Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Si le procédé de reboisement multiespèce est utilisé depuis longtemps pour repeupler efficacement et durablement les forêts, les résultats d'une étude internationale, publiée le 20 mai 2022 dans le journal Science, confirment la validité de la technique.

Les chercheurs ont prouvé que les arbres qui poussent dans un environnement diversifié s'avèrent être « plus grands, plus larges et produisent plus de biomasse ». L'étude a été réalisée à partir de données provenant de plus de 250 sites répartis sur tous les continents et sur 243 espèces d'arbres issus de plantations variées en termes de conditions climatiques ou de densité.

En les comparant avec les plantations qui comprennent seulement une espèce, les résultats positifs sont attribués à « la complémentarité fonctionnelle entre espèces », c'est-à-dire que l'utilisation des ressources naturelles est plus importante et plus efficace. Le rapport confirme surtout « l'importance de prendre en compte les multiples avantages des plantations forestières mélangées dans l'élaboration des politiques de boisement et de reboisement ». Il s'agit de souligner les avantages de ses pratiques afin de « restaurer et conserver les écosystèmes et atténuer le changement climatique ».

 
Tag(s) : #Forêts, #Environnement, #Agroécologie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :