comme parrain, Mathieu Amalric et une thématique autour de son film Serre moi fort en partie tourné sur le territoire communautaire. Clara Petazzoni la réalisatrice retenue pour cette résidence anime des ateliers d’écriture avec les jeunes de la MFR de Mane, des écoliers de Montespan et Castelbiague et des séances avec les lycéens de Bagatelle en spécialité cinéma-audiovisuel et club théâtre.

Cette convention permettra surtout de valoriser l’EAC avec les acteurs culturels locaux. Avec Philippe Bussière, président de la commission culture nous avons rencontré les associations culturelles locales, structures professionnelles ou amateurs. Trois journées qui ont connu un grand succès avec une vingtaine d’associations reçues et où la question de l’EAC a été largement évoquée. Faire rayonner le talent et le savoir-faire des acteurs culturels à travers ces actions nous permet de nous engager pour une diversité culturelle toujours aussi essentielle dans nos vies aujourd’hui et pour l’avenir que nous voulons pour nos enfants.

 

Les associations culturelles ont jusqu’au 28 février pour déposer à la communauté de communes leurs demandes d’aides 2022. Par courrier : Communauté de communes Cagire Garonne Salat 15 avenue du Comminges 31260 MANE ou par mail secretariat@cagiregaronnesalat.fr . Pièces à fournir : bilan, prévisionnel, cerfa 12156.05 et les statuts de l’association. si première demande.

Tag(s) : #3CGS, #Culture, #Patrimoine
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :