Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des explications sur le traitement de la laine données par Samuel Juillot.  Photo DDM, Z. G.
  • Des explications sur le traitement de la laine données par Samuel Juillot. Photo DDM, Z. G.
Publié le 

 

A la ferme de Courneillac, à Belbèze-en-Comminges, il sera possible de visiter un élevage de chèvres angora et de découvrir le travail du mohair avec Samuel Juillot, éleveur passionné.

Samuel Juillot et Julie Raclius ont repris la ferme de Courneillac à Belbèze, en Comminges en 2021. 75 hectares dans les Petites Pyrénées à 475 mètres d’altitude avec une grande chèvrerie, des forêts et des landes. Un défi car aucun des deux jeunes ne vient du monde agricole et encore moins de celui de l’élevage. Lui, est chercheur en biologie et elle professeur d’histoire et géographie.

La ferme adhère à une coopérative tarnaise, la Société d’Initiatives et de Coopération Agricole (Sica), qui regroupe de nombreux éleveurs français de chèvres angoras et c’est notamment avec eux que s’effectuent les différentes étapes nécessaires à la transformation du mohair.

Les deux chevriers accueillent également des groupes pour des visites pédagogiques de la ferme, proposent un hébergement en gîtes à la journée ou à la semaine. Une boutique permet de vendre les produits transformés issus de la tonte des chèvres (pelotes de laine, vêtements, plaids…)

Régulièrement des ateliers sont proposés pour s’initier au travail du mohair et à l’élevage de chèvres angora, ces samedi 23 et dimanche 24 avril de 14 h 30 à 17 h 30. 60 € par personne. De 1 à 10 personnes (enf. de + 15ans). Réservations en ligne : www.wecandoo.fr/atelier/toulouse-samuel-chevres. Au programme, 3 heures de découverte de l’élevage avec une visite de la ferme et une initiation au travail de la laine avec la réalisation d’un tour de cou en laine mohair.

Tag(s) : #Agriculture, #Comminges, #Animations
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :